Mars 2010 actualités défense armées militaires industries salons internationale informations monde F


 
 
Mars 2010
English
 

Russie Retour Menu
La Russie pourrait dévoiler son nouveau super char de combat T-95 durant l'été 2010.

Le nouveau char de combat, T-95 pourrait être présenté pour la première fois lors d'un salon d'armement dans la région de l'Oural, pour l'été 2010, information d'un porte-parole de la société qui développe et fabrique ce nouveau char de combat. Le développement de ce nouveau char sous l'appellation de « Modèle 195 » a démarré dans les installations de la société russe Uralvagonzavod design bureau vers le début des années 1990. La Russie va devenir le premier pays dans le monde à disposer d'un char de combat de la cinquième génération, si le véhicule est accepté dans sa phase de production. " Les travaux d'exécution de ce projet sont en cours depuis plusieurs années, et si le gouvernement donne son feu vert, ce nouveau char sera présenté lors du salon Russian Expo Arms 2010 pour l'été 2010, dans la ville de Nizhny Tagil", a indiqué le directeur général de Uralvagonzavod, à l'agence de presse russe RIA Novosti. Pour l'instant, aucune caractéristiques techniques du véhicule ne peut être diffusée pour des raisons de sécurité. Mais selon des sources non-officielles, le nouveau T-95 disposerait d'une plus grande puissance de feu, d'une meilleure mobilité et de protection électronique et blindée de dernière génération, encore plus avancées que pour le char de combat T-90. Le nouveau T-95 auraient un poids de 55 t et pourrait rouler à une vitesse maximum de 65 km/h. Le T-95 serait équipé d'un canon à âme lisse d'un calibre de 152 mm, capable de tirer les munitions conventionnelles et les missiles guidés antichars jusqu'à une portée de 6000 à 7000 m. En comparaison avec les chars actuels, le canon serait installé dans une tourelle télécommandée, qui pourrait accueillir un équipage trois hommes. En attendant, le char de combat T-90, qui a été développé dans les années 90 sur base du char T-72, pourrait rester en service dans les unités blindées jusqu'en 2025, suivant des informations de militaires russes. La Russie produit actuellement plus de 100 chars de combat du type T-90 par an, et planifie qu’un total de 1.500 véhicules puissent être en service au sein des forces terrestres de l'armée russe.
26 Mars 2010
Le nouveau char de combat, T-95 pourrait être présenté pour la première fois lors d'un salon d'armement dans la région de l'Oural, pour l'été 2010, information d'un porte-parole de la société qui développe et fabrique ce nouveau char de combat. Le développement de ce nouveau char sous l'appellation de « Modèle 195 » a démarré dans les installations de la société russe Uralvagonzavod design bureau vers le début des années 1990. La Russie va devenir le premier pays dans le monde à disposer d'un char de combat de la cinquième génération, si le véhicule est accepté dans sa phase de production. " Les travaux d'exécution de ce projet sont en cours depuis plusieurs années, et si le gouvernement donne son feu vert, ce nouveau char sera présenté lors du salon Russian Expo Arms 2010 pour l'été 2010, dans la ville de Nizhny Tagil", a indiqué le directeur général de Uralvagonzavod, à l'agence de presse russe RIA Novosti. Pour l'instant, aucune caractéristiques techniques du véhicule ne peut être diffusée pour des raisons de sécurité. Mais selon des sources non-officielles, le nouveau T-95 disposerait d'une plus grande puissance de feu, d'une meilleure mobilité et de protection électronique et blindée de dernière génération, encore plus avancées que pour le char de combat T-90. Le nouveau T-95 auraient un poids de 55 t et pourrait rouler à une vitesse maximum de 65 km/h. Le T-95 serait équipé d'un canon à âme lisse d'un calibre de 152 mm, capable de tirer les munitions conventionnelles et les missiles guidés antichars jusqu'à une portée de 6000 à 7000 m. En comparaison avec les chars actuels, le canon serait installé dans une tourelle télécommandée, qui pourrait accueillir un équipage trois hommes. En attendant, le char de combat T-90, qui a été développé dans les années 90 sur base du char T-72, pourrait rester en service dans les unités blindées jusqu'en 2025, suivant des informations de militaires russes. La Russie produit actuellement plus de 100 chars de combat du type T-90 par an, et planifie qu’un total de 1.500 véhicules puissent être en service au sein des forces terrestres de l'armée russe.
Russie armée russe va dévoiler son nouveau super char de combat T-95 photo

 

 

Suède (BAE Systems) Back Menu
Un contrat de £135 million ($200m) a été attribué à BAE Systems pour commencer la production de 48 Archer, obusier automoteur à roues de 155 mm.

Un contrat de £135 million ($200m) a été attribué à la société BAE Systems pour commencer la production de 48 Archer, système d’obusier automoteur à roues de 155 mm, ainsi que les munitions associés pour le compte des forces armées norvégiennes et suédoises. Les premiers systèmes opérationnels sont prévus d’être livrés pour Octobre 2011 et la production va continuer durant les deux prochaines années. Ce contrat de production suit un programme de développement d’un montant de £100m ($146m) qui a commencé en 2003. “L’Archer est un programme important pour les forces armées des deux pays, ainsi que pour BAE Systems, qui se trouve dans un nouveau secteur et qui nous permettra de développer un tremplin pour des futurs exportations. Nous apprécions la collaboration avec les agences d’achat d’équipements militaires de l’armée suédoise et norvégienne, en leur assurant la mise à disposition d’un système artillerie avancé et efficace, correspondant aux besoins actuels et futurs“, a fait savoir Mike Smith, Directeur Général de BAE Systems, Global Combat Systems Weapons.
26 Mars 2010

Un contrat de £135 million ($200m) a été attribué à la société BAE Systems pour commencer la production de 48 Archer, système d’obusier automoteur à roues de 155 mm, ainsi que les munitions associés pour le compte des forces armées norvégiennes et suédoises. Les premiers systèmes opérationnels sont prévus d’être livrés pour Octobre 2011 et la production va continuer durant les deux prochaines années. Ce contrat de production suit un programme de développement d’un montant de £100m ($146m) qui a commencé en 2003. “L’Archer est un programme important pour les forces armées des deux pays, ainsi que pour BAE Systems, qui se trouve dans un nouveau secteur et qui nous permettra de développer un tremplin pour des futurs exportations. Nous apprécions la collaboration avec les agences d’achat d’équipements militaires de l’armée suédoise et norvégienne, en leur assurant la mise à disposition d’un système artillerie avancé et efficace, correspondant aux besoins actuels et futurs“, a fait savoir Mike Smith, Directeur Général de BAE Systems, Global Combat Systems Weapons.
Suède Suédois BAE Systems Bofors Archer 155mm obusier automoteur à roues photo

 

 

Brésil Retour Menu
La Russie livre des hélicoptères d'attaque Mi-35 M Hind E au Brésil

La Russie a livré un premier lot d'hélicoptères de combat Mi-35M au Brésil, a annoncé jeudi Sergueï Svetchnikov, chef de la délégation de l'agence russe d'exportation d'armes Rosoboronexport au Salon aérospatial international FIDAE-2010 qui se déroule à Santiago, au Chili. "Trois hélicoptères Mi-35M ont été remis à l'Armée de l'air brésilienne à la veille du Salon", a indiqué M.Svetchnikov avant de rappeler que le contrat russo-brésilien de 2008 prévoyait la livraison de 12 hélicoptères pour 150 millions de dollars. L'hélicoptère Mi-35M, une version modernisée de l'hélicoptère Mi-35, est le seul hélicoptère de combat au monde capable d'accomplir des missions de débarquement, de transport et des missions sanitaires de jour comme de nuit. L'hélicoptère blindé est doté de 16 missiles supersoniques anti-char, de missiles non-guidés de 80 et de 122 mm, d'un canon de 23 mm et peut transporter huit parachutistes, quatre blessés ou 1,5 t de fret.
25 Mars 2010

La Russie a livré un premier lot d'hélicoptères de combat Mi-35M au Brésil, a annoncé jeudi Sergueï Svetchnikov, chef de la délégation de l'agence russe d'exportation d'armes Rosoboronexport au Salon aérospatial international FIDAE-2010 qui se déroule à Santiago, au Chili. "Trois hélicoptères Mi-35M ont été remis à l'Armée de l'air brésilienne à la veille du Salon", a indiqué M.Svetchnikov avant de rappeler que le contrat russo-brésilien de 2008 prévoyait la livraison de 12 hélicoptères pour 150 millions de dollars. L'hélicoptère Mi-35M, une version modernisée de l'hélicoptère Mi-35, est le seul hélicoptère de combat au monde capable d'accomplir des missions de débarquement, de transport et des missions sanitaires de jour comme de nuit. L'hélicoptère blindé est doté de 16 missiles supersoniques anti-char, de missiles non-guidés de 80 et de 122 mm, d'un canon de 23 mm et peut transporter huit parachutistes, quatre blessés ou 1,5 t de fret.
Russie russe M-35M Hind E hélicoptère d'attaque photo

 

 

Russie Retour Menu
Les troupes aéroportées de l'armée russe réalisent un exercice militaire avec le parachutage du véhicule blindé 2S25 Sprut-SD le nouveau automoteur chenillé antichar.

Plus de 300 parachutistes de la 76e division aéroportée des forces armées russes ont été parachutés dans le nord-ouest de la Russie, ce 25 mars 2010. " Nous avons parachuté environ 300 hommes et douze véhicules blindés de combat aéroporté, dont trois avec l'équipage à l'intérieur du véhicule. De plus, le nouveau automoteur chenillé antichar 2S25 Sprut-SD a également été parachuté pour la première fois", a indiqué le porte-parole des troupes aéroportées russes, le colonel Alexander Cherednik. Cet exercice a également inclus une série de tirs réels, dans le cadre d'une simulation d'actions de combat. La réalisation de ces exercices à été exécutée sous le commandement du chef des troupes aéroportées russes, le lieutenant général Vladimir Shamanov. Les troupes aéroportées sont considérées comme l'élite des forces d'assaut mobile de la Russie. On estime, que les forces aéroportées russes se composent d'un total de 48.000 hommes, répartis dans quatre divisions et une brigade.
25 Mars 2010
Plus de 300 parachutistes de la 76e division aéroportée des forces armées russes ont été parachutés dans le nord-ouest de la Russie, ce 25 mars 2010. " Nous avons parachuté environ 300 hommes et douze véhicules blindés de combat aéroporté, dont trois avec l'équipage à l'intérieur du véhicule. De plus, le nouveau automoteur chenillé antichar 2S25 Sprut-SD a également été parachuté pour la première fois", a indiqué le porte-parole des troupes aéroportées russes, le colonel Alexander Cherednik. Cet exercice a également inclus une série de tirs réels, dans le cadre d'une simulation d'actions de combat. La réalisation de ces exercices à été exécutée sous le commandement du chef des troupes aéroportées russes, le lieutenant général Vladimir Shamanov. Les troupes aéroportées sont considérées comme l'élite des forces d'assaut mobile de la Russie. On estime, que les forces aéroportées russes se composent d'un total de 48.000 hommes, répartis dans quatre divisions et une brigade.
Russie armée russe 2S25 Sprut-SD canon automoteur antichar chenillé blindé troupe aéroportée
Fiche technique
Photos / Vidéo

 

 

Inde Retour Menu
L'inde a communiqué un appel d'offre global pour des mitrailleuses d'un calibre de 12.7 mm.

