Septembre 2010 actualites armees militaires industries salons defense informations internationale FR


 
 
Septembre 2010
English
 

Corée Nord et Sud Retour Menu
Corée du Nord et Corée du Sud début de négociations militaires.

Les deux Corées vont avoir ce 30 septembre 2010 leurs premières négociations militaires depuis deux ans, destinées à apaiser les tensions entre les deux voisins, a indiqué le ministère sud-coréen de la Défense. Trois responsables de chaque pays seront présents à la rencontre qui se déroulera dans le village frontalier de Panmunjom, a-t-il précisé. Il s'agira d'une première rencontre depuis octobre 2008. Lors de ces négociations militaires, la Corée du Nord veut évoquer la délimitation de la frontière maritime en Mer Jaune, qu'elle conteste, et les envois de prospectus de propagande au Nord par des activistes sud-coréens. Le Sud veut revenir sur la responsabilité de Pyongyang dans le torpillage d la corvette. Les relations entre les deux pays se sont fortement dégradées depuis mars 2010 et le torpillage d'une corvette sud-coréenne, qui a fait 46 morts, attribué par une enquête internationale à la Corée du Nord. Pyongyang a démenti toute responsabilité. Mais, depuis un mois, plusieurs signes de décrispation sont apparus: aide de la Corée du Sud après les inondations en Corée du Nord, reprise des négocations sur les retrouvailles de familles séparées par la guerre, bateau de pêche sud-coréen rendu par le Nord au Sud.
29 Septembre 2010
Les deux Corées vont avoir ce 30 septembre 2010 leurs premières négociations militaires depuis deux ans, destinées à apaiser les tensions entre les deux voisins, a indiqué le ministère sud-coréen de la Défense. Trois responsables de chaque pays seront présents à la rencontre qui se déroulera dans le village frontalier de Panmunjom, a-t-il précisé. Il s'agira d'une première rencontre depuis octobre 2008. Lors de ces négociations militaires, la Corée du Nord veut évoquer la délimitation de la frontière maritime en Mer Jaune, qu'elle conteste, et les envois de prospectus de propagande au Nord par des activistes sud-coréens. Le Sud veut revenir sur la responsabilité de Pyongyang dans le torpillage d la corvette. Les relations entre les deux pays se sont fortement dégradées depuis mars 2010 et le torpillage d'une corvette sud-coréenne, qui a fait 46 morts, attribué par une enquête internationale à la Corée du Nord. Pyongyang a démenti toute responsabilité. Mais, depuis un mois, plusieurs signes de décrispation sont apparus: aide de la Corée du Sud après les inondations en Corée du Nord, reprise des négocations sur les retrouvailles de familles séparées par la guerre, bateau de pêche sud-coréen rendu par le Nord au Sud.
Corée du Nord parade militaire
Photo
 

Russie Retour Menu
La Russie va construire des nouveaux radars pour contrer les nouvelles menacees.

Le Ministère russe de la défense prévoit de mettre la station radar Voronezh-DM dans le Sud de la Russie à Armavir, dans un but opérationnel, ainsi que de lancer la construction de nouveaux radars pour parer aux nouvelles menaces, a indiqué le Commandant des forces spatiales, le Lt. Général Oleg Ostapenko, il a également fait savoir, que la Russie allait construire de nouveaux radars pour remplacer les radars actuels, afin de maintenir la détection face aux nouvelles menaces. ”Le radar Armavir sera la sonde installation, après le complexe de Lekhtusi, dans la région de Leningrad, afin de couvrir une couverture radar sur les frontières à l’Ouest de la Russie après la fermeture du site radar de Skrunda fin 1998, et récemment de Mukachevo et Sevastopol en Ukraine. Avec une portée effective de 4.000 km le radar de la classe Voronezh a des capacités similaires à ses prédécesseurs, de Dnepr et Daryal, mais utilise moins d’énergie et s’adapte mieux à l’environnement.
29 Septembre 2010
Le Ministère russe de la défense prévoit de mettre la station radar Voronezh-DM dans le Sud de la Russie à Armavir, dans un but opérationnel, ainsi que de lancer la construction de nouveaux radars pour parer aux nouvelles menaces, a indiqué le Commandant des forces spatiales, le Lt. Général Oleg Ostapenko, il a également fait savoir, que la Russie allait construire de nouveaux radars pour remplacer les radars actuels, afin de maintenir la détection face aux nouvelles menaces. ”Le radar Armavir sera la sonde installation, après le complexe de Lekhtusi, dans la région de Leningrad, afin de couvrir une couverture radar sur les frontières à l’Ouest de la Russie après la fermeture du site radar de Skrunda fin 1998, et récemment de Mukachevo et Sevastopol en Ukraine. Avec une portée effective de 4.000 km le radar de la classe Voronezh a des capacités similaires à ses prédécesseurs, de Dnepr et Daryal, mais utilise moins d’énergie et s’adapte mieux à l’environnement.
Russie station radar russe
Voronezh-DM
Photo
 

United States (Navistar) Back Menu
Navistar Defense launches high-mobility medium tactical vehicle based on proven truck platform.

La société américaine Navistar Defence, dévoile son nouveau véhicule tactique moyen (MTV) au salon « Modern Day Marine Exposition » à Quantico, Virginie. Basé sur la plateforme éprouvée du camion International® 7000-MV, le véhicule incorpore la suspension indépendante DXM™, et peut être équipé d’une large gamme de blindage additionnel dérivé du véhicule à protection contre les mines International® MaxxPro®. “De puis notre premier contrat en 2005, pour supporter et augmenter l’effort de reconstruction de l’Afghanistan, nous avons fournis plus de 21.000 véhicules tactiques en 13 variantes basés sur la plateforme 7000-MV.“, a indiqué Archie Massicotte, président de Navistar Defense. “Maintenant, nous avons améliorer la famille des véhicules, par l’intégration de notre technologie de suspension, sur l’ensemble de la gamme de véhicules MRAP MaxxPro”. Navistar Defence a récemment construit 1.130 véhicules MaxxPro Dash avec la suspension indépendante DXM, pour une utilisation en Afghanistan Un total de 1.222 véhicules MaxxPro Dash qui sont en opérations, seront mis à niveau avec la suspension DXM.
28 September 2010
La société américaine Navistar Defence, dévoile son nouveau véhicule tactique moyen (MTV) au salon « Modern Day Marine Exposition » à Quantico, Virginie. Basé sur la plateforme éprouvée du camion International® 7000-MV, le véhicule incorpore la suspension indépendante DXM™, et peut être équipé d’une large gamme de blindage additionnel dérivé du véhicule à protection contre les mines International® MaxxPro®. “De puis notre premier contrat en 2005, pour supporter et augmenter l’effort de reconstruction de l’Afghanistan, nous avons fournis plus de 21.000 véhicules tactiques en 13 variantes basés sur la plateforme 7000-MV.“, a indiqué Archie Massicotte, président de Navistar Defense. “Maintenant, nous avons améliorer la famille des véhicules, par l’intégration de notre technologie de suspension, sur l’ensemble de la gamme de véhicules MRAP MaxxPro”. Navistar Defence a récemment construit 1.130 véhicules MaxxPro Dash avec la suspension indépendante DXM, pour une utilisation en Afghanistan Un total de 1.222 véhicules MaxxPro Dash qui sont en opérations, seront mis à niveau avec la suspension DXM.
Etats Unis Navistar High Mobility tactical Vehicle américain MTV
Photo
 

Afghanistan Retour Menu
Opération "Dragon Strike" par les troupes de l'OTAN dans le Sud de l'Afghanistan.

