PzH 2000 Rheinmetall Krauss Maffei Wegmann self-propelled howitzer armoured vehicle German army Germ

 
 
PzH 2000 Krauss-Maffei Wegmann Véhicule blindé obusier automoteur
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Le PzH 2000 (Panzerhaubitze 2000) est l'obusier automoteur de 155 mm développé par la firme Kraus-Maffei Wegmann (KMW) en partenariat avec le principal sous traitant Rheinmetall Landsysteme pour le compte de l'armée allemande. La firme KMW a reçu un contrat en 1996 pour la production de 185 unités. Le premier véhicule fut livré en juillet 1998, cette commande devrait s’échelonner jusqu'à fin de l'année 2002. Rheinmetall fût responsable de la construction des châssis pour tous les véhicules. La commande totale pour l'armée allemande est de 450 unités. Le PzH 2000 a également sélectionné par l'armée italienne, l'armée hollandaise et l'armée grecque. En ce qui concerne la production des véhicules pour l'armée italienne, un accord a été signé avec la firme Otobreda pour la réalisation sous licence de 70 unités. L'armée des Pays-Bas a signé un contrat pour la livraison de 57 unités entre 2004 et 2009. L'armée grecque a effectué une commande pour 24 véhicules, qui devraient être livrés entre 2003 et 2004. En mai 2001 lors des essais de tir pour l'armée grecque, le PzH 2000 tira 20 obus jusqu'à une distance de 40 km. La munition utilisée lors de ces essais fut le modèle M2000BB Assegai qui est une combinaison de construction de deux sociétés, Naschem/Denel d'Afrique du Sud et Rheinmetall. L'armement du véhicule est constitué par un système électrique de contrôle du canon, développé par la firme ESW Extel Systems Wedel, comprenant un système automatique pour le contrôle en élévation et direction, qui peut-être contrôlé électriquement ou manuellement. Le canon de 155 mm L52 du Pzh 2000 est développé par la firme Rheinmettall Industrie AG. Le canon est composé d'une chambre chromée et dispose d'un chargement automatique. Tous les paramètres de températures à l'intérieur de la chambre sont contrôlés automatiquement. Le PzH 2000 est équipé d'un système chargement entièrement automatique et de gestion de munitions. Le chargement est assuré par un système automatique permettant le transport, le chargement et le déchargement des munitions. Le système de contrôle de tir produit par la firme Honeywell Maintal est monté sur le berceau du canon. Ce système détermine d'une façon entièrement automatique la direction du canon, sa position et son élévation par rapport au niveau de la mer. Le système récepteur GPS (Global Positioning System) et les senseurs du moteur constituent le système de navigation du véhicule. Le système de chargement automatique du Pzh 2000 peut emporté 60 obus de 155 mm. Les obus sont placés à l'arrière du véhicule et installés dans le chargeur automatique de 60 coups au centre du châssis. Le chargement automatique des obus est guidé par des servo-moteurs de la firme MOOG. Ce système donne la capacité au véhicule de tirer 3 coups en moins de 10 secondes et le chargement de 60 coups en 12 minutes par deux opérateurs, y compris l'information sur le type de munitions utilisés. Les capacités de tir du PzH 2000 sont de 12 coups en 60 secondes, et de 20 coups en 1 minute 47 secondes, ces performances ont été réalisées lors des tests de tir en octobre 1997 avec un chargeur automatique amélioré. La vitesse initiale est décidée automatiquement au moyen d'un détecteur de radar et est déterminée dans le calcul de contrôle de tir. Le PzH 2000 peut utilisé un mode de fonctionnement automatique incluant la liaison radio de données avec une commande externe et un système de contrôle. Le système de contrôle de tir autonome est guidé par un ordinateur de bord MICMOS fournit par la firme EADS (DaimlerChrysler Aerospace).Pour l'utilisation du mode automatique, des engagements de cibles peuvent être effectués par deux membres d'équipage. En employant les données de contrôle de tir fournies par l'ordinateur de balistique, le canon est automatiquement utilisé et contrôlé pendant la mission. Une grande quantité de moyens de remplacement sont disponibles pour assurer l'utilisation de l'arme lors de défaillances techniques. Dans le mode le plus bas, le véhicule dispose d'un contrôle manuel et de système optique. Le chef de véhicule dispose d'un épiscope panoramique Leica PERI-TRTNL80, qui peut être utilisé sous protection et qui permet la désignation de cibles dans un engagement direct. Le PERI-RNTL 80 dispose d'un système de vision nuit - jour et d'un télémètre laser. Le canonnier est équipé d'un épiscope Leica PzF TN 80 avec vision nuit - jour et système de visée permettant la visée directe. Le moteur de 736 kW du PzH 2000 est monté à l'avant de la coque, et il consiste en un moteur Diesel à injections de 8 cylindres MTU MT881 Ka-500 et d'une boîte de transmissions à 4 vitesses Renk HSWL 284 C. Grâce à ces trois réservoirs le véhicule dispose d'une autonomie de 420 km.
Variantes :
Aucune variantes
 