L’armée indienne a communiqué un appel d’offre global pour l'importation de mitrailleuses lourdes d'un calibre de 12,7 mm, dans le cadre du développement de son programme du soldat du futur., capable de tirer à partir de différentes plates-formes mobiles sur une portée de 2000 m. La demande a été publiée les 19 mars 2010 par la direction générale de l'armement et de l'équipement de l’armée indienne, afin que les candidats fournisseurs puissent soumettre leurs propositions dans un délai de quatre semaines. L'arme proposée devra être capable de tirer à une cadence de 450 coups à la minute, avec des possibilités d'installation sur des véhicules blindés légers et des véhicules de combat d'infanterie, au être mis en œuvre au sol par une équipe de trois ans. En accord avec les caractéristiques imposées, l'arme ne pourra pas dépasser une longueur de 1,6 m et un poids de 40 kilos, incluant le support et le trépied.
24 Mars 2010
L’armée indienne a communiqué un palle d’offre global pour l'importation de mitrailleuses lourdes d'un calibre de 12,7 mm, dans le cadre du développement de son programme du soldat du futur., capable de tirer à partir de différentes plates-formes mobiles sur une portée de 2000 m. La demande a été publiée les 19 mars 2010 par la direction générale de l'armement et de l'équipement de l’armée indienne, afin que les candidats fournisseurs puissent soumettre leurs propositions dans un délai de quatre semaines. L'arme proposée devra être capable de tirer à une cadence de 450 coups à la minute, avec des possibilités d'installation sur des véhicules blindés légers et des véhicules de combat d'infanterie, au être mis en œuvre au sol par une équipe de trois ans. En accord avec les caractéristiques imposées, l'arme ne pourra pas dépasser une longueur de 1,6 m et un poids de 40 kilos, incluant le support et le trépied.
Inde armée indienne soldat photo

 

 

Etats Unis (General Dynamics) Retour Menu
Un contrat de $37 millions a été attribué à General Dynamics pour du support technique sur les chars de combat M1 Abrams.

Un contrat de 37 millions de dollars a été attribué à la société américaine General Dynamics Land Systems, une filiale de General Dynamics (NYSE: GD), par le TACOM, pour du support technique sur les chars de combat M1 Abrams. Le contrat inclut des études techniques pour déterminer les améliorations et les pièces usées, afin de pouvoir garantir les capacités opérationnels du char de combat M1 Abrams. Le travaux seront réalisés dans les installations de General Dynamics Land Systems personnel à Sterling Heights, dans le Michigan, avec une fin d’exécution pour décembre 2011.
23 Mars 2010
Un contrat de 37 millions de dollars a été attribué à la société américaine General Dynamics Land Systems, une filiale de General Dynamics (NYSE: GD), par le TACOM, pour du support technique sur les chars de combat M1 Abrams. Le contrat inclut des études techniques pour déterminer les améliorations et les pièces usées, afin de pouvoir garantir les capacités opérationnels du char de combat M1 Abrams. Le travaux seront réalisés dans les installations de General Dynamics Land Systems personnel à Sterling Heights, dans le Michigan, avec une fin d’exécution pour décembre 2011.
Eyays Unis armée américaine M1A2 Abrams char de combat principal photo

 

 

France Retour Menu
La DGA Direction générale de l'armement livre 3 drones SDTI de nouvelle génération à l'armée française.

La Direction générale de l’armement (DGA) vient de livrer le dernier des 3 véhicules aériens SDTI (système de drones tactiques intérimaire) de nouvelle génération, commandés en août 2009 à Sagem (groupe SAFRAN) dans le cadre du plan de relance de l’économie. Cette acquisition, d’un montant de 5 millions d’euros, comprend également un volet de soutien initial (lot de rechanges et documentations techniques). Aéronef sans pilote embarqué de 350 kg, le SDTI n’a besoin d’aucune piste d’aviation : il décolle à l’aide d’une catapulte et est récupéré après une descente sous parachute, une fois sa mission achevée. Le SDTI peut opérer plusieurs heures jusqu’à une centaine de kilomètres de son site de déploiement tout en envoyant, en temps réel, à sa station de contrôle ou à un terminal opéré par les troupes au sol, les images et informations collectées par ses caméras optique (jour) et infrarouge (nuit). Les 3 nouveaux véhicules aériens qui viennent d’être livrés sont dotés d'ailes allégées, permettant d'accroître leur autonomie, en particulier en conditions d'altitude et de températures élevées. Mis en œuvre par le 61e Régiment d’artillerie de Chaumont depuis 2004, le SDTI est employé pour des missions de recueil du renseignement, d’acquisition d’objectifs et dans le cadre de missions de protection des forces. Employé au Kosovo de décembre 2007 à août 2008, le SDTI est déployé sur le théâtre afghan depuis octobre 2008. Il a effectué plus de 260 missions à partir de la base opérationnelle avancée de Tora en Surobi.
23 Mars 2010

La Direction générale de l’armement (DGA) vient de livrer le dernier des 3 véhicules aériens SDTI (système de drones tactiques intérimaire) de nouvelle génération, commandés en août 2009 à Sagem (groupe SAFRAN) dans le cadre du plan de relance de l’économie. Cette acquisition, d’un montant de 5 millions d’euros, comprend également un volet de soutien initial (lot de rechanges et documentations techniques). Aéronef sans pilote embarqué de 350 kg, le SDTI n’a besoin d’aucune piste d’aviation : il décolle à l’aide d’une catapulte et est récupéré après une descente sous parachute, une fois sa mission achevée. Le SDTI peut opérer plusieurs heures jusqu’à une centaine de kilomètres de son site de déploiement tout en envoyant, en temps réel, à sa station de contrôle ou à un terminal opéré par les troupes au sol, les images et informations collectées par ses caméras optique (jour) et infrarouge (nuit). Les 3 nouveaux véhicules aériens qui viennent d’être livrés sont dotés d'ailes allégées, permettant d'accroître leur autonomie, en particulier en conditions d'altitude et de températures élevées. Mis en œuvre par le 61e Régiment d’artillerie de Chaumont depuis 2004, le SDTI est employé pour des missions de recueil du renseignement, d’acquisition d’objectifs et dans le cadre de missions de protection des forces. Employé au Kosovo de décembre 2007 à août 2008, le SDTI est déployé sur le théâtre afghan depuis octobre 2008. Il a effectué plus de 260 missions à partir de la base opérationnelle avancée de Tora en Surobi.
France Arme française UAV Système de drone tactique intérimaire SDTI photo

 

 

Russie Retour Menu
La Russie se prépare à un exercice militaire de grand envergure dans l'Est du pays.

Le commandant des forces terrestres russes est arrivé dans l'est de la Russie pour inspecter la préparation des prochains exercices militaires stratégiques qui vont se dérouler dans la région. Les forces armées russes conduiront l'exercice Vostok 2010 en Sibérie et dans l'extrême Est du pays entre le mois de juin et de juillet 2010. "Le Colonel Général Alexander Postnikov va se concentrer sur les détails pratiques de l'exécution de l'exercice, tout en visitant les zones où auront lieu le déploiement des différentes unités ", a indiqué un porte-parole des forces terrestres russes. Ces exercices impliqueront des unités de l'est de la Russie, de la Sibérie, des zones militaires de la Volga et de l'Oural, ainsi que la flotte du Pacifique. Dans le cadre de ces exercices, les forces armées russes déploieront un contingent additionnel pour renforcer les militaires existant dans la région. La Russie réalise l'exercice Vostok tous les deux ans, permettant le déploiement opérationnel d'unités à tous les niveaux de commandement. Plus de 8000 militaires ont participé à l'exercice Vostok 2008. L'année dernière les militaires russes ont réalisé les exercices Caucase 2009, Zapad 2009 et Ladoga 2009, 15 exercices au niveau brigade et 161 exercices au niveau bataillons
22 Mars 2010

Le commandant des forces terrestres russes est arrivé dans l'est de la Russie pour inspecter la préparation des prochains exercices militaires stratégiques qui vont se dérouler dans la région. Les forces armées russes conduiront l'exercice Vostok 2010 en Sibérie et dans l'extrême Est du pays entre le mois de juin et de juillet 2010. "Le Colonel Général Alexander Postnikov va se concentrer sur les détails pratiques de l'exécution de l'exercice, tout en visitant les zones où auront lieu le déploiement des différentes unités ", a indiqué un porte-parole des forces terrestres russes. Ces exercices impliqueront des unités de l'est de la Russie, de la Sibérie, des zones militaires de la Volga et de l'Oural, ainsi que la flotte du Pacifique. Dans le cadre de ces exercices, les forces armées russes déploieront un contingent additionnel pour renforcer les militaires existant dans la région. La Russie réalise l'exercice Vostok tous les deux ans, permettant le déploiement opérationnel d'unités à tous les niveaux de commandement. Plus de 8000 militaires ont participé à l'exercice Vostok 2008. L'année dernière les militaires russes ont réalisé les exercices Caucase 2009, Zapad 2009 et Ladoga 2009, 15 exercices au niveau brigade et 161 exercices au niveau bataillons
Russie armée russe soldats durant des exercices militaires photo

 

 

Vietnam Retour Menu
Le Vietnam intensifie sa coopération militaire avec la Russie.