Dans le Sud de l’Afghanistan, une région tenue par les Talibans, les forces de l’OTAN et l’armée Afghane, ainsi que de nombreux policiers afghans mènent une opération importante, baptisée « Dragon Strike », contre la résistance Talibans. Le but de cette opération, est la conquête de plusieurs districts, situés autour de la ville de Kandahar et d’éliminer toute résistance de la part des talibans dans cette région d’ici la fin novembre. Les Talibans continuent d’enlever des ressortissants étrangers, afin de maintenir une pression sur les troupes étrangères déployés en Afghanistan. Une britannique et ses trois accompagnateurs ont été enlevés ce dimanche 26 septembre 2010, près de la frontière avec le Pakistan, et plus précisément dans la province de Kumar. Des policiers ont déjà entamés des recherches dans la région. Ce rapt serait attribué aux Talibans, mais qui ont déjà démenti toute implication dans cet enlèvement.
27 Septembre 2010
Dans le Sud de l’Afghanistan, une région tenue par les Talibans, les forces de l’OTAN et l’armée Afghane, ainsi que de nombreux policiers afghans mènent une opération importante, baptisée « Dragon Strike », contre la résistance Talibans. Le but de cette opération, est la conquête de plusieurs districts, situés autour de la ville de Kandahar et d’éliminer toute résistance de la part des talibans dans cette région d’ici la fin novembre. Les Talibans continuent d’enlever des ressortissants étrangers, afin de maintenir une pression sur les troupes étrangères déployés en Afghanistan. Une britannique et ses trois accompagnateurs ont été enlevés ce dimanche 26 septembre 2010, près de la frontière avec le Pakistan, et plus précisément dans la province de Kumar. Des policiers ont déjà entamés des recherches dans la région. Ce rapt serait attribué aux Talibans, mais qui ont déjà démenti toute implication dans cet enlèvement.
Opération militaire "Strike Dragon " pour les troupes de l'OTAN dans le Sud de l'Afghanistan
Vidéo Euronews
 

Royaume Uni (Supacat) Retour Menu
Supacat continue le développement de son véhicule protégé à roues SPV400.

Supacat continue le développement de son nouveau véhicule blindé à roues, SPV400, dans le cadre de demande internationale militaire ou civil, pour un véhicule léger protégé de patrouille. Le SPV400 est un des deux véhicules sur un total de 30 proposés, qui a été sélectionné pour participer à l’appel d’offre du Ministère Britannique de la défense, dans le cadre du programme LPPV (Light Protected Patrol Vehicle = Véhicule Léger Protégé de Patrouille), mais qui malheureusement n’a pas été choisi. "Nous sommes très déçu par cette décision. Le SPV400 est un véhicule de classe mondiale. Son développement sur une si courte période fut une travail énorme pour notre équipe", a indiqué Nick Ames, directeur général, Supacat. "En plus de l’intérêt par différentes forces armées dans le monde, nous pensons que des ONG et des organismes civils travaillant dans des secteurs dangereux, pourraient utiliser profit du haut niveau de fiabilité, de protection et de mobilité du SPV400. Par conséquent, nous continuerons à développer l’offre commerciale pour le SPV400, afin de proposer la dernière technologie en matière de véhicule léger protégé", a ajouté Nick Ames.
26 Septembre 2010
Supacat continue le développement de son nouveau véhicule blindé à roues, SPV400, dans le cadre de demande internationale militaire ou civil, pour un véhicule léger protégé de patrouille. Le SPV400 est un des deux véhicules sur un total de 30 proposés, qui a été sélectionné pour participer à l’appel d’offre du Ministère Britannique de la défense, dans le cadre du programme LPPV (Light Protected Patrol Vehicle = Véhicule Léger Protégé de Patrouille), mais qui malheureusement n’a pas été choisi. "Nous sommes très déçu par cette décision. Le SPV400 est un véhicule de classe mondiale. Son développement sur une si courte période fut une travail énorme pour notre équipe", a indiqué Nick Ames, directeur général, Supacat. "En plus de l’intérêt par différentes forces armées dans le monde, nous pensons que des ONG et des organismes civils travaillant dans des secteurs dangereux, pourraient utiliser profit du haut niveau de fiabilité, de protection et de mobilité du SPV400. Par conséquent, nous continuerons à développer l’offre commerciale pour le SPV400, afin de proposer la dernière technologie en matière de véhicule léger protégé", a ajouté Nick Ames.
Royaume Uni SPV400 britannique véhicule de patrouille protégé à roues
Fiche technique
Photos - Vidéo
 

Iran Retour Menu
Le président russe, Dmitri Medvedev interdit la livraison des missiles antiaériens S-300 à l'Iran.

Le président russe, Dmitri Medvedev, a publié mercredi un décret interdisant la livraison de missiles sol-air S-300 à l’Iran, en application des sanctions prises en juin par le Conseil de sécurité de l’ONU, a annoncé le Kremlin. “Dmitri Medvedev a signé un décret sur les mesures prises pour appliquer la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations Unies du 9 juin 2010”, a précisé le Kremlin dans un communiqué. Le décret interdit la livraison d’une série d’armements à la République islamique, parmi lesquels les missiles S-300, a-t-il précisé. Outre les S-300, la livraison de chars, d’avions et d’hélicoptères de combat, ainsi que de bâtiments de guerre est également interdite, selon le communiqué. Le décret interdit en outre l’entrée sur le territoire russe d’une série de responsables iraniens liés au programme nucléaire de la République islamique.
22 Septembre 2010
Le président russe, Dmitri Medvedev, a publié mercredi un décret interdisant la livraison de missiles sol-air S-300 à l’Iran, en application des sanctions prises en juin par le Conseil de sécurité de l’ONU, a annoncé le Kremlin. “Dmitri Medvedev a signé un décret sur les mesures prises pour appliquer la résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations Unies du 9 juin 2010”, a précisé le Kremlin dans un communiqué. Le décret interdit la livraison d’une série d’armements à la République islamique, parmi lesquels les missiles S-300, a-t-il précisé. Outre les S-300, la livraison de chars, d’avions et d’hélicoptères de combat, ainsi que de bâtiments de guerre est également interdite, selon le communiqué. Le décret interdit en outre l’entrée sur le territoire russe d’une série de responsables iraniens liés au programme nucléaire de la République islamique.

Russie armée russe S-300 système de missile sol-air défense antiaérienne
Fiche technique
Photos

 

Biélorussie Retour Menu
Le VIe salon international d'armements et du matériel militaire MILEX 2011 se tiendra à Minsk du 24 au 27 mai 2011.

Le VIe salon international d'armements et du matériel militaire MILEX 2011 se tiendra à Minsk du 24 au 27 mai 2011, a annoncé vendredi à RIA Novosti le porte-parole officiel du comité militaro-industriel d'Etat de Biélorussie Vladimir Lavreniouk. "Conformément à une ordonnance du premier ministre de la république Sergueï Sidorski, le VIe salon MILEX se déroulera à Minsk du 24 au 27 mai 2011", a indiqué M. Lavreniouk. L'exposition est organisée tous les deux ans et vise à "présenter les derniers produits élaborés dans le domaine des armements et du matériel militaire du secteur de la défense biélorusse". La Ve conférence scientifique internationale sur les problèmes techniques et militaires, ainsi que la sécurité, la défense et l'intégration des technologies à double vocation se tiendra également dans le cadre du salon.
18 Septembre 2010
Le VIe salon international d'armements et du matériel militaire MILEX 2011 se tiendra à Minsk du 24 au 27 mai 2011, a annoncé vendredi à RIA Novosti le porte-parole officiel du comité militaro-industriel d'Etat de Biélorussie Vladimir Lavreniouk. "Conformément à une ordonnance du premier ministre de la république Sergueï Sidorski, le VIe salon MILEX se déroulera à Minsk du 24 au 27 mai 2011", a indiqué M. Lavreniouk. L'exposition est organisée tous les deux ans et vise à "présenter les derniers produits élaborés dans le domaine des armements et du matériel militaire du secteur de la défense biélorusse". La Ve conférence scientifique internationale sur les problèmes techniques et militaires, ainsi que la sécurité, la défense et l'intégration des technologies à double vocation se tiendra également dans le cadre du salon.
Biélorussie VIe salon international d'armements et du matériel militaire MILEX 2011
 

Allemagne (Rheinmetall) Retour Menu
Rheinmetall assure des commandes pour des véhicule blindés Fuchs 1A8 et des UAV système aérien sans pilote Heron pour l'armée allemande.