Armement
Un canon de 155 mm et une mitrailleuse de 7,62 mm.
Pays utilisateurs
Allemagne,Pays-Bas,Italie,Mexique. Grèce.
Equipage
3+2 hommes
Accessoires
Ordinateur de tir et de contrôle d'objectif.
Blindage
Protection contre les armes d'un calibre de 7,62 mm et les éclats d'obus.
Poids
55.000 kg
Vitesse
60 km/h
Autonomie
420 km
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Canon très long, dont le 1/3 dépasse de l'avant de la coque. L'extrémité du canon est plus large, suivi d'un frein de bouche qui est strié verticalement. Sur le 3/3 du canon, on trouve un évacuateur de fumée. A la base du canon, on trouve un gros bloc rectangulaire.
Tourelle
est de forme rectangulaire et est placée à l'arrière de la coque. Les flancs sont légèrement inclinés vers l'intérieur. Sur le toit de la tourelle, on trouve deux écoutilles. Sur les flancs et à hauteur de chaque écoutille, on trouve un petit épiscope. Sur le côté gauche et droit du canon, on trouve une série de quatre lance-grenades fumigènes, qui sont placés verticalement.
Coque
est de forme rectangulaire avec l'avant légèrement incliné. L'emplacement du chauffeur est situé à l'avant droit. A l'avant gauche et droit de la coque, on trouve un phare à lumière blanche de forme rond, qui est protégé par une barre en forme de U. A l'avant du flanc gauche, on trouve une grande grille d'échappement de forme rectangulaire. Au centre du flanc droit, on trouve une barre de traction. A l'arrière de la coque, on trouve deux trappes d'accès.
Train de roulement
est composé de sept roues de route avec galets supports. Sur la partie supérieure du train de roulement se trouve des plaques de blindage dont la base est en forme de dent de scie. 
Accessoires
A l'arrière de la tourelle, on trouve deux antennes de communication.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Un phare à lumière blanche à l'avant gauche et droit de la coque avec une barre de protection..
2. Avant légèrement incliné.
3. Emplacement du chauffeur à l'avant droit de la coque.
4. Groupe de quatre lance-grenades fumigènes à gauche et à droite du canon.
5. Deux grande portes d'accès à l'arrière de la coque.
6. Deux bases d'antenne à l'arrière du toit de la tourelle.
7. Grille d'échappement à l'avant du flanc droit.
8. Petite grille sur le flanc avant gauche de la tourelle.
9. Les flancs de la tourelle sont inclinés vers l'intérieur.
10. Petite écoutille sur le toit de la tourelle, avec une épiscope sur le flanc.
11.  Plaque de blindage sur la partie haute du train e roulement en forme de dent de scie.
12. Sept roues de route, avec un écart pus grand entre la 4° et la 5°.
13. Grande barre de traction sur le flanc droit de la coque.
14. Un gros bloc rectangulaire forme la base du canon au centre de l'avant de la tourelle.
a
a
 

 

 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.