AML-90 Panhard Description Pictures picture photo image french wheeled armoured armored vehicle

 
English version
 
 Panhard AML-90 blindé léger à roues
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Au cours des années cinquante, l'armée française utilisait , en particulier en Afrique du Nord, un grand nombre de " scout cars " 4 x 4  Daimler Ferret. Elle décida de se doter d'un véhicule similaire, mais de construction française, et disposant d'une gamme d'armes plus étendue. Après évaluation du prototype, le projet mis au point par la firme Panhard fut adopté et la production du AML commença en 1960. Depuis cette date, 4.000 véhicules ont été construits et la fabrication se poursuit pour l'exportation. Ce modèle est également construit en Afrique du Sud pour l'armée de ce pays par la société Sandock Austral. Le AML est en service dans plus de trente pays; 95% des pièces composant le groupe motopropulseur et la transmission sont aussi utilisées dans le transport de troupe blindé Panhard M3. En conséquence , de nombreux pays mettent en oeuvre des parc de M3 et de AML, en profitant des avantages qu'offre cette homogénéité sur le plan financier, logistique, et au niveau de l'instruction. Toutes les versions ont une configuration commune : le pilote prend place à l'avant, la tourelle biplace et au centre (avec une porte sur chaque côté de la caisse) et le groupe motopropulseur à l'arrière. Un des modèles le plus répandus est le AML-90, dont la version la plus récente, Le Lynx 90, est équipée d'une tourelle biplace Hispano-Suiza armée d'un canon GIAT de 90 mm, d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et d'une mitrailleuse antiaérienne de même calibre. Le canon peut tirer une large gamme de munitions comprenant des obus explosifs, antichars, fumigène et à mitraille. L'obus antichar perce 320 mm de blindage sous une incidence nulle ou 120 mm sous une incidence de 65°. La dotation comprend 20 obus de 90 mm et 2.000 cartouches de 7,62 mm. Un équipement de vision nocturne passif, des commandes assistées et un télémètre laser sont proposés en option. La tourelle HE 60-7 est armée d'un mortier de 60 mm chargé par la culasse et de deux mitrailleuses de 7,62 mm; la HE 12 est équipée du même mortier et d'une mitrailleuse de 12,7 mm, et le HE 60-20 d'un mortier ainsi que d'un canon de 20 mm. Le mortier à chargement par la culasse peut effectuer du tir direct ou indirect, ce dernier étant très utile dans les opérations antiguérilla pour atteindre un objectif masqué par un mouvement de terrain ou par un immeuble. Le He 60-20 Serval est une des tourelles plus récentes, armée d'un mortier de 60 mm à tube long, d'un canon de 20 mm et d'une mitrailleuse extérieure montée à l'arrière de la tourelle. Une version antiaérienne a été conçue pour l'exportation. Elle est dotée d'une tourelle biplace SAMM S530, armée de deux canons de 20 mm disposant chacun de 300 coups prêts à l'emploi. Les mouvements en site et en azimut sont assistés pour permettre à la tourelle de prendre à partie des avions ou hélicoptères. Plus récemment encore, Panhard a sorti des versions de reconnaissance dérivées du AML. Elles disposent de mitrailleuse de 12,7 mm et de 7,62 mm - les combinaisons sont variées - montées sous tourelle ou affût extérieur.
Variantes :
AML with Lynx turret : avec équipement de vision nocturne, et télémètre laser
AML-60 : avec mortier de 60 mm et mitrailleuse de 7,62 mm
AML-60 avec tourelle HE60-12 : mortier de 60 mm et mitrailleuse de 12,7 mm
AML-60 avec tourelle HE60-20 : mortier de 60 mm et canon de 20 mm
AML-60 avec tourelle S 530 : double canon de 20 mm, véhicule antiaérien utilisé au Venezuela
AML avec moteur diesel : remplacement du moteur Diesel Panhard par un Diesel de Peugeot, qui a aussi été installé sur le VBL.
Elan : modèle Sud-Africain de l'AML-90

 
Armement
Un canon de 90 m et une mitrailleuse de 7,62 mm
Pays utilisateurs/producteurs
Algérie, Argentine, Bahrayn, Bénin, Bosnie, Burkina-Faso, Burundi, Djibouti, Gabon, Égypte, Irak, Irlande, Côte d'Ivoire, Kenya, Liban, Lesotho, Malawi, Malaisie, Mauritanie, Maroc, Nigeria, Polisario, Portugal, Rwanda, Arabie Saoudite, Djibouti , Senegale, Somalie, Afrique du Sud, Salvador, Soudan, Tchad, Togo, Tunisie, Émirats Arabe Unis, Venezuela, Yémen, et Zimbabwe
Equipage
3 hommes
Accessoires
Système de vision nocturne, commandes assistées, télémètre laser.
Blindage
8 à 12 mm maximum
Poids
5.500 kg,
a





a
Vitesse
90 km/h
Autonomie
600 km
a
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Canon disposant d'un gros frein de bouche au bout du canon.
Tourelle
biplace et anguleuse, placée au centre du véhicule. Sur le toit de la tourelle, on trouve deux écoutilles, celle de gauche est de forme bombée.
Coque
Le profil de la coque est relativement caractéristique, l'avant est inclinée avec l'emplacement du chauffeur au centre de cette partie, avec une écoutille disposant de 3 épiscopes. L'avant du véhicule dispose de 2 gardes boue avec une plaque de métal placée à l'avant du véhicule, caractéristique permettant de reconnaître facilement l'AML. Sur la partie gauche et droite derrière les gardes boue avant, on trouve une porte d'accès, juste derrière celle-ci, la coque s'élargit et se rehausse par rapport à l'avant. L'arrière du véhicule est particulier par le faite, que entre le bloc placé sur la roue arrière gauche et droite , la coque est plus basse et comprend deux petites trappes d'accès au compartiment moteur et juste au-dessus le pot d'échappement.
Train de roulement
est composée de quatre pneus, avec l'emplacement des pneus de forme arrondi.
Accessoires
Pour la version mortier le véhicule, dispose de 2 phares à lumière blanche placés  sur la gauche de la tourelle. Pour la version avec canon de 90 mm, 3 lance-pots fumigènes sont placés à l'arrière gauche et droit de la tourelle.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1.Grande plaque de métal à l'avant de la coque.
2. Emplacement du chauffeur au centre de la coque, avec trois épiscopes.
3. Mitrailleuse à gauche du canon.
4. L'écoutille de gauche du toit de la tourelle est de forme bombée.
5. Trois lance-grenades fumigènes à l'arrière gauche et droit de la tourelle.
6. Deux trappes d'accès à l'arrière de la coque, enfoncées par rapport aux flancs.
7. Gros frein de bouche à l'extrémité du canon.
8. Porte d'accès à l'avant des flancs gauche et droit.
9. Emplacement des pneus en castrés dans la coque avec le garde-boue de forme arrondi.
10. Quatre pneus composent le train de roulement
.
 



 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.