Pour 2012, Rheinmetall aura modernisé 65 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox pour l’armée allemande, en augmentant largement le niveau de protection du véhicule. Le montant net de cette commande est de 33 millions d’Euro. Comparé à ses prédécesseurs, la nouvelle version Fuchs 1A8 offre une protection améliorée importante contre les mines et les bombes piégées posées le long des routes, qui constituent les principales menaces sur les terrains d’opérations en Afghanistan. La mise à niveau commandée par l’armée allemande va permettre d’étendre le spectre opérationnels de la gamme de véhicules Fuchs/FOX, qui inclut des versions transport de troupe, commandement et d’évacuation médicale, de cette nouvelle version 1A8. Une série de 22 véhicules sera également reconfiguré dans un rôle de combat contre les incendies, et de déminage et nettoyage de route. L’armée allemande a une demande pour un total de 134 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox 1A8. Dans ce total, 21 de ces véhicules ont déjà été commandé en 2008 dans le cadre d’un besoin urgent opérationnel, et en 2009 un contrat de 36€ millions a été attribué pour la mise à niveau de plus de véhicules. Dans le même temps, un autre contrat a été attribué à Rheinmetall pour fabriquer le dernier cri en matière d’UAV système aérien sans pilote, le Heron, pour les deux prochaines années. Sur la base allemande à Mazar-e-Sharif, dans le nord de l’Afghanistan, les forces militaires allemandes utilisent deux types différents d’UAV, incluant le Heron 1 et deux stations de contrôle, dont la partie support et maintenance est assurée par Rheinmetall. Ce système, nommé SAATEG, est utilisé pour de la reconnaissance photographique dans le cadre de missions de reconnaissance et de surveillance dans toute la zone d’opérations du contingent allemand de l’ISAF. Le système est entré en opération depuis le 17 mars 2010.
17 Septembre 2010
Pour 2012, Rheinmetall aura modernisé 65 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox pour l’armée allemande, en augmentant largement le niveau de protection du véhicule. Le montant net de cette commande est de 33 millions d’Euro. Comparé à ses prédécesseurs, la nouvelle version Fuchs 1A8 offre une protection améliorée importante contre les mines et les bombes piégées posées le long des routes, qui constituent les principales menaces sur les terrains d’opérations en Afghanistan. La mise à niveau commandée par l’armée allemande va permettre d’étendre le spectre opérationnels de la gamme de véhicules Fuchs/FOX, qui inclut des versions transport de troupe, commandement et d’évacuation médicale, de cette nouvelle version 1A8. Une série de 22 véhicules sera également reconfiguré dans un rôle de combat contre les incendies, et de déminage et nettoyage de route. L’armée allemande a une demande pour un total de 134 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox 1A8. Dans ce total, 21 de ces véhicules ont déjà été commandé en 2008 dans le cadre d’un besoin urgent opérationnel, et en 2009 un contrat de 36€ millions a été attribué pour la mise à niveau de plus de véhicules. Dans le même temps, un autre contrat a été attribué à Rheinmetall pour fabriquer le dernier cri en matière d’UAV système aérien sans pilote, le Heron, pour les deux prochaines années. Sur la base allemande à Mazar-e-Sharif, dans le nord de l’Afghanistan, les forces militaires allemandes utilisent deux types différents d’UAV, incluant le Heron 1 et deux stations de contrôle, dont la partie support et maintenance est assurée par Rheinmetall. Ce système, nommé SAATEG, est utilisé pour de la reconnaissance photographique dans le cadre de missions de reconnaissance et de surveillance dans toute la zone d’opérations du contingent allemand de l’ISAF. Le système est entré en opération depuis le 17 mars 2010. Pour 2012, Rheinmetall aura modernisé 65 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox pour l’armée allemande, en augmentant largement le niveau de protection du véhicule. Le montant net de cette commande est de 33 millions d’Euro. Comparé à ses prédécesseurs, la nouvelle version Fuchs 1A8 offre une protection améliorée importante contre les mines et les bombes piégées posées le long des routes, qui constituent les principales menaces sur les terrains d’opérations en Afghanistan. La mise à niveau commandée par l’armée allemande va permettre d’étendre le spectre opérationnels de la gamme de véhicules Fuchs/FOX, qui inclut des versions transport de troupe, commandement et d’évacuation médicale, de cette nouvelle version 1A8. Une série de 22 véhicules sera également reconfiguré dans un rôle de combat contre les incendies, et de déminage et nettoyage de route. L’armée allemande a une demande pour un total de 134 véhicules blindés à roues Fuchs/Fox 1A8. Dans ce total, 21 de ces véhicules ont déjà été commandé en 2008 dans le cadre d’un besoin urgent opérationnel, et en 2009 un contrat de 36€ millions a été attribué pour la mise à niveau de plus de véhicules. Dans le même temps, un autre contrat a été attribué à Rheinmetall pour fabriquer le dernier cri en matière d’UAV système aérien sans pilote, le Heron, pour les deux prochaines années. Sur la base allemande à Mazar-e-Sharif, dans le nord de l’Afghanistan, les forces militaires allemandes utilisent deux types différents d’UAV, incluant le Heron 1 et deux stations de contrôle, dont la partie support et maintenance est assurée par Rheinmetall. Ce système, nommé SAATEG, est utilisé pour de la reconnaissance photographique dans le cadre de missions de reconnaissance et de surveillance dans toute la zone d’opérations du contingent allemand de l’ISAF. Le système est entré en opération depuis le 17 mars 2010.
Allemagne armée allemande Fuchs 1A8 Rheinmetall véhicule blindé à roues transport de troupe
Photo

Allemagne armée allemande UAV Heron 1 Rheinmetall système aérien sans pilote
Photo

 

Etats Unis (Textron Marine & Land Systems) Retour Menu
Textron Marine & Land Systems et MDT Armor annoncent un partenariat pour la production et commercialisation du véhicule blindé léger protégé Tiger.

Textron Marine & Land Systems, une filiale de Textron Systems, et la société américaine MDT ARMOR , une filiale de Arotech Corporation, ont annoncé ce 16 septembre 2010, un accord conjoint pour la commercialisation, conception et production du véhicule à roues protégé léger « Tiger ». Basé sur une plateforme commercial Dodge® RAM® 5500, le Tiger est un véhicule rentable, de la classe d’un véhicule protégé tout-terrain, équipé d’un blindage assurant la protection de 6 à 9 personnes embarqués. La protection balistique et mine peut être assuré avec différents blindage optionnels, conçu pour disposer d’un large espace intérieur, d’un confort pour l’équipage et d’une capacité de charge utile importante permettant de répondre à une large gamme de missions. "Le Tiger est un véhicule tout-terrain de la gamme des véhicules légers protégés, qui correspond aux besoins de différents clients dans le monde. Avec notre expérience de fabrication et la faible coût du Tiger, nous sentons cette association comme une excellente opportunité. ", a indiqué Tom Walmsley, Directeur Général de Textron Marine & Land Systems. "Textron Marine & Land System a déjà prouvé plusieurs fois avec succès de prendre en main la production d’un prototype avec une très bonne rentabilité et des livraisons dans les délais imposés. ", a ajouté Jonathan Whartman.Vice Président de MDT Armor Corporation Executive. "Le Tiger est un véhicule blindé protégé léger souple d’utilisation et nous attendons avec impatience de lancer la production et commercialisation en partenariat avec Textron Marine & Land Systems. ", a ajouté Jonathan Whartman.
16 Septembre 2010
Textron Marine & Land Systems, une filiale de Textron Systems, et la société américaine MDT ARMOR , une filiale de Arotech Corporation, ont annoncé ce 16 septembre 2010, un accord conjoint pour la commercialisation, conception et production du véhicule à roues protégé léger « Tiger ». Basé sur une plateforme commercial Dodge® RAM® 5500, le Tiger est un véhicule rentable, de la classe d’un véhicule protégé tout-terrain, équipé d’un blindage assurant la protection de 6 à 9 personnes embarqués. La protection balistique et mine peut être assuré avec différents blindage optionnels, conçu pour disposer d’un large espace intérieur, d’un confort pour l’équipage et d’une capacité de charge utile importante permettant de répondre à une large gamme de missions. "Le Tiger est un véhicule tout-terrain de la gamme des véhicules légers protégés, qui correspond aux besoins de différents clients dans le monde. Avec notre expérience de fabrication et la faible coût du Tiger, nous sentons cette association comme une excellente opportunité. ", a indiqué Tom Walmsley, Directeur Général de Textron Marine & Land Systems. "Textron Marine & Land System a déjà prouvé plusieurs fois avec succès de prendre en main la production d’un prototype avec une très bonne rentabilité et des livraisons dans les délais imposés. ", a ajouté Jonathan Whartman.Vice Président de MDT Armor Corporation Executive. "Le Tiger est un véhicule blindé protégé léger souple d’utilisation et nous attendons avec impatience de lancer la production et commercialisation en partenariat avec Textron Marine & Land Systems. ", a ajouté Jonathan Whartman.

