Après plusieurs mois de combat dans les rues le Yémen est au bord de la guerre civile 3105114

a
Actualités défense - Yémen
 

Mardi, 31 mai 2011, 10:02

 
Après plusieurs mois de combat dans les rues, le Yémen est au bord de la guerre civile.
 
Le Président du Yémen ne veut pas céder le pouvoir, et il est prêt à tout pour stopper le mouvement des manifestants qui agite le pays depuis plusieurs mois.
     
Le Président du Yémen ne veut pas céder le pouvoir, et il est prêt à tout pour stopper le mouvement des manifestants qui agite le pays depuis plusieurs mois.
Des soldats qui ont déserté l'armée régulière du Yémen crient des slogans contre le régime du Président Saleh et demande son départ.
     

Les forces de l’ordre sont intervenu ce dimanche soir, en faisant plusieurs dizaines de victimes dans le sud-ouest du pays, et plus précisément Taëz, un des fiefs de la rébellion.

Ce lundi, 31 mai 2011, les policiers ont continuer de rechercher les manifestants et empêcher tout forme de rassemblement. Le Président du Yémen, Ali Adballah Saleh, a fait savoir que les manifestants ne voulaient pas du changement, mais une révolution qui amènerait le chaos. Ces mouvements de contestation seraient menés par des militaires qui auraient quitté l’armée pour se joindre à la nouvelle opposition.

Depuis le mois de janvier, plusieurs grandes villes du Yémen sont la proie de manifestants qui souhaitent le départ du Président Saleh.

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.