AMX-13 DCA Blindé chenillé de défense antiaérienne
 

 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
a
Description
Plusieurs prototypes de systèmes de défense antiaérienne automoteurs ont été conçus au cours des années cinquante pour faire face aux exigences de l'armée française; Il fallut attendre cependant la fin des années soixante pour qu'un modèle soit jugé suffisamment élaboré pour passer à la production en série. Ce modèle fut désigné AMX-13 DCA  (Défense contre avions). Il consistait  en un châssis de AMX-13 avec une tourelle d'acier montée à l'arrière de la coque. La première firme à participer à la construction du véhicule fut la SAMM; la CGT (rebaptisée Thomson-CSF)  fournit le radar et les éléments électroniques  qui lui sont associés; la firme suisse Hispano-Suiza (relayée aujourd'hui par Oerlikon-Bührle) livra les armements et les munitions. . Soixante exemplaires de l'engin furent construits pour l'armée française, qui les reçut tous en 1969. En 1984 , ,le AMX-13 DCA restait le seul système  de canon antiaérien automoteur en service dans l'armée française. Celle-ci aurait dû recevoir des des systèmes bitubes de 20 mm VADAR montée sur les châssis sur roues VAB. Cette commande fut annulée pour des raisons d'ordre économique.  L'armement principal du AMX-13 DCA consiste en un canon bitube HSS-831A de 30 mm dont la mobilité en site varie entre +85° et - 5° à une vitesse de 45° par seconde; la tourelle effectue une rotation de 360° bà raison de 80° par seconde . Chaque canon dispose de 300 coups. Le tireur peut sélectionner le tir au coup par coup, des rafales de 5 à 15 coups ou le tir entièrement automatique. Les étuis sont éjectés hors de la tourelle en même temps que les attaches. ,Dans sa fonction antiaérienne, l'arme a une portée maximale effective de 3.500 m. Ses effets contre des cibles au sol sont remarquables. A l'arrière de la tourelle se trouve le radar de veille Oeil Noir 1, qui est escamotable a l'intérieur de la tourelle. Les canons pointent normalement à l'aide du radar et des éléments de visée antiaériens; en outre , l'engin dispose d'éléments de visées pour traiter les cibles au sol . De chaque côté de la tourelle se trouve une batterie de trois lanceurs de fumigènes. Au cours des années soixante, cette tourelle DCA a également été montée sur des châssis de char AMX-30. Cette combinaison n'a pas été retenue par l'armée française qui avait déjà passé commande de système SAM Roland , eux aussi montés sur châssis de AMX-30. Pour renforcer sa défense rapprochée  , assurée par des systèmes mobiles de missiles SAM Thomson CSF/Matra Shahnine, l'Arabie Saoudite a commandé 53 exemplaires d'une version modernisée de cette tourelle montée sur un châssis de AMX-30; en 1984  , tout ce matériel avait été livré. L'ensemble est désigné AMX-30 SA. La tourelle est équipée du radar plus puissant Oeil Vert de Thomson-CSF et de systèmes électroniques plus perfectionnés. Thomson-CSF, de concert avec la firme SAMM, a aussi conçu la tourelle SABRE. Celle-ci a déjà été installée, à titre d'"essai, sur des  châssis de Chieftain, de Marder et de transports de troupes blindés Steyr-Daimler-Puch. Cette nouvelle tourelle dispose également de canons bitubes de 30 mm.
Variantes :
Pas de variantes
 
Armement
Deux canons de 30 mm.
Pays utilisateurs
France, Arabie Saoudite.
Equipage
3 hommes
Equipements
Radar de tir, lance-pots fumigènes.
Blindage
Protection contre les armes de petits calibres.
Poids
17.200 kg
Vitesse
60 km/h
Autonomie
600 km
a
 
 
Identification
 

 Retour Menu

Armement
2 canon fins et parallèles, en position avant arrive au bout de l'avant du véhicule.
Tourelle
Située à l'arrière du véhicule, et dont les bords sont arrondis, grande barre de forme rectangulaire sur les côtés de la tourelle, radar de tir à l'arrière et au sommet de la tourelle, se met en position couché lors des mouvements du véhicule. Grosse caisse rectangulaire sous le radar.
Coque
plane, avec un avant arrondi entre les gardes boues gauche et droit. sur cette partie, on trouve une roue de secours. Le chauffeur se trouve à l'avant gauche, et à côté de lui se trouve une grille de ventilation de forme arrondie.
Train de roulement
5 roues de route et 3 galets supports, roue tendeuse à l'arrière et barbotin à l'avant.
Accessoires
Radar de tir sur le sommet de larrière de la tourelle.
 
 
Détails à observer
 

  Retour Menu

1.Canon bitube de 30 mm, parallèle
2. Radar de tir placé à l'arrière de la tourelle et au sommet
3. Barres de support sur les côtés de la tourelle.
4. Six roues de route et 3 galets supports comme pour le AMX-13
 
 



 
 
Galerie photos
 

  Retour Menu

 
 
     
 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.