Etats Unis MDT Armor Tiger américain véhicule à roues léger protégé
Fiche technique
Photos et vidéo

 

France Retour Menu
Essais de tirs avec l' hélicoptère EC635 équipé de la mitrailleuse lourde FN Herstal HMP-400 et du canon Nexter NC-621.

Eurocopter et son partenaire Advanced Technologies & Engineering (ATE) ont démarré les essais de tirs des nouveaux systèmes d'armes autonomes "SAWS " (Stand Alone Weapons System) pour hélicoptères légers et de moyen tonnage. L'EC635 participant au programme d'essais en vol est équipé d'une mitrailleuse lourde belge FN Herstal HMP-400 de calibre 12,7 mm et d'un canon français Nexter NC-621 à munitions 20 mm. Pour les clients internationaux, la configuration initiale du SAWS de l'EC635 intègrera également un missile antichar Ingwe de Denel. "Cette opération est actuellement en phase de conception et de développement dans les installations ultramodernes d'ATE à Midrand. Parmi les autres armes bientôt intégrées sur ces appareils figurent des missiles et des fusées guidées de divers fournisseurs internationaux", signale Eurocopter.
15 Septembre 2010
Eurocopter et son partenaire Advanced Technologies & Engineering (ATE) ont démarré les essais de tirs des nouveaux systèmes d'armes autonomes "SAWS " (Stand Alone Weapons System) pour hélicoptères légers et de moyen tonnage. L'EC635 participant au programme d'essais en vol est équipé d'une mitrailleuse lourde belge FN Herstal HMP-400 de calibre 12,7 mm et d'un canon français Nexter NC-621 à munitions 20 mm. Pour les clients internationaux, la configuration initiale du SAWS de l'EC635 intègrera également un missile antichar Ingwe de Denel. "Cette opération est actuellement en phase de conception et de développement dans les installations ultramodernes d'ATE à Midrand. Parmi les autres armes bientôt intégrées sur ces appareils figurent des missiles et des fusées guidées de divers fournisseurs internationaux", signale Eurocopter. Eurocopter et son partenaire Advanced Technologies & Engineering (ATE) ont démarré les essais de tirs des nouveaux systèmes d'armes autonomes "SAWS " (Stand Alone Weapons System) pour hélicoptères légers et de moyen tonnage. L'EC635 participant au programme d'essais en vol est équipé d'une mitrailleuse lourde belge FN Herstal HMP-400 de calibre 12,7 mm et d'un canon français Nexter NC-621 à munitions 20 mm. Pour les clients internationaux, la configuration initiale du SAWS de l'EC635 intègrera également un missile antichar Ingwe de Denel. "Cette opération est actuellement en phase de conception et de développement dans les installations ultramodernes d'ATE à Midrand. Parmi les autres armes bientôt intégrées sur ces appareils figurent des missiles et des fusées guidées de divers fournisseurs internationaux", signale Eurocopter. Eurocopter et son partenaire Advanced Technologies & Engineering (ATE) ont démarré les essais de tirs des nouveaux systèmes d'armes autonomes "SAWS " (Stand Alone Weapons System) pour hélicoptères légers et de moyen tonnage. L'EC635 participant au programme d'essais en vol est équipé d'une mitrailleuse lourde belge FN Herstal HMP-400 de calibre 12,7 mm et d'un canon français Nexter NC-621 à munitions 20 mm. Pour les clients internationaux, la configuration initiale du SAWS de l'EC635 intègrera également un missile antichar Ingwe de Denel. "Cette opération est actuellement en phase de conception et de développement dans les installations ultramodernes d'ATE à Midrand. Parmi les autres armes bientôt intégrées sur ces appareils figurent des missiles et des fusées guidées de divers fournisseurs internationaux", signale Eurocopter.

France hélicoptère français Eurocopter EC635
Photo

Belgique système d'arme pour hélicoptère FN Herstal
HMP-400 avec mitrailleuse d'un calibre de 12,7 mm
Photo
France système d'arme pour hélicoptère Nexter NC-621 avec canon d'un calibre de 20 mm
Photo
 

Daghestan Retour Menu
Les forces de sécurité ont tué 11 militants lors d'opérations en République du Daghestan.

Les forces de sécurité ont tué 11 militants dans deux opérations séparées dans le Nord du Caucase, République du Daghestan. Un officier porte-parole du Ministère de l’Intérieur a indiqué que 8 extrémistes avaient été tués dans la capitale Makhachkala, après qu'ils aient refusé de se rendre. Les combats ce sont intensifiés au Daghestan, où les militants veulent établir une république islamique. Dimanche soir les dirigeants ont tué encore trois insurgés après que des désaccords aient éclaté dans le village de Komsomolskoye. Un jour plus tôt un fonctionnaire anti-terroriste fédéral a été tué dans sa voiture, alors qu’il se rendait à son travail. La pauvreté et la corruption ont créé une environnement idéal pour cette montée de violence, permettant ainsi aux combattants anti-gouvernemental de recruter des gens à leur cause.
13 Septembre 2010
Les forces de sécurité ont tué 11 militants dans deux opérations séparées dans le Nord du Caucase, République du Daghestan. Un officier porte-parole du Ministère de l’Intérieur a indiqué que 8 extrémistes avaient été tués dans la capitale Makhachkala, après qu'ils aient refusé de se rendre. Les combats ce sont intensifiés au Daghestan, où les militants veulent établir une république islamique. Dimanche soir les dirigeants ont tué encore trois insurgés après que des désaccords aient éclaté dans le village de Komsomolskoye. Un jour plus tôt un fonctionnaire anti-terroriste fédéral a été tué dans sa voiture, alors qu’il se rendait à son travail. La pauvreté et la corruption ont créé une environnement idéal pour cette montée de violence, permettant ainsi aux combattants anti-gouvernemental de recruter des gens à leur cause.

Opérations militaires des Forces de Sécurité au Daghestan
Vidéo source Euronews

 

Etats Unis (Oshkosh Defense) Retour Menu
Oshkosh Defense va fournir 2.000 véhicules FMTV à l'armée américaine.

La société américaine Oshkosh Defense va fournir 2.000 camions et remorques de la famille FMTV (Family of Medium Tactical Vehicles) à l’armée américaine, suite à une commande du TACOM (bureau d’achat de l’armée américaine). Ces véhicule seront utilisés pour renforcer la mobilité de l’armée, le transport de soldats et d’équipements d’un poids de 5 tonnes dans le cadre d’opérations tactiques. "Les essais effectués par les militaires des produits Oshkosh FMTV ont montré la qualité et robustesse de nos produits", a fait savoir Mike Ivy, vice président et directeur général du programme militaire pour Oshkosh Defense, "Notre travail dans l’exécution du programme FMTV est un testament dans notre engagement à fournir des produits de qualité au niveau mondial, sans sacrifier les délais de livraison attendus par nos clients". Les camions FMTV représente une famille de véhicules de 17 modèles avec une charge utile allant de 2,5 à 10 tonnes. L’ensemble de la gamme utilise des composants communs à concurrence de 80%, permettant de réduire les coûts de production, la maintenance, l’entraînement pour l’armée américaine. Les camions et les remorques FMTV sont vitales pour les opérations militaires américaines au niveau national et international. L’ensemble du contrat porte sur un montant de 259 millions de dollars, avec une livraison qui devraient se terminer en juin 2012. La commande inclue plus de 1.300 camions, incluant 8 variantes différentes, et environ 700 remorques. Le contrat de cinq ans pour le programme FMTV attribué à Oshkosh Defense représente une production de 23.000 camions et remorques, ainsi que du support technique et de l’entraînement jusqu’en 2014.
13 Septembre 2010
La société américaine Oshkosh Defense va fournir 2.000 camions et remorques de la famille FMTV (Family of Medium Tactical Vehicles) à l’armée américaine, suite à une commande du TACOM (bureau d’achat de l’armée américaine). Ces véhicule seront utilisés pour renforcer la mobilité de l’armée, le transport de soldats et d’équipements d’un poids de 5 tonnes dans le cadre d’opérations tactiques. "Les essais effectués par les militaires des produits Oshkosh FMTV ont montré la qualité et robustesse de nos produits", a fait savoir Mike Ivy, vice président et directeur général du programme militaire pour Oshkosh Defense, "Notre travail dans l’exécution du programme FMTV est un testament dans notre engagement à fournir des produits de qualité au niveau mondial, sans sacrifier les délais de livraison attendus par nos clients". Les camions FMTV représente une famille de véhicules de 17 modèles avec une charge utile allant de 2,5 à 10 tonnes. L’ensemble de la gamme utilise des composants communs à concurrence de 80%, permettant de réduire les coûts de production, la maintenance, l’entraînement pour l’armée américaine. Les camions et les remorques FMTV sont vitales pour les opérations militaires américaines au niveau national et international. L’ensemble du contrat porte sur un montant de 259 millions de dollars, avec une livraison qui devraient se terminer en juin 2012. La commande inclue plus de 1.300 camions, incluant 8 variantes différentes, et environ 700 remorques. Le contrat de cinq ans pour le programme FMTV attribué à Oshkosh Defense représente une production de 23.000 camions et remorques, ainsi que du support technique et de l’entraînement jusqu’en 2014.