La Russie considère le Vietnam comme un "partenaire stratégique", a déclaré mardi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov, en visite à Hanoi, en s'entretenant avec son homologue vietnamien le général Phung Quang Than. En ouvrant cette rencontre, le ministre russe a espéré que celle-ci "contribuerait au resserrement des liens d'amitié" entre Moscou et Hanoi. "Le maintien des liens d'amitié avec le Vietnam est une priorité pour la Russie. Nous considérons le Vietnam comme notre partenaire stratégique", a insisté M.Serdioukov. Selon lui, cette rencontre doit "servir à conférer un contenu qualitatif réel à la visite du président Medvedev au Vietnam en octobre prochain" et permettre d'intensifier "la coopération militaire et technique et militaire bilatérale". Selon les experts, le Vietnam figure au nombre des plus gros acheteurs d'armes russes, après l'Inde, l'Algérie et la Chine, mais Hanoi a toutes les chances de se hisser dans les années à venir au rang de deuxième acheteur de matériels russes, après l'Inde. En 2009, Hanoi a commandé à Moscou six sous-marins pour 4 milliards de dollars et 12 chasseurs Su-30 pour un milliard, d'autres contrats militaires sont en vue.
23 Mars 2010

La Russie considère le Vietnam comme un "partenaire stratégique", a déclaré mardi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov, en visite à Hanoi, en s'entretenant avec son homologue vietnamien le général Phung Quang Than. En ouvrant cette rencontre, le ministre russe a espéré que celle-ci "contribuerait au resserrement des liens d'amitié" entre Moscou et Hanoi. "Le maintien des liens d'amitié avec le Vietnam est une priorité pour la Russie. Nous considérons le Vietnam comme notre partenaire stratégique", a insisté M.Serdioukov. Selon lui, cette rencontre doit "servir à conférer un contenu qualitatif réel à la visite du président Medvedev au Vietnam en octobre prochain" et permettre d'intensifier "la coopération militaire et technique et militaire bilatérale". Selon les experts, le Vietnam figure au nombre des plus gros acheteurs d'armes russes, après l'Inde, l'Algérie et la Chine, mais Hanoi a toutes les chances de se hisser dans les années à venir au rang de deuxième acheteur de matériels russes, après l'Inde. En 2009, Hanoi a commandé à Moscou six sous-marins pour 4 milliards de dollars et 12 chasseurs Su-30 pour un milliard, d'autres contrats militaires sont en vue.
Vietnam armée vietnamienne forces terrestres équipements militaires, armes et véhicules blindés

 

 

Russie Retour Menu
Les forces armées russes se dotent de 10 systèmes antiaériens Pantsir-S1 (SA-22 Greyhound)

Les 10 premiers Pantsir S1 (SA-22 Greyhound), systèmes de missiles et de canons antiaériens entrent en service au sein des forces armées russes, information d'un porte-parole du ministère russe de la défense, de ce 18 mars 2010. Le système Pantsir-S1 se compose de missiles sol-air de courte à moyenne portée, et de canons antiaériens. Le Pantsir-s1 est conçu et fabriqué par la société russe KBP Instrument Making Design Bureau basé dans la ville de Tula. Le lieutenant colonel Vladimir Drik a indiqué que ce nouveau système augmenterait les capacités de défense antiaérien au niveau national.
23 Mars 2010

Les 10 premiers Pantsir S1 (SA-22 Greyhound), systèmes de missiles et de canons antiaériens entrent en service au sein des forces armées russes, information d'un porte-parole du ministère russe de la défense, de ce 18 mars 2010. Le système Pantsir-S1 se compose de missiles sol-air de courte à moyenne portée, et de canons antiaériens. Le Pantsir-s1 est conçu et fabriqué par la société russe KBP Instrument Making Design Bureau basé dans la ville de Tula. Le lieutenant colonel Vladimir Drik a indiqué que ce nouveau système augmenterait les capacités de défense antiaérien au niveau national.
Russie armée russe Pantsir-S1 système de missile sol-air courte à moyenne portée et canons antiaériens
Vidéo

 

 

Royaume Uni Retour Menu
Le Ministère britannique de la défense a sélectionné General Dynamics en tant que soumissionnaire principal pour la phase de démonstration du programme SV.

Le secrétaire de la défense britannique a annoncé ce lundi 22 mars 2010, la réalisation d'un nouveau contrat dans le cadre de la livraison d'une flotte de véhicules blindés de combat de poids moyen. La première tranche du programme SV, concernera la livraison de 600 véhicules blindés, avec une possibilité d'achat supplémentaire. Le ministère britannique de la défense a choisi la société General Dynamics en tant que soumissionnaire principal pour la phase de démonstration du nouveau programme SV, qui inclura le développement du véhicule Scout, un véhicule de reconnaissance qui remplacera le véhicule blindé léger CVRT Scimitar, actuellement déployés en Afghanistan. La flotte SV ( Specialist Vehicle) permettra d'obtenir un nouveau véhicule capable de fournir une protection contre les menaces actuelles, et permettra d'accentuer les capacités opérationnelles de l'armée britannique. Ce nouveau véhicule disposera d’une plus grande puissance de feu, de détection et de nouveaux systèmes de visée lui permettant une plus grande portée de tir, et une plus grande fiabilité dans son utilisation. La solution proposée, permettrait, que 70% de la fabrication du véhicule puisse se réaliser au Royaume-Uni, ce qui assurerait la création et le maintien de 10 000 emplois britanniques dans le secteur de la défense. L'annonce concernant ce projet SV, intervient directement après une commande pour une première série de 200 véhicules légers protégés (LPPV Light Protected Patrol Vehicle) effectuée dans le cadre des missions en Afghanistan. Le LPPV qui a été évalué par le ministère britannique de la défense, a montré un bon équilibre entre ses capacités de protection, de poids et de mobilité exigées par les troupes britanniques déployées en Afghanistan.
22 Mars 2010

Le secrétaire de la défense britannique a annoncé ce lundi 22 mars 2010, la réalisation d'un nouveau contrat dans le cadre de la livraison d'une flotte de véhicules blindés de combat de poids moyen. La première tranche du programme SV, concernera la livraison de 600 véhicules blindés, avec une possibilité d'achat supplémentaire. Le ministère britannique de la défense a choisi la société General Dynamics en tant que soumissionnaire principal pour la phase de démonstration du nouveau programme SV, qui inclura le développement du véhicule Scout, un véhicule de reconnaissance qui remplacera le véhicule blindé léger CVRT Scimitar, actuellement déployés en Afghanistan. La flotte SV ( Specialist Vehicle) permettra d'obtenir un nouveau véhicule capable de fournir une protection contre les menaces actuelles, et permettra d'accentuer les capacités opérationnelles de l'armée britannique. Ce nouveau véhicule disposera d’une plus grande puissance de feu, de détection et de nouveaux systèmes de visée lui permettant une plus grande portée de tir, et une plus grande fiabilité dans son utilisation. La solution proposée, permettrait, que 70% de la fabrication du véhicule puisse se réaliser au Royaume-Uni, ce qui assurerait la création et le maintien de 10 000 emplois britanniques dans le secteur de la défense. L'annonce concernant ce projet SV, intervient directement après une commande pour une première série de 200 véhicules légers protégés (LPPV Light Protected Patrol Vehicle) effectuée dans le cadre des missions en Afghanistan. Le LPPV qui a été évalué par le ministère britannique de la défense, a montré un bon équilibre entre ses capacités de protection, de poids et de mobilité exigées par les troupes britanniques déployées en Afghanistan.
Royaume Uni General Dynamics Ascod 2 britannique SV Scout Fres Program véhicule blindé chenilé de reconnaissance
Fiche technique
Photos / Vidéo

 

 

Israël Retour Menu
Les forces armées israéliennes veulent créer un quatrième bataillon de génie de combat.

Les autorités militaires des Forces armées israéliennes (IDF Israel Defence Force) ont décidé de créer un quatrième bataillon de génie de combat, afin d’augmenter les possibilités de neutralisation des engins explosifs dans le cas de conflit au Liban ou dans la Bande de Gaza. Les unités de génie de combat de l’armée israélienne ont joué un rôle critique en Israël en décembre 2008 – janvier 209 lors des opérations contre le Hamas dans la Bande de Gaza. Ces unités ont sauvé la vie de dizaine de soldats israéliens en découvrant des tunnels piégés, et en désamorçant des engins explosifs improvisés déposés par le Hamas. Les troupes de génie vont également mettre à niveau le principal véhicule blindé utilisé, le Puma, qui est basé sur un châssis de char Centurion.
21 Mars 2010

Les autorités militaires des Forces armées israéliennes (IDF Israel Defence Force) ont décidé de créer un quatrième bataillon de génie de combat, afin d’augmenter les possibilités de neutralisation des engins explosifs dans le cas de conflit au Liban ou dans la Bande de Gaza. Les unités de génie de combat de l’armée israélienne ont joué un rôle critique en Israël en décembre 2008 – janvier 209 lors des opérations contre le Hamas dans la Bande de Gaza. Ces unités ont sauvé la vie de dizaine de soldats israéliens en découvrant des tunnels piégés, et en désamorçant des engins explosifs improvisés déposés par le Hamas. Les troupes de génie vont également mettre à niveau le principal véhicule blindé utilisé, le Puma, qui est basé sur un châssis de char Centurion.
Israël armée israélienne Puma véhicule blindé chenillé du génie photo

 

 

Tchétchénie Retour Menu
Six terroristes de la branche Al-Qaïda tués par les forces de police tchéchéne.

Jeudi 18 mars 2010, les forces de l'ordre tchétchènes ont abattu au cours d'une opération six terroristes parmi lesquels un représentant d'Al-Qaïda, a annoncé le ministre tchétchène de l'Intérieur Rouslan Alkhanov. Video de RIA Novosti sur le réseau actualités Army Recognition Television Defense news.
20 Mars 2010

Jeudi 18 mars 2010, les forces de l'ordre tchétchènes ont abattu au cours d'une opération six terroristes parmi lesquels un représentant d'Al-Qaïda, a annoncé le ministre tchétchène de l'Intérieur Rouslan Alkhanov. Video de RIA Novosti sur le réseau actualités Army Recognition Television Defense news.
La Police Tchéchène tue six terroristes de la branche Al-Qaïda
Vidéo Télévision actualités défense

 

 

Israël Retour Menu
Raid aérien de l'armée israélienne sur la bande de Gaza en réponse aux tirs de roquettes.

