M2 M3 Bradley armoured infantry fighting combat vehicle US army United States pictures technical dat

 
English version
 
M2/M3 Bradley Blindé léger de combat d'infanterie
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Il y avait longtemps que l'US Army souhaitait se doter d'un véhicule de combat d'infanterie mécanisée, mais il lui fallut attendre les années 80 pour ce faire, grâce à la livraison du M2 Bradley Infantry fighting vehicle. Dès le début des années soixante, divers prototypes avaient été construits et testés : MICV-65 ou XM765 dérivé du célèbre VTT M113 par exemple, mais ils ne furent pas retenus. En 1972, la firme FMC se vit confier la réalisation d'un nouveau véhicule armé d'un tube de 20 mm, le XM723. A peine les premiers modèles de présérie étaient-ils prêts que les priorités officielles furent une nouvelle fois changées; Il s'agissait cette fois de mettre au point un blindé de reconnaissance chenillé ou à roues, le XM800. Pour concilier les deux programmes, les autorités décidèrent finalement de créer une nouvelle famille d'engins baptisés FVS (Fighting Vehicle System) basée sur le châssis du XM723 et équipée d'une tourelle biplace montant une arme de 25 mm et un lanceur jumelé de missiles antichars TOW. La version VCI (véhicule de combat d'infanterie) s'appellerait le XM-2, tandis que la version véhicule de combat de cavalerie recevrait le nom de XM3. Les prototypes en résultant furent rapidement homologués sous les références M2 et M3 et la production put commencer dès 1981 dans les ateliers de San Jose (Californie). La commande initiale était d'un peu moins de sept milles unités, et, en 1984, le taux de production annuel avoisinait les six cents engins. Le M2 Bradley diffère peu du M3, si ce n'est qu'il est équipé de meurtrières et qu'il peut transporter dix hommes (équipage compris) au lieu de cinq, ce qui réduit sa capacité de stockage des munitions. Sa coque en aluminium corroyé est renforcée par des plaques de métal laminé qui améliorent sa résistance aux impacts. Le pilote est assis à l'avant gauche. Le moteur est à sa droite. La tourelle biplace à mouvements assistés est au centre de la coque. Elle monte un Chain Gun de 25 mm à approvisionnement mixte fabriqué par la Hughes Helicopter et dont les projectiles perforants décalibrés, stabilisés par rotation sont capables de percer le blindage des chenillés légers soviétiques, une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et, dans sa partie gauche, un lanceur jumelé d'engins guidés antichars TOW. Un système de stabilisation permet de garder une bonne précision de tir lorsque le véhicule est en déplacement rapide tout terrain. Les fantassins transportés prennent place à l'arrière, dans un compartiment dont les côtés sont percés de six meurtrières dotées de périscopes pour permettre l'emploi des armes légères de 5,56 mm depuis l'intérieur de l'engin. Le chef de bord, le pointeur, et le pilote disposent d'un équipement très complet pour la vision nocturne. La protection NBC est de série. Le M2 Bradley est une machine très efficace qui joue un rôle important dans le dispositif interarmes américain, même si ses détracteurs l'accusent d'être trop lourd et trop onéreux et mettent en doute sa capacité à opérer avec des chars M60 et M1.
 
Variantes :
Bradley AMEV : véhicule ambulance basé sur le châssis du bradley sans tourelle, compartiment arrière plus haut afin d'assurer le confort pour le ransport des blessés.
Bradley M2A2 : véhicule avec blindage additionnel, blindage complémentaire autour du canon de 30 mm, moteur plus puissant, 2 trappes de tir dont une sur la trappe arrière, plus de trappes de tir sur les côtés car des plaques de blindages couvrent celles-ci.
Bradley M2A2 ERA : Blindage supplémentaire sur les flancs et l'avant de la coque.
Bradley M2A3 : Système de vision nocturne modifié,système IVIS à l'arrière sur le toit de la tourelle et blindage modifié.
Bradley M3 Bushmaster : Nouveau canon de 30 mm Bushmaster.
Bradley M3A1 : équipé du système de missile TOW 2
Bradley M3A2 : canon de 30 mm, blindage additionnel autour du canon, et sur les flancs de la coque.
Bradley M3A3 : vision thermique indépendante pour le chef de véhicule, système IVIS, et améliorations diverses.
Bradley M6 Linebaker : Bradley M2A2 avec une lanceur de missile sur le côté gauche de la tourelle pour 4 Stinger.
Bradley M7 : véhicule désignateur d'artillerie, on a remplacé le lanceur de missile TOW par un télémètre laser FIST.
 