Etats Unis FMTV américain famille de véhicules tactiques camions
Photo

 

Iran Retour Menu
L'Iran dévoile un nouveau simulateur de 3° génération de fabrication locale d'hélicoptère Cobra.

L’armée iranienne a démarré l’utilisation d’une 3° génération de simulateur de fabrication locale d’hélicoptère Cobra, sur une base aérienne dans le centre de l’Iran. Ces simulateurs ont été officiellement dévoilés par la 4° base aérienne militaire à Isfahan, lors d’un cérémonie, en présence de chefs de l’armée iranienne et des officiels. Le commandant de la base aérienne, le général Kiomarth Ahadi a fait savoir, que le simulateur avait été construit sur une période de deux ans. Selon lui, ces nouveaux systèmes permettront de réduire les dépenses et améliorer la formation des pilotes. Ces nouveaux simulateurs sont capables de reproduire des vols tactiques et d’attaques. Ahadi a également fait savoir que le coût de ces simulateurs est inférieur à 10 fois par rapport à ces rivaux étrangers. En février, toutes les bases aériennes de l’armée iranienne seront équipés avec le nouveau simulateur.
13 Septembre 2010
L’armée iranienne a démarré l’utilisation d’une 3° génération de simulateur de fabrication locale d’hélicoptère Cobra, sur une base aérienne dans le centre de l’Iran. Ces simulateurs ont été officiellement dévoilés par la 4° base aérienne militaire à Isfahan, lors d’un cérémonie, en présence de chefs de l’armée iranienne et des officiels. Le commandant de la base aérienne, le général Kiomarth Ahadi a fait savoir, que le simulateur avait été construit sur une période de deux ans. Selon lui, ces nouveaux systèmes permettront de réduire les dépenses et améliorer la formation des pilotes. Ces nouveaux simulateurs sont capables de reproduire des vols tactiques et d’attaques. Ahadi a également fait savoir que le coût de ces simulateurs est inférieur à 10 fois par rapport à ces rivaux étrangers. En février, toutes les bases aériennes de l’armée iranienne seront équipés avec le nouveau simulateur.

Iran armée iranienne Cobra hélicoptère d'attaque
Photo

 

Arabie Saoudite Retour Menu
Les Etats Unis pourraient réaliser un important contrat d'armement avec l'Arabie Saoudite.

L'administration Obama va soumettre prochainement au Congrès le plus important contrat d'armement jamais présenté, jusqu'à 60 milliards de dollars d'avions et d'hélicoptères pour l'Arabie saoudite, rapporte aujourd'hui le Wall Street Journal. Selon le quotidien des milieux d'affaires, l'administration américaine est également en pourparlers avec le royaume saoudien sur des fournitures de navires et de défense anti-missiles d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Pour l'administration du président Barack Obama, ces contrats s'inscrivent dans une politique générale de renforcement de ses alliés arabes face à l'Iran, selon le journal. Les 60 milliards de dollars représentent la fourchette haute d'un contrat d'achat d'avions de chasse et d'hélicoptères demandé par les Saoudiens, même si ces derniers pourraient, dans un premier temps, n'acquérir que la moitié de ce montant.
13 Septembre 2010
L'administration Obama va soumettre prochainement au Congrès le plus important contrat d'armement jamais présenté, jusqu'à 60 milliards de dollars d'avions et d'hélicoptères pour l'Arabie saoudite, rapporte aujourd'hui le Wall Street Journal. Selon le quotidien des milieux d'affaires, l'administration américaine est également en pourparlers avec le royaume saoudien sur des fournitures de navires et de défense anti-missiles d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Pour l'administration du président Barack Obama, ces contrats s'inscrivent dans une politique générale de renforcement de ses alliés arabes face à l'Iran, selon le journal. Les 60 milliards de dollars représentent la fourchette haute d'un contrat d'achat d'avions de chasse et d'hélicoptères demandé par les Saoudiens, même si ces derniers pourraient, dans un premier temps, n'acquérir que la moitié de ce montant.

Arabie Saoudite armée forces terrestres puissance militaire équipements et véhicules

 

Ukraine Retour Menu
Livraison possible de moteur de fabrication ukrainien pour des véhicules aériens russes sans pilote.

Le consortium russe Vega et le groupe ukrainien Motor Sitch mènent actuellement des négociations sur la fourniture de moteurs pour les drones de combat russes, a confié à RIA Novosti le PDG de Vega, Vladimir Verba. "Nous sommes en retard sur les autres pays-constructeurs de drones de combat. Cela tient en premier lieu à l'absence de moteurs appropriés", a-t-il déclaré. Le directeur général de Motor Sitch, Vitcheslav Bogouslaïev, a confirmé que les négociations étaient en cours. "Cette coopération se déroulent en effet. Nous examinons les questions relatives à la livraison de moteurs", a-t-il dit. Selon M. Bougouslaïev, le groupe ukrainien les fournit à 11 pays du monde. "Nous n'avons rien contre l'idée de voir la Russie devenir le 12e pays", a-t-il souligné. A l'heure actuelle, la Russie ne possède pas de drones de combat, mais uniquement des avions sans pilote de classe Tichak mis au point par Vega pour la reconnaissance et la désignation de cibles. Premier concepteur national de drones, le consortium Vega a pour mission de promouvoir les technologies de pointe dans l'industrie d'armement, dont la construction de radars et de systèmes de reconnaissance et de commandement aériens et spatiaux.
12 Septembre 2010
Le consortium russe Vega et le groupe ukrainien Motor Sitch mènent actuellement des négociations sur la fourniture de moteurs pour les drones de combat russes, a confié à RIA Novosti le PDG de Vega, Vladimir Verba. "Nous sommes en retard sur les autres pays-constructeurs de drones de combat. Cela tient en premier lieu à l'absence de moteurs appropriés", a-t-il déclaré. Le directeur général de Motor Sitch, Vitcheslav Bogouslaïev, a confirmé que les négociations étaient en cours. "Cette coopération se déroulent en effet. Nous examinons les questions relatives à la livraison de moteurs", a-t-il dit. Selon M. Bougouslaïev, le groupe ukrainien les fournit à 11 pays du monde. "Nous n'avons rien contre l'idée de voir la Russie devenir le 12e pays", a-t-il souligné. A l'heure actuelle, la Russie ne possède pas de drones de combat, mais uniquement des avions sans pilote de classe Tichak mis au point par Vega pour la reconnaissance et la désignation de cibles. Premier concepteur national de drones, le consortium Vega a pour mission de promouvoir les technologies de pointe dans l'industrie d'armement, dont la construction de radars et de systèmes de reconnaissance et de commandement aériens et spatiaux.