Dans la nuit du 18 Mars 2010, l’aviation israélienne a effectué une série de frappes, sur six sites dans la bande de Gaza. Deux civils ont été blessés dans ces bombardements, qui ciblaient principalement des tunnels de contrebande et une fonderie de métal. Ces frappes venaient en représailles après les deux tirs de roquettes qui ont provoqué la mort hier d’un immigré dans el sud d’Israel, des tirs depuis la bande de Gaza, revendiqués par un groupe salafiste proche d’Al Qaida.
19 Mars 2010

Dans la nuit du 18 Mars 2010, l’aviation israélienne a effectué une série de frappes, sur six sites dans la bande de Gaza. Deux civils ont été blessés dans ces bombardements, qui ciblaient principalement des tunnels de contrebande et une fonderie de métal. Ces frappes venaient en représailles après les deux tirs de roquettes qui ont provoqué la mort hier d’un immigré dans el sud d’Israel, des tirs depuis la bande de Gaza, revendiqués par un groupe salafiste proche d’Al Qaida.
Des roquettes Qassam tirés depuis la Bande de Gaza sur le territoire israélien Archive Photo: IDF porte parole

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh Defense has received a delivery order for 40 next-generation Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks HEMTT for the United Arab Emirates.

La société américaine Oshkosh a reçu une commande de la part du TACOM (U.S. Army TACOM Life Cycle Management Command) pour fournir 40 camions HEMTT (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks) aux Emirats Arabes Unis. La commande, d'une valeur de $11.9 millions, fait partie du programme PAC-3 (Patriot Advanced Capability) des Emirats Arabes Unis approuvé par le congrès des États-Unis. Les variantes inclues dans ce contrat comportent les camions tracteur de missile PATRIOT, de dépannage et transporteur de missiles. Les véhicules seront fabriqués et livrés dans le courant des mois de juillet et septembre 2011. La commande a été publiée dans le cadre du contrat Family of Heavy Tactical Vehicles (FHTV) III.
18 Mars 2010
La société américaine Oshkosh a reçu une commande de la part du TACOM (U.S. Army TACOM Life Cycle Management Command) pour fournir 40 camions HEMTT (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks) aux Emirats Arabes Unis. La commande, d'une valeur de $11.9 millions, fait partie du programme PAC-3 (Patriot Advanced Capability) des Emirats Arabes Unis approuvé par le congrès des États-Unis. Les variantes inclues dans ce contrat comportent les camions tracteur de missile PATRIOT, de dépannage et transporteur de missiles. Les véhicules seront fabriqués et livrés dans le courant des mois de juillet et septembre 2011. La commande a été publiée dans le cadre du contrat Family of Heavy Tactical Vehicles (FHTV) III.
Etats Unis armée américaine Oshkosh Defense M983 HEMTT camion tracteur missile Patriot photo

 

 

République Démocratique du Congo Retour Menu
L'Ukraine va fournir 20 chars de combat du type T-72, des armes et de l'équipements militaires à la Répubique Démocratique du Congo.

L'Ukraine va fournir à la république démocratique du Congo, des chars de combat du type T-72, 100 camions, des milliers d'armes et de munitions, selon un document envoyé aux Nations Unies. Indépendamment des chars de combat et des camions de transport, la RDC recevra 10 000 munitions pour les chars, 60 mitrailleuses antiaériennes, 10 000 fusils d'assaut du type Kalachnikov et plusieurs centaines de milliers de munitions de différents types, d'après les documents vus par l'agence de presse AFP. Le document, qui date du 20 janvier 2010, a été délivré au conseil de sécurité de l'ONU par la mission permanente ukrainienne à l’ONU, en conformité avec les pratiques d'annonces de ventes d'armes pour la RDC qui doivent être communiqué aux Nations Unies. Selon le document, les armes devraient arriver sur le sol de la RDC, ce 06 Mars 2010 dans le port de Matadi.
17 Mars 2010
L'Ukraine va fournir à la république démocratique du Congo, des chars de combat du type T-72, 100 camions, des milliers d'armes et de munitions, selon un document envoyé aux Nations Unies. Indépendamment des chars de combat et des camions de transport, la RDC recevra 10 000 munitions pour les chars, 60 mitrailleuses antiaériennes, 10 000 fusils d'assaut du type Kalachnikov et plusieurs centaines de milliers de munitions de différents types, d'après les documents vus par l'agence de presse AFP. Le document, qui date du 20 janvier 2010, a été délivré au conseil de sécurité de l'ONU par la mission permanente ukrainienne à l’ONU, en conformité avec les pratiques d'annonces de ventes d'armes pour la RDC qui doivent être communiqué aux Nations Unies. Selon le document, les armes devraient arriver sur le sol de la RDC, ce 06 Mars 2010 dans le port de Matadi.
Russie T-72A russe version modernisée du char de combat principal T-72 photo

 

 

Royaume Uni (BAE Systems ) Retour Menu
BAE Systems Engineers livre le véhicule démonstrateur du programme FRES au Ministère de la défense britannique.

La société BAE Systems avec son véhicule de base, proposé dans le cadre du programme FRES, a terminé les premières épreuves de mobilité permettant de vérifier les contraintes imposées par le ministère de la défense britannique pour son programme prioritaire de véhicule FRES. Les ingénieurs de BAE Systems ont réalisé les premiers essais sur un véhicule d'un poids de 40,4 tonnes. Les éléments boîte de vitesses, freins et composants de suspension ont subi des tests de fonctionnement, sur base de la plate-forme du véhicule blindé léger CV-90. Ce démonstrateur continuera à accomplir des épreuves de résistance durant le mois de mars de cette année selon les exigences imposées par le programme FRES. Ces premières épreuves ont montré que le véhicule Scout BAE Systems pouvait fonctionner avec un blindage additionnel de plus de 15 tonnes.
17 Mars 2010

La société BAE Systems avec son véhicule de base, proposé dans le cadre du programme FRES, a terminé les premières épreuves de mobilité permettant de vérifier les contraintes imposées par le ministère de la défense britannique pour son programme prioritaire de véhicule FRES. Les ingénieurs de BAE Systems ont réalisé les premiers essais sur un véhicule d'un poids de 40,4 tonnes. Les éléments boîte de vitesses, freins et composants de suspension ont subi des tests de fonctionnement, sur base de la plate-forme du véhicule blindé léger CV-90. Ce démonstrateur continuera à accomplir des épreuves de résistance durant le mois de mars de cette année selon les exigences imposées par le programme FRES. Ces premières épreuves ont montré que le véhicule Scout BAE Systems pouvait fonctionner avec un blindage additionnel de plus de 15 tonnes.
BAE Systems Scout véhicule programme FRES photo

 

 

Iran Retour Menu
L'Iran continue de progresser dans le domaine de la défense.

Le général de brigade iranien, Ahmad Vahidi, ministre de la défense a réitéré ce 17 mars 2010, que l'Iran est déterminé à continuer ses efforts dans les différents domaines de la défense durant les prochaines années. Téhéran a lancé un programme de développement militaire durant 1980-88 années de conflit avec l’Iraq et l'embargo sur les armes imposé par les États-Unis. Depuis 1992, l'Iran a produit ses propres chars de combat, transport de troupes, missiles et avions de combat. Cependant, les fonctionnaires iraniens ont fait savoir que tous ces programmes d'armement militaire n'avaient qu'un objectif défensif et ne devait pas être perçu comme menace par aucun pays dans le monde. L'Iran a rapidement atteint une croissance rapide dans les technologies de fabrication de missiles durant ces dernières années, suivi par de nombreux tests de tirs réels réussis. Récemment, les forces armées iraniennes ont réalisé des exercices militaires, durant lesquelles différents types de missiles sol-sol à courte, moyenne et longue portée ont été testés avec succès, dont les missiles à longue portée Sejjil et Shahab-3. Les missiles à carburant liquide de la classe Shahab incluent une large gamme, dont le Shahab-3 qui a portée de 2000 km et peut emporter une tête explosive de 760 à 1000 kilos. Le Shahab-3 optimisé est plus précis que le modèle précédent et dispose d'un système de navigation amélioré. L’Iran a également effectué des tirs avec succès avec la deuxième génération de missiles Sejjil, dont la production en masse a commencé en 2009, avec des capacités de vol à haute altitude et disposant d'une portée accrue par rapport au missile Shahab 3. L'Iran a également inauguré en février 2010, une nouvelle ligne de production pour le missile antichar Toufan-5 et son missile anti-hélicoptère Qaem, qui disposerait d'un pouvoir de pénétration et de destruction important.
17 Mars 2010
Le général de brigade iranien, Ahmad Vahidi, ministre de la défense a réitéré ce 17 mars 2010, que l'Iran est déterminé à continuer ses efforts dans les différents domaines de la défense durant les prochaines années. Téhéran a lancé un programme de développement militaire durant 1980-88 années de conflit avec l’Iraq et l'embargo sur les armes imposé par les États-Unis. Depuis 1992, l'Iran a produit ses propres chars de combat, transport de troupes, missiles et avions de combat. Cependant, les fonctionnaires iraniens ont fait savoir que tous ces programmes d'armement militaire n'avaient qu'un objectif défensif et ne devait pas être perçu comme menace par aucun pays dans le monde. L'Iran a rapidement atteint une croissance rapide dans les technologies de fabrication de missiles durant ces dernières années, suivi par de nombreux tests de tirs réels réussis. Récemment, les forces armées iraniennes ont réalisé des exercices militaires, durant lesquelles différents types de missiles sol-sol à courte, moyenne et longue portée ont été testés avec succès, dont les missiles à longue portée Sejjil et Shahab-3. Les missiles à carburant liquide de la classe Shahab incluent une large gamme, dont le Shahab-3 qui a portée de 2000 km et peut emporter une tête explosive de 760 à 1000 kilos. Le Shahab-3 optimisé est plus précis que le modèle précédent et dispose d'un système de navigation amélioré. L’Iran a également effectué des tirs avec succès avec la deuxième génération de missiles Sejjil, dont la production en masse a commencé en 2009, avec des capacités de vol à haute altitude et disposant d'une portée accrue par rapport au missile Shahab 3. L'Iran a également inauguré en février 2010, une nouvelle ligne de production pour le missile antichar Toufan-5 et son missile anti-hélicoptère Qaem, qui disposerait d'un pouvoir de pénétration et de destruction important.
Iran armée iranienne Shahab-3 missile balistique moyenne portée photo

 

 

Autriche (IVECO) Retour Menu
Livraison des deux premiers véhicules LMV Iveco à l'armée autrichienne.

