Marder 1A1 tracked armored armoured infantry fighting combat vehicle German Army Germany pictures de

 
English version
 
Marder 1 Véhicule blindé de combat d'infanterie
 
 

Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Au cours des années cinquante, lorsque l'armée ouest-allemande fut réformée, le premier véhicule blindé d'infanterie en service au sein de la Bundeswehr fut le SPz 12-3, développé à partir d'un châssis suisse et fabriqué également au Royaume-Uni. Très tôt, décision fut prise de concevoir une vaste gamme de véhicules à partir du même châssis. Les deux premières machines à entrer en service actif furent le Jagdpanzer Kanone, armé d'un canon de 90 mm et le Jagdpanzer Rakete doté, quand à lui, d'un missile antichar SS.12 (remplacé par le HOT). Après que de nombreux prototypes eurent été soumis à un programme d'évaluation intensif, les autorités militaires allemandes choisirent un des engins, lequel fut produit en tant que Marder Schützen-panzer Neu M-1966. La firme Rheinstahl (devenue entre-temps Thyssen Henschel) assura la maîtrise d'oeuvre, avec la participation de l'entreprise Mak de Kiel. Les premiers véhicules de série ont été livrés à la fin des années soixante, et la fabrication se poursuivit jusqu'en 1975, avec une production totale de 3 000 machines. Le Marder ne fut pas exporté, bien que l'Arabie Saoudite ait manifesté de l'intérêt pour cet engin. Au moment de son entrée en service, le Marder était le véhicule de combat d'infanterie le plus avancé au monde. Aujourd'hui encore, seul le Bradley américain pourrait l'affronter avec quelques chances de succès. Le Marder dispose d'une excellente protection et affiche de bonnes performances en progression tout terrain, ce qui lui permet d'opérer de concert avec les chars de combat Leopard 2 lors d'opérations combinés. Le conducteur est placé à l'avant gauche, avec un fantassin derrière lui, le moteur se trouvant donc à sa droite ; quand à la tourelle, à motorisation autonome, occupée par deux hommes, elle se trouve au centre ; à l'arrière du véhicule un compartiment est aménagé pour six fantassins. Ceux-ci y accèdent par une rampe motorisée. De chaque côté du compartiment, des écoutilles de tir, dotées d'épiscopes, permettent aux hommes de faire appel à leurs armes individuelles pour assurer la protection rapprochée du véhicule. La tourelle est armée d'un canon Rh de 202 de 20 mm et d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, dérivée de la redoutable MG42 « Spandau ». Ces armes peuvent être élevées en site de - 17° a + 65° et pointées en azimut sur 360 °. Sur la nouvelle version le canon de 20 mm a été remplacé par un tube Mauser de 25 mm tirant des munitions antichars bien plus efficaces. Ces obus permettront au Marder d'engager le combat avec les plus récents VCI soviétiques. Quelques variantes du Marder en service au sein de la Bundeswehr sont armées d’un lanceur double de missiles sol-air Roland pour lequel elles emportent une réserve de huit munitions. Un autre modèle est équipé d'un radar qui, placé au bout d'un bras télescopique, peut s'élever au bout de l'engin pour accroître la couverture du système d'armes.
Variantes :
Marder 1A1 : Système d'intensification de vision nocturne avec pointage thermique, nouveau porte jerrycan et protection pour les épiscopes.
Marder 1A2 : Modification du châssis et de la suspension, tous les véhicules ont été mis à ce niveau.
Marder 1A3 : Modification apporté à tous les Marder, nouveau blindage, et modification sur la tourelle.
Marder 1A5 : nouveau blindage, aménagement du poste de conduite et du compartiment équipage.
 
Armement
Canon de 20 mm , une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et une autre mitrailleuse de 7,62 mm montée à l'arrière du compartiment équipage. Un poste de tir Milan peut-être monté sur l'écoutille du chef de véhicule.
Pays utilisateurs
Allemagne
Equipage
3 + 6 hommes
Accessoires
Pour les dernières version, système de vision nocturne, système de pointage thermique.
Blindage
Protection contre les armes de petits calibres et les éclats du champ de bataille.
a
a
a
Poids
33.500 kg
Vitesse
75 km/h
Autonomie
520 km
a
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Canon très fin et court.
Tourelle
De forme très particulière, avec à la base un bloc cylindrique disposant de deux écoutilles, et sur le dessus un gros bloc rectangulaire dont la partie supérieur est arrondie avec le canon déporté sur la droite, deux grands épiscopes sont placés à l'avant de la partie inférieure de la tourelle.
Coque
Est très basse et de forme rectangulaire, avec un glacis assez long et incliné, sur celui-ci et dans sa partie gauche se trouve l'emplacement du chauffeur. A l'arrière de la tourelle, on trouve deux trappes d'accès, et à l'arrière sur le toit de la coque, une mitrailleuse de 7,62 mm placée dans un bloc en forme de fuseau, et montée sur un support. A l'arrière gauche et droit des flancs du véhicule, on trouvent , deux meurtrières équipées de rotules de tir et de formes rondes et derrière celles-ci une série d'outillage. L'arrière de la coque est équipé d'une trappe d'accès qui présente une large bande striée à gauche et à droite.
Train de roulement
Est composée de 6 roues de route et 3 galets supports, celles-ci peuvent être protégées par des plaques de blindage en forme de dents de scie. Les chenilles disposent de patins en caoutchouc, de forme rectangulaire et placés deux par deux.
Accessoires
Une série de six lance grenades fumigènes est placé à gauche du canon.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Tout l'avant est légèrement incliné.
2. Emplacement du chauffeur à l'avant gauche sur la partie inclinée.
3. Base de la tourelle, sur un support circulaire.
4. Poste de tir Milan sur l'écoutille de droite de la tourelle.
5. Gros épiscope à l'avant de l'écoutille de gauche de la tourelle.
6. Gros bloc rectangulaire sur le côté gauche de la tourelle, c'est le bloc pour la mitrailleuse de 7,62 mm.
7. Bloc rectangulaire à droite de la tourelle, c'est le bloc canon 20 mm.
8. Des stries horizontales sont placées sur toute la hauteur à gauche et à droite de l'arrière de la coque.
9. Grande porte hydraulique à l'arrière de la coque.
10. Canon très fin.
11. Six roues de route avec galets supports.
12. Plaques de protection  sur le haut du train de roulement en forme de dent de scie.
 


 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.