Russie système véhicule aérien sans pilote de fabrication russe
Photo

 

Russie Retour Menu
La Russie serait prête à produire des véhicules aériens sans pilote pour 2013.

Moscou a l'intention de lancer la production de drones de différents types sur le territoire russe avec la participation de compagnies étrangères, a déclaré jeudi aux journalistes le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov. La France et Israël pourraient devenir les principaux partenaires de la Russie dans ce domaine, selon le ministre. Il a déclaré lundi, que Moscou avait déjà acheté 12 drones israéliens. Mardi, M. Serdioukov et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont participé à une réunion du Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité à Paris. "La partie française a proposé de développer la coopération militaire et technique. La production d'aéronefs sans pilotes pourrait devenir un des axes de cette coopération", a ajouté M. Serdioukov. Selon le Centre d'analyse du commerce mondial des armes situé à Moscou, la Russie a conclu deux contrats d'achat de drones avec Israel Aerospace Industries (IAI). Aux termes du premier, signé en avril 2009, l'Etat hébreu a fourni deux Bird-Eye 400 (pour un montant de 4 millions de dollars), huit I-View Mk 150 (pour 37 millions de dollars) et deux et Searcher Mk 2 (pour 12 millions). Le second contrat, signé quelques mois plus tard, prévoit l'acquisition de 36 appareils pour un montant évalué approximativement à 100 millions de dollars. Des négociations sont également en cours sur la mise en place en Russie d'une production conjointe de drones. Le coût approximatif du projet s'élève à 300 millions de dollars.
11 Septembre 2010
Moscou a l'intention de lancer la production de drones de différents types sur le territoire russe avec la participation de compagnies étrangères, a déclaré jeudi aux journalistes le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov. La France et Israël pourraient devenir les principaux partenaires de la Russie dans ce domaine, selon le ministre. Il a déclaré lundi, que Moscou avait déjà acheté 12 drones israéliens. Mardi, M. Serdioukov et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ont participé à une réunion du Conseil de coopération franco-russe sur les questions de sécurité à Paris. "La partie française a proposé de développer la coopération militaire et technique. La production d'aéronefs sans pilotes pourrait devenir un des axes de cette coopération", a ajouté M. Serdioukov. Selon le Centre d'analyse du commerce mondial des armes situé à Moscou, la Russie a conclu deux contrats d'achat de drones avec Israel Aerospace Industries (IAI). Aux termes du premier, signé en avril 2009, l'Etat hébreu a fourni deux Bird-Eye 400 (pour un montant de 4 millions de dollars), huit I-View Mk 150 (pour 37 millions de dollars) et deux et Searcher Mk 2 (pour 12 millions). Le second contrat, signé quelques mois plus tard, prévoit l'acquisition de 36 appareils pour un montant évalué approximativement à 100 millions de dollars. Des négociations sont également en cours sur la mise en place en Russie d'une production conjointe de drones. Le coût approximatif du projet s'élève à 300 millions de dollars.

Russie système véhicule aérien sans pilote de fabrication russe
Photo

 

Kazakhstan Retour Menu
Les membres de l'organisation de coopération de Shanghai ont débuté des exercices anti-terroriste conjoints,"Mission de paix-2010".

Les exercices Mission de paix-2010 des forces armées des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ont débuté jeudi sur le polygone de Matyboulak (sud du Kazakhstan), a annoncé jeudi le commandant en chef de l'Armée de terre russe, le général Iouri Petrov. Selon lui, les exercices Mission de paix-2010 se dérouleront en trois étapes, la première se tiendra à Almaty et consistera à mener des "consultations politiques et militaires sur le recours éventuel aux forces armées de l'OCS lors du règlement de crises". Les deuxième et troisième étapes qui consisteront à préparer et à mener une opération anti-terroriste conjointe, se tiendront sur le polygone de Matyboulak. Près de 5.000 militaires russes, chinois, kazakhs, tadjiks, ouzbeks et kirghizes prendront part aux exercices qui se dérouleront du 9 au 26 septembre.
09 Septembre 2010
Les exercices Mission de paix-2010 des forces armées des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ont débuté jeudi sur le polygone de Matyboulak (sud du Kazakhstan), a annoncé jeudi le commandant en chef de l'Armée de terre russe, le général Iouri Petrov. Selon lui, les exercices Mission de paix-2010 se dérouleront en trois étapes, la première se tiendra à Almaty et consistera à mener des "consultations politiques et militaires sur le recours éventuel aux forces armées de l'OCS lors du règlement de crises". Les deuxième et troisième étapes qui consisteront à préparer et à mener une opération anti-terroriste conjointe, se tiendront sur le polygone de Matyboulak. Près de 5.000 militaires russes, chinois, kazakhs, tadjiks, ouzbeks et kirghizes prendront part aux exercices qui se dérouleront du 9 au 26 septembre.

Organisation de Coopération de Shanghai Chine armée chinoise 113° Division d'infanterie mécanisée à l'exercice Mission de Paix 2010

 

Iran Retour Menu
L'Iran planifie de dévoiler dans le futur une version mise à niveau de son char Zulfiqar, le Zulfiqar 3.

Un haut gradé de l’armée iranienne a annoncé lundi que l’Iran planifiait de dévoiler prochainement la version améliorée du char d’assaut Zolfiqar. “La version améliorée du char d’assaut Zolfiqar est actuellement en train de passer des tests sur le terrain qui ont jusqu’à présent étés couronnés de succès, cette version sera bientôt révélée au public.” C’est ce qu’à déclaré à la FNA ce lundi le général Ahmad Reza Pourdastan commandant des forces terrestre iraniennes. Commentant les détails du procédé d’amélioration, Pourdestan a dit “Que le char Zolfiqar a eu des problèmes lors de la mise au point du système de contrôle de tir et que ceux-ci étaient réglés dans la dernière version du tank.” En plus d’améliorer le système de contrôle de tir, des systèmes lasers ont été ajoutés. Pourdastan a également déclaré que le nouveau système a augmenté ses capacités opérationnelles. Zolfiqar est une seconde génération du principal tank de combat iranien. Les prototypes tests du tank ont été évalués en 1993. Six prototypes semi-industriels ont été produits et testés en 1997. Le char a une silhouette caractéristique en forme de boîte, une tourelle en acier soudé dessinée par les ingénieurs iraniens. Le char de combat Zolfiqar pèse 36 tonnes et est propulsé par un moteur diesel de 780 Cv, il a un ration de 21,7 Cv par tonne. Le Zolfiqar a un équipage de trois hommes et le chargement automatique du canon est sans doute identique à celui du T-72. Le canon qui arme le véhicule est d’un calibre de 125 mm lisse 2A46 équipé d’un extracteur de fumée. L’armement secondaire est composé d’un mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et une mitrailleuse de 12,7 mm en superstructure. Le groupe des munitions de l’industrie de la défense iranienne propose un obus standard hautement explosif de 23 Kg avec une charge propulsive de 3 kg et une vitesse de sortie du canon de 850 m/sec. Le Zolfiqar-1 est équipé d’un système de contrôle de tir permettant de tirer en mouvement et est également équipé d’un pod contenant un système d’avertissement laser sur la tourelle, le design du véhicule permet d’adapter un blindage réactif de fabrication iranienne. Le Zolfiqar-2 est un tank prototype utilisé comme base de tests alors que la Zolfiqar-3 présente des améliorations notables sur le système de contrôle de tir, le châssis, le moteur et le canon principal de 125 mm équipé d’un système de chargement automatique. Le Zolfiqar-3 devrait être sur le marché des exportations pour cette année.
07 Septembre 2010
Un haut gradé de l’armée iranienne a annoncé lundi que l’Iran planifiait de dévoiler prochainement la version améliorée du char d’assaut Zolfiqar. “La version améliorée du char d’assaut Zolfiqar est actuellement en train de passer des tests sur le terrain qui ont jusqu’à présent étés couronnés de succès, cette version sera bientôt révélée au public.” C’est ce qu’à déclaré à la FNA ce lundi le général Ahmad Reza Pourdastan commandant des forces terrestre iraniennes. Commentant les détails du procédé d’amélioration, Pourdestan a dit “Que le char Zolfiqar a eu des problèmes lors de la mise au point du système de contrôle de tir et que ceux-ci étaient réglés dans la dernière version du tank.” En plus d’améliorer le système de contrôle de tir, des systèmes lasers ont été ajoutés. Pourdastan a également déclaré que le nouveau système a augmenté ses capacités opérationnelles. Zolfiqar est une seconde génération du principal tank de combat iranien. Les prototypes tests du tank ont été évalués en 1993. Six prototypes semi-industriels ont été produits et testés en 1997. Le char a une silhouette caractéristique en forme de boîte, une tourelle en acier soudé dessinée par les ingénieurs iraniens. Le char de combat Zolfiqar pèse 36 tonnes et est propulsé par un moteur diesel de 780 Cv, il a un ration de 21,7 Cv par tonne. Le Zolfiqar a un équipage de trois hommes et le chargement automatique du canon est sans doute identique à celui du T-72. Le canon qui arme le véhicule est d’un calibre de 125 mm lisse 2A46 équipé d’un extracteur de fumée. L’armement secondaire est composé d’un mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm et une mitrailleuse de 12,7 mm en superstructure. Le groupe des munitions de l’industrie de la défense iranienne propose un obus standard hautement explosif de 23 Kg avec une charge propulsive de 3 kg et une vitesse de sortie du canon de 850 m/sec. Le Zolfiqar-1 est équipé d’un système de contrôle de tir permettant de tirer en mouvement et est également équipé d’un pod contenant un système d’avertissement laser sur la tourelle, le design du véhicule permet d’adapter un blindage réactif de fabrication iranienne. Le Zolfiqar-2 est un tank prototype utilisé comme base de tests alors que la Zolfiqar-3 présente des améliorations notables sur le système de contrôle de tir, le châssis, le moteur et le canon principal de 125 mm équipé d’un système de chargement automatique. Le Zolfiqar-3 devrait être sur le marché des exportations pour cette année.