Les deux premiers véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense destinés à l'armée autrichienne, ont été présentés à l'arsenal militaire à Vienne, Autriche, en présence du Ministre autrichien de la Défense, Norbert Darabos. Le 29 décembre 2008 le ministère de la Défense avait signé un contrat d’une valeur de €104 millions pour la livraison de 150 véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense en 7 configurations différentes, ainsi que du support logistique. Les premiers véhicules sont programmés pour être livrés vers la fin de 2010. Les véhicules légers polyvalents LMV seront utilisés par l'armée autrichienne dans le cadre de missions de reconnaissance, d'observation, de commandement et de contrôle, ainsi que pour des tâches de police militaire.
16 Mars 2010

Les deux premiers véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense destinés à l'armée autrichienne, ont été présentés à l'arsenal militaire à Vienne, Autriche, en présence du Ministre autrichien de la Défense, Norbert Darabos. Le 29 décembre 2008 le ministère de la Défense avait signé un contrat d’une valeur de €104 millions pour la livraison de 150 véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense en 7 configurations différentes, ainsi que du support logistique. Les premiers véhicules sont programmés pour être livrés vers la fin de 2010. Les véhicules légers polyvalents LMV seront utilisés par l'armée autrichienne dans le cadre de missions de reconnaissance, d'observation, de commandement et de contrôle, ainsi que pour des tâches de police militaire. Les deux premiers véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense destinés à l'armée autrichienne, ont été présentés à l'arsenal militaire à Vienne, Autriche, en présence du Ministre autrichien de la Défense, Norbert Darabos. Le 29 décembre 2008 le ministère de la Défense avait signé un contrat d’une valeur de €104 millions pour la livraison de 150 véhicules légers polyvalents LMV Iveco Defense en 7 configurations différentes, ainsi que du support logistique. Les premiers véhicules sont programmés pour être livrés vers la fin de 2010. Les véhicules légers polyvalents LMV seront utilisés par l'armée autrichienne dans le cadre de missions de reconnaissance, d'observation, de commandement et de contrôle, ainsi que pour des tâches de police militaire.
Autriche armée autrichienne LMV Iveco Defense véhicule blindé à roues polyvalent photo Autriche armée autrichienne LMV Iveco Defense véhicule blindé à roues polyvalent photo

 

 

Allemagne (Krauss-Maffei Wegmann) Retour Menu
Krauss-Maffei Wegmann livre les premiers véhicules de production Fennek JFST à l'armée allemande.

Munich, ce 15 mars 2010- La société allemande Krauss-Maffei Wegmann a remis le premier véhicule de production Fennek JFST (Joint Fire Support Team) au bureau fédéral allemand des technologies et de fournitures des produits de défense. Cette cérémonie s'est déroulée à l'école d'artillerie à Idar-Oberstein le 11 mars 2010. L'équipement de ces véhicules se compose de systèmes permettant le support et le contrôle de tir des unités d'artillerie. Le Fennek JFST sera prochainement déployé en Afghanistan, dans le courant du mois d'avril 2010. Plus de 100 invités ont assisté à cette cérémonie durant laquelle la société Krauss-Maffei a remis officiellement le premier véhicule au vice-président Reinhard Schütte du bureau d'achat allemand (BWB) et au commandant de l'école d'artillerie le général de brigade Heribert Hupka. Basé sur le châssis du véhicule Fennek standard, la version JFST permet la coordination des tirs d'artillerie direct, ainsi que les bombardements aériens. Deux véhicules en configurations différentes travaillent ensemble pour fournir ses appuis. La version terrestre utilisée pour l'observation artillerie et la version sol-air comme contrôleur aérien avancé. Le nouveau véhicule JFST fournit aux forces armées allemandes de nouvelles possibilités pour la reconnaissance, la détection, l'identification et l'évaluation des cibles ennemies. De plus, les véhicules sont caractérisés par des moyens de liaisons additionnelles permettant des liens entre les forces terrestres, aériennes et navales.
16 Mars 2010

Munich, ce 15 mars 2010- La société allemande Krauss-Maffei Wegmann a remis le premier véhicule de production Fennek JFST (Joint Fire Support Team) au bureau fédéral allemand des technologies et de fournitures des produits de défense. Cette cérémonie s'est déroulée à l'école d'artillerie à Idar-Oberstein le 11 mars 2010. L'équipement de ces véhicules se compose de systèmes permettant le support et le contrôle de tir des unités d'artillerie. Le Fennek JFST sera prochainement déployé en Afghanistan, dans le courant du mois d'avril 2010. Plus de 100 invités ont assisté à cette cérémonie durant laquelle la société Krauss-Maffei a remis officiellement le premier véhicule au vice-président Reinhard Schütte du bureau d'achat allemand (BWB) et au commandant de l'école d'artillerie le général de brigade Heribert Hupka. Basé sur le châssis du véhicule Fennek standard, la version JFST permet la coordination des tirs d'artillerie direct, ainsi que les bombardements aériens. Deux véhicules en configurations différentes travaillent ensemble pour fournir ses appuis. La version terrestre utilisée pour l'observation artillerie et la version sol-air comme contrôleur aérien avancé. Le nouveau véhicule JFST fournit aux forces armées allemandes de nouvelles possibilités pour la reconnaissance, la détection, l'identification et l'évaluation des cibles ennemies. De plus, les véhicules sont caractérisés par des moyens de liaisons additionnelles permettant des liens entre les forces terrestres, aériennes et navales.
Allemagne Fennek JFST KMW allemand Krauss-Maffei Wegmann véhicule blindé support d'artillerie photo

 

 

Israël (Elbit Systems) Retour Menu
Un contrat de 298 millions de dollars a été attribué à la société Elbit Systems pour la fourniture d'un système de communication et de contrôle à l'armée australienne.

Un contrat d’un montant de plus ou moins 298 millions de dollars a été attribué à la société israélienne Elbit Systems pour la fourniture, l'intégration, l'installation et l'appui d'un système de commandement, de contrôle et de communication tactique BGC3 pour le compte de l’armée australienne. Le BGC3 comporte un système de gestion du champ de bataille depuis le soldat jusqu’au personnel de commandement avec intégration sur les véhicules blindés. Ce projet sera mis en place durant les trois prochaines années, et permettra à l’armée australienne de réaliser la plus grande partie de la gestion de ses communications et de contrôle sur le champ de bataille, au niveau d’une brigade. Le système BGC3 permettra d’augmenter les possibilités de commandement et de contrôle des commandants d’unités sur le champ de bataille, en automatisant la transmission des données et en aidant à la réalisation de l’exécution des opérations. Ce système permettra également de réduire d’une façon significative les risques d’accident de tirs ami. Cette acquisition prioritaire assurera une protection et une coordination accrue pour le personnel des forces armées australiennes, et permettra une exécution plus précise et plus efficace des missions avec un minimum de risque.
15 Mars 2010

Un contrat d’un montant de plus ou moins 298 millions de dollars a été attribué à la société israélienne Elbit Systems pour la fourniture, l'intégration, l'installation et l'appui d'un système de commandement, de contrôle et de communication tactique BGC3 pour le compte de l’armée australienne. Le BGC3 comporte un système de gestion du champ de bataille depuis le soldat jusqu’au personnel de commandement avec intégration sur les véhicules blindés. Ce projet sera mis en place durant les trois prochaines années, et permettra à l’armée australienne de réaliser la plus grande partie de la gestion de ses communications et de contrôle sur le champ de bataille, au niveau d’une brigade. Le système BGC3 permettra d’augmenter les possibilités de commandement et de contrôle des commandants d’unités sur le champ de bataille, en automatisant la transmission des données et en aidant à la réalisation de l’exécution des opérations. Ce système permettra également de réduire d’une façon significative les risques d’accident de tirs ami. Cette acquisition prioritaire assurera une protection et une coordination accrue pour le personnel des forces armées australiennes, et permettra une exécution plus précise et plus efficace des missions avec un minimum de risque. Un contrat d’un montant de plus ou moins 298 millions de dollars a été attribué à la société israélienne Elbit Systems pour la fourniture, l'intégration, l'installation et l'appui d'un système de commandement, de contrôle et de communication tactique BGC3 pour le compte de l’armée australienne. Le BGC3 comporte un système de gestion du champ de bataille depuis le soldat jusqu’au personnel de commandement avec intégration sur les véhicules blindés. Ce projet sera mis en place durant les trois prochaines années, et permettra à l’armée australienne de réaliser la plus grande partie de la gestion de ses communications et de contrôle sur le champ de bataille, au niveau d’une brigade. Le système BGC3 permettra d’augmenter les possibilités de commandement et de contrôle des commandants d’unités sur le champ de bataille, en automatisant la transmission des données et en aidant à la réalisation de l’exécution des opérations. Ce système permettra également de réduire d’une façon significative les risques d’accident de tirs ami. Cette acquisition prioritaire assurera une protection et une coordination accrue pour le personnel des forces armées australiennes, et permettra une exécution plus précise et plus efficace des missions avec un minimum de risque.
Australie armée australienne soldat photo Australie armée australienne Bushmaster véhicule blindé à roues transport de troupe photo

 

 

Russie Retour Menu
Le gouvernement russe approuve l'installation d'une base militaire commune en Ossétie du Sud.

Le gouvernement russe a approuvé un projet d'accord pour l’installation d’une base militaire commune dans l'ancienne république géorgienne d'Ossétie du sud, information du site officiel du Cabinet russe de la défense. Le projet d'accord sera maintenant envoyé au Président russe Dmitry Medvedev pour signature. Selon le site Web, le premier ministre russe Vladimir Putin a signé le projet d'accord le 9 mars 2010. Un projet similaire a été signé avec une autre ancienne république géorgienne, l’Abkhazie, le 17 février 2010 au Kremlin lors de la visite du Président abkhaze Sergei Bagapsh à Moscou. Le document permettrait aux forces armées russes d’utiliser une base militaire , ainsi que les forces armées abkhazes pour protéger la souveraineté et la sécurité de la république, incluant l’utilisation de la force contre les groupes de terroriste internationaux. L'accord est signé pur une durée de 49 ans et peut automatiquement être prolongé par intervalle de 15 ans. La Russie et la Géorgie sont rentrés en conflit pendant une durée de 5 jours, en août 2008, dans les régions indépendantes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. La Russie a reconnu l’indépendance des deux républiques peu de temps après le cessez le feu avec la Géorgie.
12 Mars 2010