Armement
Canon de 25 mm, mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, missiles TOW.
Pays utilisateurs
Etats Unis, Arabie Saoudite
Equipage
3 + 7 hommes
Accessoires
Equipement de vision nocturne pour tous l'équipage, système de protection NBC
Blindage
Blindage actif contre les munitions d'un calibre de 12,7 mm.
Poids
22.680 kg
Vitesse
66 km/h
Autonomie
483 km
a
 
 
Identification

 Retour Menu
Armement
Le canon de 25 mm est fin et en position avant, l'extrémité de celui-ci arrive à la moitié du glâcis incliné. Cette extrémité est terminée avec un petit évacuateur de fumée en forme d'entonnoir. La mitrailleuse coaxiale est placée à droite et le lanceur de missiles TOW à gauche de la tourelle.
Tourelle
La tourelle est très massive et se situe au centre du toit de la coque, et occupe toute la largeur du véhicule. Sa forme est très particulière par le faite qu'elle est anguleuse. Sur le côté on trouve une caisse de forme rectangulaire, c'est le système de lance-missiles TOW. Sur la partie supérieur , on trouvent deux écoutilles, et devant l'écoutille de gauche, un gros bloc rectangulaire qui est le système de vision et de contrôle de tir. L'arrière de la tourelle à une forme arrondie.
Coque
De forme rectangulaire, avec un glâcis incliné, le pilote est assis à l'avant gauche, les flancs supérieurs du véhicule sont inclinés vers l'intérieur. Le train de roulement est protégé par des plaques de blindage, disposant de charnières. L'arrière de la coque dispose d'une trappe hydraulique dans laquelle est découpée une porte d'accès.Pour le modèle M2 on trouvent des meurtrières de tir avec des épiscopes de vision sur les flancs arrière gauche et droit du véhicule,aux nombres de 3 de chaque côté.
Train de roulement
Est composé de 6 roues de route et des galets supports, roue tendeuse à l'arrière et barbotin à l'avant, l'écart entre la 3° et 4° roue de route est plus grand par rapport aux autres.
Accessoires
Quatre lance grenades fumigènes sont placés à l'avant gauche et droit de la tourelle, et on retrouve en générale 2 antennes de communication, une à l'arrière de la tourelle et une autre sur le flanc droit, diffèrent accessoires et outillages sont attachés sur les flancs arrière droit et gauche.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Gros épiscope devant l'écoutille de gauche du toit de la tourelle, avec 2 clapets d'obturation.
2. Groupe de quatre lance-grenades fumigènes dans le bas de la partie avant gauche et droit de la tourelle.
3. Deux trappes de tir à l'arrière gauche et droit des flancs de la coque.
4. Des plaques de blindage de forme rectangulaire couvrent la partie supérieure du train de roulement.
5. Un bloc de forme rectangulaire est placé sur le flanc gauche de la tourelle.
6. Dans la partie inférieure de l'avant de la coque, on trouve deux bosses.
7. A l'avant gauche et droit de la coque, deux phares avec une plaque de protection qui les entoure.
a
8. Deux grilles sont placées sur la plaque pare vague.
9. Emplacement du chauffeur à l'avant gauche de la coque, celle-ci dispose de trois épiscopes.
10. Six roues de route, avec un écart plus grand entre la 3° et 4° roue.
11. Six poignées sont placées sur toute la longueur des plaques de blindage du train de roulement.
12. Un gros bloc rectangulaire est placé à l'arrière gauche et droit de la coque.
13. Un phare à l'arrr-ière gauche et droit avec une plaque de protection autour.
14. Une petite porte est placée du côté gauche dans la porte hydraulique arrière.
15. Un câble de remorquage est attaché sur la partie droite de la porte hydraulique arrière.
 

 

 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.