Les Etats Unis pourraient envisager une option militaire contre le régime de Kadhafi 0103112

a
Actualité Défense - Libye
 

Mardi 01 Mars 2011, 07:34

 

Les Etats Unis pourraient envisager une option militaire contre le régime de Kadhafi.

 
 
Redéploiement pour les forces américaines, et gel des avoirs financiers de Kadhafi aux Etats Unis. Après 14 jours de révolte en Libye, Washington a annoncé l’arrivée des forces aériennes et navales dans la région, en préparation d’une option militaire, tout en indiquant que ces opérations n’ont qu’un but humanitaire.
     
Redéploiement pour les forces américaines, et gel des avoirs financiers de Kadhafi aux Etats Unis. Après 14 jours de révolte en Libye, Washington a annoncé l’arrivée des forces aériennes et navales dans la région, en préparation d’une option militaire, tout en indiquant que ces opérations n’ont qu’un but humanitaire.
Des soldats libyiens fidèles au régime de Kadhafi montent la garde avec un blindé ZSU-23-4
     

Ce redéploiement permettra au Président américain de prendre des décisions nécessaires, et disposer d’une flexibilité pour tous types d’opérations. Le porte parole de la maison blanche n’a pas voulu faire savoir les moyens aériens et navales qui étaient mis en œuvre, ni le type d’action qui pouvait être envisagé.

Les Etas Unis et les alliés de l’Otan réunis à Genève en marge du Conseil des droits de l’homme, ont discuté des moyens pour stopper la violence en Libye, et obliger Kadhafi à quitter le pouvoir. Une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye est à l’étude, afin d’empêcher les forces aériennes libyennes fidèles à Kadhafi d’attaquer la population.

Cookies settings

×

Functional Cookies

This site uses cookies to ensure its proper functioning and cannot be deactivated from our systems. We don't use them not for advertising purposes. If these cookies are blocked, some parts of the site will not work.

Session

Please login to see yours activities!

Other cookies

This website uses a number of cookies to manage, for example: user sessions.