Le gouvernement russe a approuvé un projet d'accord pour l’installation d’une base militaire commune dans l'ancienne république géorgienne d'Ossétie du sud, information du site officiel du Cabinet russe de la défense. Le projet d'accord sera maintenant envoyé au Président russe Dmitry Medvedev pour signature. Selon le site Web, le premier ministre russe Vladimir Putin a signé le projet d'accord le 9 mars 2010. Un projet similaire a été signé avec une autre ancienne république géorgienne, l’Abkhazie, le 17 février 2010 au Kremlin lors de la visite du Président abkhaze Sergei Bagapsh à Moscou. Le document permettrait aux forces armées russes d’utiliser une base militaire , ainsi que les forces armées abkhazes pour protéger la souveraineté et la sécurité de la république, incluant l’utilisation de la force contre les groupes de terroriste internationaux. L'accord est signé pur une durée de 49 ans et peut automatiquement être prolongé par intervalle de 15 ans. La Russie et la Géorgie sont rentrés en conflit pendant une durée de 5 jours, en août 2008, dans les régions indépendantes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. La Russie a reconnu l’indépendance des deux républiques peu de temps après le cessez le feu avec la Géorgie. Le gouvernement russe a approuvé un projet d'accord pour l’installation d’une base militaire commune dans l'ancienne république géorgienne d'Ossétie du sud, information du site officiel du Cabinet russe de la défense. Le projet d'accord sera maintenant envoyé au Président russe Dmitry Medvedev pour signature. Selon le site Web, le premier ministre russe Vladimir Putin a signé le projet d'accord le 9 mars 2010. Un projet similaire a été signé avec une autre ancienne république géorgienne, l’Abkhazie, le 17 février 2010 au Kremlin lors de la visite du Président abkhaze Sergei Bagapsh à Moscou. Le document permettrait aux forces armées russes d’utiliser une base militaire , ainsi que les forces armées abkhazes pour protéger la souveraineté et la sécurité de la république, incluant l’utilisation de la force contre les groupes de terroriste internationaux. L'accord est signé pur une durée de 49 ans et peut automatiquement être prolongé par intervalle de 15 ans. La Russie et la Géorgie sont rentrés en conflit pendant une durée de 5 jours, en août 2008, dans les régions indépendantes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. La Russie a reconnu l’indépendance des deux républiques peu de temps après le cessez le feu avec la Géorgie. Le gouvernement russe a approuvé un projet d'accord pour l’installation d’une base militaire commune dans l'ancienne république géorgienne d'Ossétie du sud, information du site officiel du Cabinet russe de la défense. Le projet d'accord sera maintenant envoyé au Président russe Dmitry Medvedev pour signature. Selon le site Web, le premier ministre russe Vladimir Putin a signé le projet d'accord le 9 mars 2010. Un projet similaire a été signé avec une autre ancienne république géorgienne, l’Abkhazie, le 17 février 2010 au Kremlin lors de la visite du Président abkhaze Sergei Bagapsh à Moscou. Le document permettrait aux forces armées russes d’utiliser une base militaire , ainsi que les forces armées abkhazes pour protéger la souveraineté et la sécurité de la république, incluant l’utilisation de la force contre les groupes de terroriste internationaux. L'accord est signé pur une durée de 49 ans et peut automatiquement être prolongé par intervalle de 15 ans. La Russie et la Géorgie sont rentrés en conflit pendant une durée de 5 jours, en août 2008, dans les régions indépendantes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie. La Russie a reconnu l’indépendance des deux républiques peu de temps après le cessez le feu avec la Géorgie.
Un hangar avec des 2S3 obsuier automoteur chenillé armée de russie dans une base militaire russe à Tskhinvali, en Ossétie du Sud photo
Un hangar avec des 2S3 obsuier automoteur chenillé armée de russie dans une base militaire russe à Tskhinvali, en Ossétie du Sud photo Un hangar avec des 2S3 obsuier automoteur chenillé armée de russie dans une base militaire russe à Tskhinvali, en Ossétie du Sud photo

 

 

Canada Retour Menu
L'armée canadienne va envoyer en Afghanistan une version mise à niveau du char de combat Leopard 2A4.

Le Canada va envoyer en Afghanistan une version mise à niveau du char de combat principal Leopard 2A4 dans le courant de cette année, information d’un officiel militaire canadien, le Lieutenant Colonel Alan Boster, Directeur du projet « Demandes Terrestres 3 », Système de véhicules blindés de combat, lors de la conférence IQPC à Londres « International Armoured Vehicles conference » qui s’est déroulée en février de cette année. Le Canada a loué 20 Leopard 2A6 à l’armée allemande, dont 19 sont déployés en Afghanistan et un reste disponible chez le constructeur allemand Krauss-Maffei Wegmann en Allemagne, comme modèle de référence. Les perfectionnements ajoutés sur le Leopard 2A6 Canadien incluent un blindage cage d’acier augmentant la protection contres les tirs de roquette antichars du type RPG-7, vestes de refroidissement pour l’équipage, et des systèmes de communications canadiens. Les chars sont également équipés d’un kit de protection contre les mines (MPK) et d’un système de protection électronique de contre-mesure pour les engins explosifs improvisés.
11 Mars 2010

Le Canada va envoyé en Afghanistan une version mise à niveau du char de combat principal Leopard 2A4 dans le courant de cette année, information d’un officiel militaire canadien, le Lieutenant Colonel Alan Boster, Directeur du projet « Demandes Terrestres 3 », Système de véhicules blindés de combat, lors de la conférence IQPC à Londres « International Armoured Vehicles conference » qui s’est déroulé en février de cette année. Le Canada a loué 20 Leopard 2A6 à l’armée allemande, dont 19 sont déployés en Afghanistan et un reste disponible chez le constructeur allemand Krauss-Maffei Wegmann en Allemagne, comme modèle de référence. Les perfectionnements ajoutés sur le Leopard 2A6 Canadien incluent un blindage cage d’acier augmentant la protection contres les tirs de roquette antichars du type RPG-7, veste de refroidissement pour l’équipage, et des systèmes de communications canadiens. Les chars sont également équipés d’un kit de protection contre les mines (MPK) et d’un système de protection électronique de contre-mesure pour les engins explosifs improvisés. Le Canada va envoyé en Afghanistan une version mise à niveau du char de combat principal Leopard 2A4 dans le courant de cette année, information d’un officiel militaire canadien, le Lieutenant Colonel Alan Boster, Directeur du projet « Demandes Terrestres 3 », Système de véhicules blindés de combat, lors de la conférence IQPC à Londres « International Armoured Vehicles conference » qui s’est déroulé en février de cette année. Le Canada a loué 20 Leopard 2A6 à l’armée allemande, dont 19 sont déployés en Afghanistan et un reste disponible chez le constructeur allemand Krauss-Maffei Wegmann en Allemagne, comme modèle de référence. Les perfectionnements ajoutés sur le Leopard 2A6 Canadien incluent un blindage cage d’acier augmentant la protection contres les tirs de roquette antichars du type RPG-7, veste de refroidissement pour l’équipage, et des systèmes de communications canadiens. Les chars sont également équipés d’un kit de protection contre les mines (MPK) et d’un système de protection électronique de contre-mesure pour les engins explosifs improvisés.
Armée canadienne Leopard 2A6 char de combat principal en Afghanistan Combat Camera Canada Copyright photo Armée canadienne Leopard 2A6 char de combat principal en Afghanistan Combat Camera Canada Copyright picture

 

 

Russia Retour Menu
Exercice de grande envergure pour les troupes de missile stratégique de l'armée russe.

Plus de 2000 hommes des forces des unités de missiles stratégiques vont prendre part à un large exercice militaire de contrôle et de commandement, qui débutera ce 10 Mars 2010. Des sources militaires russes ont indiqué que ces exercices se dérouleront du 10 au 12 mars 2010, dans le cadre du programme d’entraînement annuel. D’après ces officiels, les troupes de missile vont réalisés des scénarios impliquant des situations de guerre conventionnel et nucléaire, en utilisant les procédures standards de la doctrine militaire russe. Un total de 2000 hommes et 150 centres de contrôle et de commandement prendront part à ces exercices, afin de compléter la modernisation des systèmes de contrôle et de commandement des troupes de missiles stratégiques russes, et améliorer leur capacités d’utilisation des systèmes de missile et augmenter la survivabilité des véhicules. En 2009, les troupes de missile stratégique ont réalisé 11 exercices d’envergure et deux tests de lancement de missile stratégique. Les forces de missiles stratégiques russes disposeraient d’un total de 538 ICBM (Missile balistique Intercontinental) , incluant 306 SS-25, 88 SS-18 et 56 SS-27 Topol-M.
10 Mars 2010

Russie armée russe SS-25 Topol missile balistique intercontinental
Fiche technique
Photos
Russie armée russe SS-27 Topol-M missile balistique intercontinental
Fiche technique
Photos

 

 

France Retour Menu
Panhard a livré 80 camions TC54 et six véhicules blindés PVP aux forces armées togolaises.

Panhard a livré 80 camions TC54 et six véhicules blindés PVP aux forces armées togolaises. Ces véhicules seront utilisés principalement pour faciliter le déploiement des unités togolaises engagés au sein de la MINURCAT, dans l'Est du Tchad. Le Togo avait déjà acquis 30 camions TC54 fin 2008 dans la perspective de cette opération. Les PVP sont d'ailleurs peints en blancs, aux couleurs des Nations Unies.
10 Mars 2010

Panhard a livré 80 camions TC54 et six véhicules blindés PVP aux forces armées togolaises. Ces véhicules seront utilisés principalement pour faciliter le déploiement des unités togolaises engagés au sein de la MINURCAT, dans l'Est du Tchad. Le Togo avait déjà acquis 30 camions TC54 fin 2008 dans la perspective de cette opération. Les PVP sont d'ailleurs peints en blancs, aux couleurs des Nations Unies. Panhard a livré 80 camions TC54 et six véhicules blindés PVP aux forces armées togolaises. Ces véhicules seront utilisés principalement pour faciliter le déploiement des unités togolaises engagés au sein de la MINURCAT, dans l'Est du Tchad. Le Togo avait déjà acquis 30 camions TC54 fin 2008 dans la perspective de cette opération. Les PVP sont d'ailleurs peints en blancs, aux couleurs des Nations Unies.
Togo armée togolaise PVP A4 AVL Panhard véhicule léger protégé à roues photo France français Panhard PVP A4 AVL véhicule blindé léger protégé
Fiche technique
Photos
 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh Defense gagne un contrat de $29 Million pour la fourniture de camions HEMTT A4 à l'armée égyptienne.