Iran armée iranienne Zulfiqar char de combat principal
Photo

 

Russie Retour Menu
Tirs réels de missiles sol-air russes S-300 en Mer de Barents.

Des tirs réels de missiles sol-air russes S-300 se dérouleront mardi en mer de Barents dans le cadre d'exercices du groupement des troupes balistiques de Kola, a annoncé ce 06 septembre 2010 à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense Vladimir Drik. "Le 7 septembre, nos unités tireront des missiles S-300 depuis leur base sur l'île de Kildin (mer de Barents) contre différentes cibles aériennes lancées par des navires de la flotte du Nord", a annoncé le lieutenant-colonel Drik. Les exercices se tiendront sous le commandement du colonel Andreï Demin, chef du groupement de Kola, a précisé le porte-parole.
06 Septembre 2010
Le ministre sud-ossète de la Défense Valeri Iakhnovets a formellement démenti mercredi la déclaration du chef de la diplomatie géorgienne Grigol Vachadzé, selon laquelle la Russie aurait déployé un système antiaérien S-300 en Ossétie du Sud. "Il n'y a pas de systèmes antiaériens russes S-300 sur le territoire de l'Ossétie du Sud car ils n'y sont pas nécessaires. La DCA de la 58ème armée est pleinement suffisante de sorte que le déploiement de tels missiles n'est tout simplement pas nécessaire dans l'immédiat", a déclaré le ministre à RIA Novosti par téléphone depuis Tskhinvali. Et d'ajouter qu'il ne serait pas raisonnable de gaspiller l'argent public inutilement. "Si la situation dans la république s'améliore considérablement et que tous ses problèmes sont résolus, il se peut que des S-300 y soient déployés un jour, ce qui ne serait sans doute pas de trop, mais pour le moment cela n'est pas du tout nécessaire", a supposé M.Iakhnovets. Le ministre géorgien des Affaires étrangères Grigol Vachadzé a affirmé mercredi que la Russie avait déployé un système S-300 dans les environs de Tskhinvali (capitale sud-ossète). Cette déclaration de M.Vachadzé a été démentie par le ministère russe de la Défense. La Russie n'a pas déployé de systèmes antiaériens S-300 en Ossétie du Sud, stipule le communiqué du ministère. "Il n'y a pas de systèmes antiaériens russes S-300 sur le territoire de l'Ossétie du Sud car ils ne sont pas nécessaires dans la région. La sécurité de la base militaire russe, ainsi que de l'ensemble de la république est assurée par les systèmes de DCA "Bouk", a appris mercredi à RIA Novosti une source au sein du ministère. Par ailleurs, Moscou n'envisage même pas le déploiement de systèmes S-300 en Ossétie du Sud en raison des particularités du relief du terrain, a expliqué l'interlocuteur de l'agence. Le commandant en chef des forces aériennes russes, le général Alexandre Zeline, a confirmé, le 11 août dernier, le déploiement d'un système de missiles S-300 en Abkhazie. Moscou a alors déclaré qu'il s'agissait d'une arme strictement défensive et que cette démarche ne violait nullement les engagements internationaux de la Russie. La Russie a reconnu l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud après une offensive de Tbilissi en août 2008 contre l'Ossétie du Sud. Affirmant avoir été "victime d'une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et décrété les républiques "territoires occupés".

Russie armée russe S-300 système de missile sol-air défense antiaérienne
Fiche technique
Photos

 

Iran Retour Menu
L'Iran va produire un système de missile antiaérien longue portée.

Un haut responsable iranien a annoncé ce 06 septembre 2010 que l’Iran avait pris la décision de développer un système de missile antiaérien logue portée et pourrait commencer la production dans un avenir très proche. "Avec l’aide de Dieu, nous réaliserons ce système d’arme dans un avenir très proche", à indiqué le Général de Brigade Ahmad à une agence de presse iranienne. Il a fait savoir que les experts iraniens sont en mesure de développer différents types de missiles antiaériens. En référence aux possibilités et potentiels de l’Iran dans les domaines techniques et scientifiques, le général Ahmad a fait savoir, "Avec les progrès du pays, nous sommes en mesure de concevoir et de fabriquer nos armes localement en fonction de nos besoins.", suite à des problèmes de livraison d’armes de la part de l’étranger, l’Iran veut montrer qu’elle a les possibilités de développer et produire tous les types d’armes et équipements militaires. Ses remarques font référence à un contrat de livraison de missile S-300 de la part de la Russie, qui a retardé l’application du contrat sous différents prétextes et sans préciser si la livraison aura lieu.
06 Septembre 2010
Un haut responsable iranien a annoncé ce 06 septembre 2010 que l’Iran avait pris la décision de développer un système de missile antiaérien logue portée et pourrait commencer la production dans un avenir très proche. "Avec l’aide de Dieu, nous réaliserons ce système d’arme dans un avenir très proche", à indiqué le Général de Brigade Ahmad à une agence de presse iranienne. Il a fait savoir que les experts iraniens sont en mesure de développer différents types de missiles antiaériens. En référence aux possibilités et potentiels de l’Iran dans les domaines techniques et scientifiques, le général Ahmad a fait savoir, "Avec les progrès du pays, nous sommes en mesure de concevoir et de fabriquer nos armes localement en fonction de nos besoins.", suite à des problèmes de livraison d’armes de la part de l’étranger, l’Iran veut montrer qu’elle a les possibilités de développer et produire tous les types d’armes et équipements militaires. Ses remarques font référence à un contrat de livraison de missile S-300 de la part de la Russie, qui a retardé l’application du contrat sous différents prétextes et sans préciser si la livraison aura lieu.

Commandant de la base de défense antiaérienne de Khatam ol-Anbia le Général de Brigade General Ahmad Miqani

 

Mongolie Retour Menu
Russie / Mongolie des exercices militaires anti-terroristes conjoints débutent dans le Sud de la Sibérie.

