EQUATEUR

Le Président de l’Equateur est formellement le Commandant en Chef des forces armées équatoriennes, mais il n’est pas impliqué directement dans ses activités journalières, et il peut déléguer cette fonction dans une situation d’urgence nationale. Le conseil de sécurité national est l’autorité principale en ce qui concerne la défense nationale. Le Ministère de la défense contrôle les trois services de l’armée avec un commandement conjoint (COMACOM). Les forces armées de l’Equateur se composent de plus ou moins 50.000 militaires. Il y a aussi une force paramilitaire de 6.800 hommes. Le service militaire est de 12 mois. Les forces terrestres de l’armée équatorienne se composent d’un total de 40,000 soldats, et une force de réserve de 50.000 hommes, avec la structure suivante :
- 4 divisions avec 1 brigade d’armée, 1 brigade forces spéciales, 1 brigade d’artillerie, 1 brigade de génie, 1 brigade d’aviation, 3 brigades de Jungle, 5 brigades d’infanterie.
- 1 brigade cavalerie blindée, 3 escadrons blindés de reconnaissance, 2 bataillons d’infanterie mécanisée, 13 bataillons d’infanterie, 6 bataillons aéroportés, 1 brigade d’arillerie, 1 groupe d’obusier automoteur, 1 groupe lance-roquette, 1 groupe air défense, 3 bataillons de génie, 5 bataillons d’aviation.

Les équipements et véhicules militaires de l'armée equatorienne
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.