ARQUUS Scarabée comme projet innovant de véhicule tactique blindé


Click here for English version of this article
Le Scarabée est un véhicule sans précédent qui a été développé sur fonds propres, en seulement neuf mois. L'objectif est de le proposer plus tard comme concurrent dans le programme de ce que l'armée française appelle VBAE, Véhicule Blindé d’Aide à l’Engagement, qui succédera au VBL (Véhicule Blindé Léger) et VB2L.  A voir sur l'E-xpo d'Arquus !
Follow Army Recognition on Google News at this link


Army Recognition Global Defense and Security news
Scarabée doté d'une tourelle téléopérée/télécommandée (Source de l'illustraton: Arquus)


Le Scarabée est un véhicule léger hybride diesel-électrique à quatre roues motrices, conçu pour la reconnaissance et le soutien au combat. Il a été développé sur fonds propres en seulement neuf mois par une équipe de six personne, à l'origine, qui ne dépassera jamais de vingt personnes. Il a fallu valider une à une les différentes utilisations possibles du véhicule avant de poursuivre la progression de son développement. Objectif: proposer plus tard un concurrent dans le programme du futur Véhicule Blindé d’Aide à l’Engagement (VBAE) qui succédera au VBL (Véhicule Blindé Léger) et au VB2L.

La taille du Scarabée est un peu plus grande que celle du VBL mais sa polyvalence, sa capacité de transport et sa modularité seront beaucoup plus importantes. Le véhicule n'est pas encore amphibie mais cette aptitude est prise en considération ; ses batteries – rechargeables très rapidement – peuvent déjà être entièrement immergées et la prise d'air du toit protège le moteur de tout encrassage humide (elle évite déjà le colmatage du radiateur par la boue et le sable).

Le Scarabée est en quelque sorte un véhicule révolutionnaire par plusieurs caractéristiques: la forme ramassée limitée à 1,90 m de haut, le conducteur assis au centre de l’espace avant, les trois sièges pour le personnel embarqué en position centrale arrière, devant le compartiment moteur, les portes coulissantes ( remplaçables par des portes conventionnelles sur demande) à commande électrique ou manuelle et l’ouverture partielle du toit pour faciliter l'accès et la sortie rapides des occupants chargés, la formidable transmission 4x4x4 qui permet au véhicule de se déplacer de façon conventionnelle ou latérale (en «crabe») et de tourner dans rayon inférieur à 5 mètres. Les roues avant sont contrôlées par un volant conventionnel, tandis que les roues arrière sont, pour le moment, contrôlées par un joystick mais tout sera rassemblé plus tard dans le volant. Un conducteur n'a besoin que de deux heures pour maîtriser le comportement du Scarabée dans toutes les possibilités de progression. En plus d'une vue directe à près de 180 °, le conducteur dispose de deux caméras qui complètent sa une vision sur 360 °.

La garde au sol est réglable entre 40 et 50 cm. Les pneus identiques à ceux du Sherpa seront bien entendu équipés d'un système de gonflage/dégonflage commandés par le chauffeur.

Le démonstrateur a un double plancher et peut – une option de plus en plus fréquente – recevoir des kits de blindage supplémentaires adaptés à la dangerosité de chaque mission. Au total, la masse du Scarabée sera d'environ 8 tonnes, dont 2 tonnes de charge utile. Trois véhicules peuvent être chargés dans un Airbus A400M Atlas.

Concernant son armement, le Scarabée peut recevoir une tourelle téléopérée armée d'une mitrailleuse .50 ou d'un canon de 30 mm, par exemple. Autres possibilités: lance-grenades, radar, etc. Le toit peut être adapté à de nombreuses options.

Le moteur du Scarabée a été conçu comme un hybride diesel-électrique, avec un moteur de 300 ch et un moteur électrique de 75 kW alimenté par deux batteries Li-Ion, une combinaison qui tire parti des tests effectués avec le VAB Mk 3 Electer. Cette formule offre un rapport poids/puissance deux fois plus élevé que celui du Sherpa Light. La propulsion électrique peut fonctionner en quatre modes: hybride, boost en cumulant les modes de propulsion électrique et diesel, électrique seule pour réduire l'empreinte thermique et sonore, et générateur pour alimenter ou recharger d'autres systèmes, une exigence que l’on trouve sur un nombre croissant de véhicules militaires de toutes tailles.

Atout qui soulagera grandement les mécaniciens et certains logisticiens, le moteur est fixé sur une des rails coulissants, ce qui offre une meilleure accessibilité lors des phases de maintenance et de remplacement. Ce système permet le remplacement du moteur en moins de 45 minutes.


This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.