sous-marin nucléaire russe effectue tir réussi de missile balistique RSM-24 Sineva SS-N-23 2704112

a
Actualités défense - Russie
 

Mercredi, 27 avril 2011, 09:53

 
Un sous-marin nucléaire russe effectue un tir réussi de missile balistique RSM-24 Sineva SS-N-23.
 
Le sous-marin nucléaire russe Yekaterinburg a effectué mardi un tir d'essai réussi d'un missile balistique intercontinental Sineva depuis la mer de Barents, a annoncé à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense.
     
Le sous-marin nucléaire russe Yekaterinburg a effectué mardi un tir d'essai réussi d'un missile balistique intercontinental Sineva depuis la mer de Barents, a annoncé à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense.
Sous-marin nucléaire Yekaterinburg marine russe (Image archive)
     

"Le tir a été effectué par le sous-marin en plongée pour vérifier la fiabilité de la Marine stratégique. Les ogives du missile ont atteint le polygone de Koura, au Kamtchatka, à l'heure prévue", a indiqué le porte-parole.

Le tir précédent d'un missile Sineva s'est déroulé fin octobre 2010 en mer de Barents. Le missile tiré par le sous-marin nucléaire Briansk a aussi atteint sa cible au Kamtchatka.

     
Le missile à trois étages RSM-24 Sineva (Skiff SS-N-23), selon la classification de l'OTAN) a une portée de plus de 10.000 km. Long de 14,8 m avec un diamètre de 1,9 m, le missile peut emporter une charge de 2,8 t. Son poids au décollage est de 40,3 t. Le missile à combustible liquide peut être tiré d'une profondeur allant jusqu'à 55 m et porter quatre ou dix têtes nucléaires de 100 kt chacune. Le missile équipe les forces armées russes depuis le 9 juillet 2007.
     
Le missile à trois étages RSM-24 Sineva (Skiff SS-N-23), selon la classification de l'OTAN) a une portée de plus de 10.000 km. Long de 14,8 m avec un diamètre de 1,9 m, le missile peut emporter une charge de 2,8 t. Son poids au décollage est de 40,3 t. Le missile à combustible liquide peut être tiré d'une profondeur allant jusqu'à 55 m et porter quatre ou dix têtes nucléaires de 100 kt chacune. Le missile équipe les forces armées russes depuis le 9 juillet 2007.
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.