Des exercices militaires anti-terroristes conjoints entre la Russie et la Mongolie ont débuté dans le Sud de la Sibérie, République de Buryatia,, information du service presse du district militaire sibérien de ce 03 septembre 2010. "Environ 200 soldats mongoliens sont arrivés au camp d’entraînement. Un contingent plus petit de 60 hommes, composé principalement de chauffeurs sont sur le chemin du camp", a indiqué le service de presse. L’exercice, appelé Darkhan-3, va impliqué 1.000 soldats russes, 200 soldats mongoliens et 200 pièces d’équipements et véhicules militaires. L’exercice se déroulera en 3 étapes, avec la partie active qui débutera le samedi 04 septembre 2010.
03 Septembre 2010
Des exercices militaires anti-terroristes conjoints entre la Russie et la Mongolie ont débuté dans le Sud de la Sibérie, République de Buryatia,, information du service presse du district militaire sibérien de ce 03 septembre 2010. "Environ 200 soldats mongoliens sont arrivés au camp d’entraînement. Un contingent plus petit de 60 hommes, composé principalement de chauffeurs sont sur le chemin du camp", a indiqué le service de presse. L’exercice, appelé Darkhan-3, va impliqué 1.000 soldats russes, 200 soldats mongoliens et 200 pièces d’équipements et véhicules militaires. L’exercice se déroulera en 3 étapes, avec la partie active qui débutera le samedi 04 septembre 2010.

Mongolie armée mongole puissance militaire équipements et véhicule

 

Etats Unis (BAE Systems) Retour Menu
Un contrat de 629$ millions a été attribué à BAE Systems pour la mise à niveau du véhicule blindé Caiman MRAP.

Houston, Texas BAE Systems a gagné un contrat d’une valeur de 629$ millions pour la mise à niveau de 1.700 véhicules blindés Caiman MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) dans le cadre du JPO (Joint Program Office). Cette récompense montre les capacités de BAE Systems a fournir rapidement des solutions militaires dans le cadre de besoin urgent pour les troupes déployées sur les nouveaux théâtres d’opérations. Le véhicule mis à niveau a reçu la dénomination de Caiman MTV (Multi-Terrain Vehicle). Le Caiman MTV dispose d’une cabine avec blindage renforcée, un nouveau groupe propulseur, un nouveau châssis et une suspension indépendante. Ces perfectionnements ont permis d’augmenter la mobilité et survivabilité du véhicules par rapport aux nouvelles menaces actuelles. "Le Caiman MTV a une configuration modulable qui peut être adaptée en fonction du type de mission, et nous attendons avec intérêt ces premiers résultats sur le terrain.", a indiqué Dennis Morris, président, de BAE Systems Global Tactical Systems. Le Caiman a récemment été présenté au public, suite à un développement et une conception rapide en réponse aux besoins des clients. Le Caiman MTV fournit une combinaison efficace de capacité intérieur, mobilité tactique, confort et survivabilité pour les utilisateurs.
02 Septembre 2010
Houston, Texas BAE Systems a gagné un contrat d’une valeur de 629$ millions pour la mise à niveau de 1.700 véhicules blindés Caiman MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) dans le cadre du JPO (Joint Program Office). Cette récompense montre les capacités de BAE Systems a fournir rapidement des solutions militaires dans le cadre de besoin urgent pour les troupes déployées sur les nouveaux théâtres d’opérations. Le véhicule mis à niveau a reçu la dénomination de Caiman MTV (Multi-Terrain Vehicle). Le Caiman MTV dispose d’une cabine avec blindage renforcée, un nouveau groupe propulseur, un nouveau châssis et une suspension indépendante. Ces perfectionnements ont permis d’augmenter la mobilité et survivabilité du véhicules par rapport aux nouvelles menaces actuelles. "Le Caiman MTV a une configuration modulable qui peut être adaptée en fonction du type de mission, et nous attendons avec intérêt ces premiers résultats sur le terrain.", a indiqué Dennis Morris, président, de BAE Systems Global Tactical Systems. Le Caiman a récemment été présenté au public, suite à un développement et une conception rapide en réponse aux besoins des clients. Le Caiman MTV fournit une combinaison efficace de capacité intérieur, mobilité tactique, confort et survivabilité pour les utilisateurs.

Etats Unis Caiman MTV BAE Systems MRAP américain Multi-Terrain véhicule blindé à roues
Fiche technique
Photos / Vidéo

 

Finlande (Patria) Retour Menu
Le système mortier Patria Nemo sélectioné pour le véhicule LAV II.

Le système mortier 120 mm Patria Nemo a été sélectionné comme armement embarqué pour le LAV II livré par la société General Dynamics Land Systems - Canada dans le cadre d’un projet pour le gouvernement américain et avec la collaboration de la société belge Mecar. Patria est un leader mondial sur le marché des tourelles avec système de mortier embarqué. Patria Nemo est une tourelle mortier de 120 mm télécommandée, offrant les dernières innovations en matière de conduite de tir, de protection, avec possibilité de tir direct et indirect. Le système Patria Nemo a également été sélectionné par les forces armées slovènes et la marine des Emirats Arabes Unis.
02 Septembre 2010
Le système mortier 120 mm Patria Nemo a été sélectionné comme armement embarqué pour le LAV II livré par la société General Dynamics Land Systems - Canada dans le cadre d’un projet pour le gouvernement américain et avec la collaboration de la société belge Mecar. Patria est un leader mondial sur le marché des tourelles avec système de mortier embarqué. Patria Nemo est une tourelle mortier de 120 mm télécommandée, offrant les dernières innovations en matière de conduite de tir, de protection, avec possibilité de tir direct et indirect. Le système Patria Nemo a également été sélectionné par les forces armées slovènes et la marine des Emirats Arabes Unis.

Finlande Patria Nemo finlandais véhicule blindé à roues mortier automoteur
Photo

 

Israël (Elbit Systems) Retour Menu
Elbit Systems signe un accord pour l'acquisition du groupe Soltam, dont Saymar et ITL.

Elbit Systems a annoncé ce 02 septembre 2010, avoir signé un accord pour l’acquisition du groupe Soltam, avec ses filiales Saymar Ltd et ITL Optronics, qui sont actuellement détenues par Mikal Ltd et ses filiales. Dans le cadre de cette acquisition, Elbit Systems détiendra 100¨dans Soltam et Seymar et 87,85 % dans ITL Optronics. Le montant de cette acquisition représente un investissement de de plus ou moins 87$ millions de dollars.
02 Septembre 2010
Elbit Systems a annoncé ce 02 septembre 2010, avoir signé un accord pour l’acquisition du groupe Soltam, avec ses filiales Saymar Ltd et ITL Optronics, qui sont actuellement détenues par Mikal Ltd et ses filiales. Dans le cadre de cette acquisition, Elbit Systems détiendra 100¨dans Soltam et Seymar et 87,85 % dans ITL Optronics. Le montant de cette acquisition représente un investissement de de plus ou moins 87$ millions de dollars.

Israël Atmos Soltam israélien véhicule blindé à roues canon automoteur avec système de conduite de tir et de commandement Elbit Systems photo

 

Azerbaïdjan Retour Menu
Affrontement entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, cinq soldats tués.

Le ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan a accusé ce 01 septembre 2010, l’Arménie d’avoir attaqué ses positions près du Nagorny Karabakh, territoire séparatiste soutenu par Erevan, un affrontement qui a coûté la vie à trois soldats arméniens et à deux militaires azerbaïdjanais. “Les militaires azerbaïdjanais ont repoussé l’attaque. Trois soldats arméniens et deux soldats azerbaïdjanais ont été tués”, a-t-il ajouté. Le ministère de la Défense de cette région a pour sa part accusé l’Azerbaïdjan d’avoir lancé l’attaque, indiquant qu’un de ses soldats avait été blessé et que sept militaires azerbaïdjanais avaient été soit blessés soit tués.
01 Septembre 2010

Le ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan a accusé ce 01 septembre 2010, l’Arménie d’avoir attaqué ses positions près du Nagorny Karabakh, territoire séparatiste soutenu par Erevan, un affrontement qui a coûté la vie à trois soldats arméniens et à deux militaires azerbaïdjanais. “Les militaires azerbaïdjanais ont repoussé l’attaque. Trois soldats arméniens et deux soldats azerbaïdjanais ont été tués”, a-t-il ajouté. Le ministère de la Défense de cette région a pour sa part accusé l’Azerbaïdjan d’avoir lancé l’attaque, indiquant qu’un de ses soldats avait été blessé et que sept militaires azerbaïdjanais avaient été soit blessés soit tués.

Arménie armée arménienne soldats lors d'une parade militaire
Photo

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.