Oshkosh Defense, une division de Oshkosh Corporation (NYSE:OSK), a reçu une modification de contrat d’une valeur de $29 million, de la part du TACOM de l’armée américaine pour fournir 75 camions de la futur génération HEMMT A4 à l’armée égyptienne. C’est la première commande en Egypte pour le camion HEMTT A4, qui utilise déjà une flotte de camions de la série HEMTT A2. Le camion Oshkosh M978 HEMTT A4 en version transport de carburant ou de ravitaillement en eau, est équipé d’une citerne montée à l’arrière du châssis. Ce véhicule qui fait partie de la famille des camions FHTV (Family of Heavy Tactical Vehicles), dispose d’une nouvelle boîte de vitesse plus puissante, d’une suspension améliorée et d’une cabine climatisée entièrement blindée. "Le camion HEMTT A4 fait partie de notre gamme de véhicules conçue et fabriquée pour des opérations internationales et en tout-terrain", a indiqué Ron Ziebell, Vice Président de Oshkosh Corporation, et directeur général du programme international. "En plus d’une qualité de service, Oshkosh Defense fournit également un support de service d’après vente qui garantit la fourniture de pièces détachées et du support technique". La commande de ces véhicules par Oshkosh Defense comporte également de la maintenance et 25 moteurs de rechange destinés à l’armée égyptienne. Ce contrat inclut également deux ans d’entraînement et 12 mois de présence technique en Egypte.
08 Mars 2010

Oshkosh Defense, une division de Oshkosh Corporation (NYSE:OSK), a reçu une modification de contrat d’une valeur de $29 million, de la part du TACOM de l’armée américaine pour fournir 75 camions de la futur génération HEMMT A4 à l’armée égyptienne. C’est la première commande en Egypte pour le camion HEMTT A4, qui utilise déjà une flotte de camions de la série HEMTT A2. Le camion Oshkosh M978 HEMTT A4 en version transport de carburant ou de ravitaillement en eau, est équipé d’une citerne montée à l’arrière du châssis. Ce véhicule qui fait partie de la famille des camions FHTV (Family of Heavy Tactical Vehicles), dispose d’une nouvelle boîte de vitesse plus puissante, d’une suspension améliorée et d’une cabine climatisée entièrement blindée. "Le camion HEMTT A4 fait partie de notre gamme de véhicules conçue et fabriquée pour des opérations internationales et en tout-terrain", a indiqué Ron Ziebell, Vice Président de Oshkosh Corporation, et directeur général du programme international. "En plus d’une qualité de service, Oshkosh Defense fournit également un support de service d’après vente qui garantit la fourniture de pièces détachées et du support technique". La commande de ces véhicules par Oshkosh Defense comporte également de la maintenance et 25 moteurs de rechange destinés à l’armée égyptienne. Ce contrat inclut également deux ans d’entraînement et 12 mois de présence technique en Egypte.
Etats Unis armée américaine Oshkosh HEMTT A4 Heavy Expanded Mobility Tactical Camion photo

 

 

Chine Retour Menu
Chine et Pakistan exercice militaire conjoint anti-terroriste pour cet été.

La Chine et le Pakistan réaliseront un exercice militaire conjoint anti-terroriste qui se déroulera en Chine durant l’été de cette année, information sur le site internet du journal Renmin Riban, citant une source du Ministère chinois de la défense. Ces exercices militaires sont réalisés dans le cadre d’une contribution de coopération et d’amitié entre les deux pays, et évaluer les possibilités de défense contre le terrorisme, afin d’assurer la paix et la stabilité dans la région. Les deux pays ont engagés des consultations au début de ce mois de mars, afin de discuter du programme des exercices. Des exercices communs entre la Chine et le Pakistan ont déjà eut lieu en 2004 et 2006, avec la participation de 200 militaires pakistanais et 400 militaires chinois.
08 Mars 2010

La Chine et le Pakistan réaliseront un exercice militaire conjoint anti-terroriste qui se déroulera en Chine durant l’été de cette année, information sur le site internet du journal Renmin Riban, citant une source du Ministère chinois de la défense. Ces exercices militaires sont réalisés dans le cadre d’une contribution de coopération et d’amitié entre les deux pays, et évaluer les possibilités de défense contre le terrorisme, afin d’assurer la paix et la stabilité dans la région. Les deux pays ont engagés des consultations au début de ce mois de mars, afin de discuter du programme des exercices. Des exercices communs entre la Chine et le Pakistan ont déjà eut lieu en 2004 et 2006, avec la participation de 200 militaires pakistanais et 400 militaires chinois.
Chine armée Chinoise forces militaires

 

 

Iran Retour Menu
Nouvelle chaîne de production pour le missile de croisière courte portée, Nasr 1.

Sur cette photo fournie par le Ministère de la défense iranien, on peut voir des missiles Nasr 1 dans une usine de fabrication à Téhéran, Iran, de ce 07 Mars 2010. Le général Ahmad Vahidi a annoncé ce 07 Mars 2010 sur la télévision d’état, le lancement d’une nouvelle chaîne de production d’un missile de croisière à courte portée, ayant des hautes capacités de précision et capable d’échapper aux radars. Ce missile, appelé Nasr 1 (Victoire) sera capable de détruire des cibles d’un poids de 100 tonnes, source iranienne. L’Iran fait régulièrement des annonces fracassantes sur ses avancées technologiques militaires, mais qui ne peuvent pas être directement vérifiées.
07 Mars 2010

Sur cette photo fournie par le Ministère de la défense iranien, on peut voir des missiles Nasr 1 dans une usine de fabrication à Téhéran, Iran, de ce 07 Mars 2010. Le général Ahmad Vahidi a annoncé ce 07 Mars 2010 sur la télévision d’état, le lancement d’une nouvelle chaine de production d’un missile de croisière à courte portée, ayant des hautes capacités de précision et capable d’échapper aux radars. Ce missile, appelé Nasr 1 (Victoire) sera capable de détruire des cibles d’un poids de 100 tonnes, source iranienne. L’Iran fait régulièrement des annonces fracassantes sur ses avancées technologiques militaires, mais qui ne peuvent pas être directement vérifiées.
Iran armée iranienne Nasr 1 missile de croisière courte portée photo

 

 

Etats Unis Retour Menu
Un blindé américain MRAP RG-31 MK5E touché par l'explosion d'un bombe piégée.

Un véhicule blindé de l'armée américaine du type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected Vehicle) RG-31 Mk5E a été touché par l'explosion d'une bombe piégée durant une opération de nettoyage de route pour un convoi qui devait livré du ravitailement à des unités du Corp des Marines américain, basés dans la province du Helmand, dans le Sud de l'Afghanistan. Photos du 06 Mars 2010.
06 Mars 2010

Un véhicule blindé de l'armée américaine du type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected Vehicle) RG-31 Mk5E a été touché par l'explosion d'une bombe piégée durant une opération de nettoyage de route pour un convoi qui devait livré du ravitailement à des unités du Corp des Marines américain, basés dans la province du Helmand, dans le Sud de l'Afghanistan. Photos du 06 Mars 2010. Un véhicule blindé de l'armée américaine du type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected Vehicle) RG-31 Mk5E a été touché par l'explosion d'une bombe piégée durant une opération de nettoyage de route pour un convoi qui devait livré du ravitailement à des unités du Corp des Marines américain, basés dans la province du Helmand, dans le Sud de l'Afghanistan. Photos du 06 Mars 2010. Un véhicule blindé de l'armée américaine du type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected Vehicle) RG-31 Mk5E a été touché par l'explosion d'une bombe piégée durant une opération de nettoyage de route pour un convoi qui devait livré du ravitailement à des unités du Corp des Marines américain, basés dans la province du Helmand, dans le Sud de l'Afghanistan. Photos du 06 Mars 2010.
Etats Unis armée américaine RG-31 Mk5E MRAP Mine Resistant Ambush Protected véhicule touché par une bombe piégée en Afghanistan photo Etats Unis armée américaine RG-31 Mk5E MRAP Mine Resistant Ambush Protected véhicule touché par une bombe piégée en Afghanistan photo United States US Army RG-31 Mk5E BAE Systems MRAP véhicule blindé à protection contre les mines
Fiche technique
Photos

 

 

Israël Retour Menu
Trois hommes ont été blessés durant un accrochage avec des soldats de l'armée israélienne près du villagee de Burin.

Des soldats israéliens prennent position durant des accrochages avec des manifestants palestiniens, durant des protestations dans le village de Burin, près de la bande Ouest de la ville de Nablus, ce samedi, 06 Mars 2010. Des médecins palestiniens ont fait savoir que trois hommes avaient été blessés lors des accrochages avec les soldats de l'armée israélienne, dans le village de Burin. D'après des informations du porte-parole de l'armée israélienne, les accrochages ont démarré lorsqu'un groupe de palestiniens essayaient d'approcher d'installation juive. Les résidants Palestiniens ont indiqué que les colons essayaient de se baigner dans un réservoir d'eau dans leur village.
06 March 2010

Des soldats israéliens prennent position durant des accrochages avec des manifestants palestiniens, durant des protestations dans le village de Burin, près de la bande Ouest de la ville de Nablus, ce samedi, 06 Mars 2010. Des médecins palestiniens ont fait savoir que trois hommes avaient été blessés lors des accrochages avec les soldats de l'armée israélienne, dans le village de Burin. D'après des informations du porte-parole de l'armée israélienne, les accrochages ont démarré lorsqu'un groupe de palestiniens essayaient d'approcher d'installation juive. Les résidants Palestiniens ont indiqué que les colons essayaient de se baigner dans un réservoir d'eau dans leur village. Des soldats israéliens prennent position durant des accrochages avec des manifestants palestiniens, durant des protestations dans le village de Burin, près de la bande Ouest de la ville de Nablus, ce samedi, 06 Mars 2010. Des médecins palestiniens ont fait savoir que trois hommes avaient été blessés lors des accrochages avec les soldats de l'armée israélienne, dans le village de Burin. D'après des informations du porte-parole de l'armée israélienne, les accrochages ont démarré lorsqu'un groupe de palestiniens essayaient d'approcher d'installation juive. Les résidants Palestiniens ont indiqué que les colons essayaient de se baigner dans un réservoir d'eau dans leur village. Des soldats israéliens prennent position durant des accrochages avec des manifestants palestiniens, durant des protestations dans le village de Burin, près de la bande Ouest de la ville de Nablus, ce samedi, 06 Mars 2010. Des médecins palestiniens ont fait savoir que trois hommes avaient été blessés lors des accrochages avec les soldats de l'armée israélienne, dans le village de Burin. D'après des informations du porte-parole de l'armée israélienne, les accrochages ont démarré lorsqu'un groupe de palestiniens essayaient d'approcher d'installation juive. Les résidants Palestiniens ont indiqué que les colons essayaient de se baigner dans un réservoir d'eau dans leur village.
Israël des soldats de l'armée israélienne prennent position durant des affrontements avec des palestiniens dans le village de Burin photo Israël des soldats de l'armée israélienne prennent position durant des affrontements avec des palestiniens dans le village de Burin photo Israël des soldats de l'armée israélienne prennent position durant des affrontements avec des palestiniens dans le village de Burin photo

 

 

Chine Retour Menu
Réduction significative du budget de défense pour la Chine, à cause du faible taux de croissance.

Le Premier Ministre chinois Wen Jiabao a annoncé que la Gouvernement chinois vise un taux de croissance économique de 9% en 2009, en dépit du processus de rétablissement fragile suite à la crise économique financière globale. En même temps, la Chine a récemment publié son projet de budget de défense pour 2010. Alors que seul des petits éléments du budget sont communiqués, le taux de croissance est considéré comme très significatif. Avec un taux de 7,5% en 2010 pour le budget de la défense, ce sera la première année depuis deux décennies, ou le budget de la défense ne verra pas une augmentation à deux chiffres. Selon le projet du budget 2010, la défense s’élèvera à CNY532.1 milliard ($77.9 milliards, €57.28 milliard), soit une augmentation de CNY37.12 milliard comparé à 2009. Le projet de budget qui a été soumis au congrès national du parti, en ce qui concerne la partie défense, devrait servir uniquement dans le cadre d’une modernisation de l’armée chinoise (PLA). Mais pour certains membres de la défense, il faudrait encore augmenter le budget de la défense, afin de répondre aux nouvelles menaces et améliorer les possibilités d’exécutions des missions militaires. Selon des experts russes, les données officielles minimisent considérablement les vraies dépenses. Les fonctionnaires chinois ont souvent expliqué dans le passé, que l’augmentation du budget de défense était due aux fortes pressions de l’inflation. Mais ces dernières années, le taux d’inflation a toujours été proche de zéro. Si l’inflation augmente encore cette année, les responsables chinois ont fait savoir que l’année prochaine, le pourcentage du budget de défense serait à nouveau à deux chiffres. Selon des données officielles chinoises, les forces armées (PLA) seraient composées actuellement de plus ou moins 2,3 millions de militaires actifs, déployés dans sept régions militaires et plus de 20 zones militaires, ainsi qu’une réserve de 800.000 réservistes. Ce qui fait de l’armée chinoise, la force armée la plus importante au monde. Cependant le gouvernement chinois souligne à plusieurs reprises que ces forces armées sont uniquement défensive et que les dépenses militaires sont proportionnés par rapport au PIB (1.4 pour cent selon les figures officielles). À l'occasion de la soumission du projet de budget, le Ministre chinois des Affaires Etrangères, Li Zhaoxing, a indiqué que la Chine dépense moins d’argent pour ses forces armées que d’autres pays, comme les Etats Unis, et explique : « Le seul but des forces militaires chinoises est de sauvegarder la souveraineté et l'intégrité nationale de la Chine. »
05 Mars 2010
Le Premier Ministre chinois Wen Jiabao a annoncé que la Gouvernement chinois vise un taux de croissance économique de 9% en 2009, en dépit du processus de rétablissement fragile suite à la crise économique financière globale. En même temps, la Chine a récemment publié son projet de budget de défense pour 2010. Alors que seul des petits éléments du budget sont communiqués, le taux de croissance est considéré comme très significatif. Avec un taux de 7,5% en 2010 pour le budget de la défense, ce sera la première année depuis deux décennies, ou le budget de la défense ne verra pas une augmentation à deux chiffres. Selon le projet du budget 2010, la défense s’élèvera à CNY532.1 milliard ($77.9 milliards, €57.28 milliard), soit une augmentation de CNY37.12 milliard comparé à 2009. Le projet de budget qui a été soumis au congrès national du parti, en ce qui concerne la partie défense, devrait servir uniquement dans le cadre d’une modernisation de l’armée chinoise (PLA). Mais pour certains membres de la défense, il faudrait encore augmenter le budget de la défense, afin de répondre aux nouvelles menaces et améliorer les possibilités d’exécutions des missions militaires. Selon des experts russes, les données officielles minimisent considérablement les vraies dépenses. Les fonctionnaires chinois ont souvent expliqué dans le passé, que l’augmentation du budget de défense était due aux fortes pressions de l’inflation. Mais ces dernières années, le taux d’inflation a toujours été proche de zéro. Si l’inflation augmente encore cette année, les responsables chinois ont fait savoir que l’année prochaine, le pourcentage du budget de défense serait à nouveau à deux chiffres. Selon des données officielles chinoises, les forces armées (PLA) seraient composées actuellement de plus ou moins 2,3 millions de militaires actifs, déployés dans sept régions militaires et plus de 20 zones militaires, ainsi qu’une réserve de 800.000 réservistes. Ce qui fait de l’armée chinoise, la force armée la plus importante au monde. Cependant le gouvernement chinois souligne à plusieurs reprises que ces forces armées sont uniquement défensive et que les dépenses militaires sont proportionnés par rapport au PIB (1.4 pour cent selon les figures officielles). À l'occasion de la soumission du projet de budget, le Ministre chinois des Affaires Etrangères, Li Zhaoxing, a indiqué que la Chine dépense moins d’argent pour ses forces armées que d’autres pays, comme les Etats Unis, et explique : « Le seul but des forces militaires chinoises est de sauvegarder la souveraineté et l'intégrité nationale de la Chine. »
Chine forces armées chinoises lors de la parade militaire du 60° anniversaire de la République Populaire Chinoise photos

 

 

Russie Retour Menu
La destruction des stocks d'armes chimiques russes achevée d'ici 2012.

La Russie achèvera la destruction de ses stocks d'armes chimiques d'ici 2012, a annoncé mercredi le général Nikolaï Abroskine, chef du Spetsstroy, organisme militaire chargé de mener à bien cette tâche. "L'un des objectifs pour 2010 consiste à terminer le chantier de toutes les unités de destruction d'armes chimiques (dans le centre du pays, dans l'Oural et en Sibérie occidentale), pour pouvoir achever la destruction de leurs stocks en 2012, conformément au programme fédéral ciblé", a assuré le général devant une réunion du bureau de Spetsstroy. Selon le militaire, la destruction des armes chimiques russes, dont les stocks étaient estimés à 40.000 tonnes au début de la réalisation du programme, a lieu dans des centres "hautement technologiques". Le pays devait détruire 45% de ses stocks - 18.000 tonnes - avant décembre 2009. Le chef de la Direction fédérale pour le stockage et la destruction des armes chimiques, Valeri Kapachine, avait averti en février 2009 que la Russie ne remplirait pas ses engagements internationaux dans ce domaine en cas de sous-financement du programme lié à la crise financière. La Convention sur l'interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l'emploi des armes chimiques et sur leur destruction de 1993 a été ratifiée par Moscou en 1997.
03 Mars 2010
La Russie achèvera la destruction de ses stocks d'armes chimiques d'ici 2012, a annoncé mercredi le général Nikolaï Abroskine, chef du Spetsstroy, organisme militaire chargé de mener à bien cette tâche. "L'un des objectifs pour 2010 consiste à terminer le chantier de toutes les unités de destruction d'armes chimiques (dans le centre du pays, dans l'Oural et en Sibérie occidentale), pour pouvoir achever la destruction de leurs stocks en 2012, conformément au programme fédéral ciblé", a assuré le général devant une réunion du bureau de Spetsstroy. Selon le militaire, la destruction des armes chimiques russes, dont les stocks étaient estimés à 40.000 tonnes au début de la réalisation du programme, a lieu dans des centres "hautement technologiques". Le pays devait détruire 45% de ses stocks - 18.000 tonnes - avant décembre 2009. Le chef de la Direction fédérale pour le stockage et la destruction des armes chimiques, Valeri Kapachine, avait averti en février 2009 que la Russie ne remplirait pas ses engagements internationaux dans ce domaine en cas de sous-financement du programme lié à la crise financière. La Convention sur l'interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l'emploi des armes chimiques et sur leur destruction de 1993 a été ratifiée par Moscou en 1997.
Une des deux usines russes de desctruction des armes chimiques dans la région de Saratov photo.

 

 

Royaume Uni Retour Menu
Première production des coques pour le nouveau véhicule blindé du génie Terrier destiné à l'armée britannique.

.La construction des 60 premières coques pour le nouveau véhicule blindé du génie Terrier a commencé. Le Terrier va fournir aux troupes du génie britannique, un nouveau véhicule avec des hautes capacités de nettoyage de champ de mines et de routes piégés. La production de ces nouvelles coques a commencé au début de cette année dans les installations de BAE Systems à Newcastle. Dans le même temps, ces nouvelles coques ont été utilisées dans le cadre de tests de résistance aux effets de souffle de l’explosion de mines terrestres. Ceci afin de démontrer les capacités de résistance du véhicule aux nouvelles menaces rencontrées sur le terrain en Irak et en Afghanistan. Le puissant véhicule chenillé Terrier est capable de négocier les terrains les plus difficiles, équipé d’une pelle excavatrice et d’une bêche terrassement, il peut rapidement creuser des tranchées ou déblayé des obstacles sur le champ de bataille. La bêche de terrassement peut rapidement être remplacée par un système de déminage, qui combine un système de marquage des routes, qui peut être utilisé pour nettoyer les routes sur lequel des mines ou des obstacles explosifs ont été déposés.
01 Mars 2010
.La construction des 60 premières coques pour le nouveau véhicule blindé du génie Terrier a commencé. Le Terrier va fournir aux troupes du génie britannique, un nouveau véhicule avec des hautes capacités de nettoyage de champ de mines et de routes piégés. La production de ces nouvelles coques a commencé au début de cette année dans les installations de BAE Systems à Newcastle. Dans le même temps, ces nouvelles coques ont été utilisées dans le cadre de tests de résistance aux effets de souffle de l’explosion de mines terrestres. Ceci afin de démontrer les capacités de résistance du véhicule aux nouvelles menaces rencontrées sur le terrain en Irak et en Afghanistan. Le puissant véhicule chenillé Terrier est capable de négocier les terrains les plus difficiles, équipé d’une pelle excavatrice et d’une bêche terrassement, il peut rapidement creuser des tranchées ou déblayé des obstacles sur le champ de bataille. La bêche de terrassement peut rapidement être remplacée par un système de déminage, qui combine un système de marquage des routes, qui peut être utilisé pour nettoyer les routes sur lequel des mines ou des obstacles explosifs ont été déposés.
Royaume Uni BAE Systems Terrier britannique véhicule blindé chenillé du génie
Fiche technique
Photos / Video

 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.