Fevrier 2010 actualites armees militaires industries salons defense informations internationale FR


 
 
Février 2010
English
 

Russie Retour Menu
Première participation des missiles Topol-M SS-27 à la parade militaire du 09 mai 2010.

.Le plus récent des missiles balistiques russes, Topol-M, traversera pour la première fois la Place rouge le 9 mai prochain à l'occasion du 65e anniversaire de la Victoire, a annoncé vendredi à RIA Novosti un porte-parole des Troupes russes des missiles stratégiques. "Trois missiles Topol-M mobiles, après avoir franchi par la route plus de 400 km en une journée, sont arrivés le 26 février au polygone d'Alabino, au sud-ouest de Moscou", pour une série d'entraînements en prévision du défilé, a indiqué le militaire. Selon le porte-parole, ces missiles sont déployés de façon permanente près de Teïkovo, à 300 km au nord-est de la capitale. Topol-M (code OTAN SS-27 Sickle B1), le premier missile développé par la Russie depuis la chute de l'URSS, est voué à constituer le fer de lance des forces stratégiques russes. Ces engins ont progressivement remplacés des missiles datant de l'URSS en 1999, 2000, 2003 et 2005. Doté d'un propulseur de croisière à propergol solide, le Topol-M vole beaucoup plus vite que ses prédécesseurs soviétiques, emportant six têtes. Sa portée est de 11.000 km. Doté d'une grande manoeuvrabilité (il franchit tout bouclier antimissile), très discret et facile à déployer, le Topol-M existe en version mobile et stationnaire.
26 Février 2010
.Le plus récent des missiles balistiques russes, Topol-M, traversera pour la première fois la Place rouge le 9 mai prochain à l'occasion du 65e anniversaire de la Victoire, a annoncé vendredi à RIA Novosti un porte-parole des Troupes russes des missiles stratégiques. "Trois missiles Topol-M mobiles, après avoir franchi par la route plus de 400 km en une journée, sont arrivés le 26 février au polygone d'Alabino, au sud-ouest de Moscou", pour une série d'entraînements en prévision du défilé, a indiqué le militaire. Selon le porte-parole, ces missiles sont déployés de façon permanente près de Teïkovo, à 300 km au nord-est de la capitale. Topol-M (code OTAN SS-27 Sickle B1), le premier missile développé par la Russie depuis la chute de l'URSS, est voué à constituer le fer de lance des forces stratégiques russes. Ces engins ont progressivement remplacés des missiles datant de l'URSS en 1999, 2000, 2003 et 2005. Doté d'un propulseur de croisière à propergol solide, le Topol-M vole beaucoup plus vite que ses prédécesseurs soviétiques, emportant six têtes. Sa portée est de 11.000 km. Doté d'une grande manoeuvrabilité (il franchit tout bouclier antimissile), très discret et facile à déployer, le Topol-M existe en version mobile et stationnaire.
Russie armée russe Topol M SS-27 système de missile balistique intercontinental
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis Retour Menu
Lancement du programme GCV (Ground Combat Vehicle) de l'armée américaine.

Avec l’approbation du Pentagone, l’armée américaine a libéré sa demande concernant sa requête pour le programme GCV (Ground Combat Vehicle), concernant la planification de la construction d’un nouveau véhicule blindé de transport de troupe de prochaine génération. "J'espère vraiment trois propositions concrètes pour entamer la phase technologique de développement", a indiqué le Général Peter Chiarelli, Chef d’Etat Major de l’armée américaine, lors de la convention et du symposium AUSA Winter 2010. Les sociétés intéressées auront jusqu'au 26 avril pour soumettre leurs propositions. Les officiels de l'armée américaine ont fait savoir leur plan d'attribuer trois contrats dans le courant du mois de septembre, concernant une phase de développement technologique d'une durée de 27 mois. Le général Chiarelli a rejeté l'idée que le programme du nouveau véhicule blindé de transport de troupes soit accéléré. Il a relu plusieurs fois les documents concernant les conditions du programme et il veut être certain que celui-ci prendra une nouvelle direction, en incorporant les leçons tirées en Afghanistan et en Irak. La demande de l'armée américaine a été retardée pendant deux semaines par le département de la défense, permettant de discuter des détails de la stratégie d'acquisition. L'armée souhaite publier sa demande avant de finir son analyse définitive, une procédure peu commune d'acquisition, mais qui a été approuvée. En approuvant cette manière de travailler, les responsables de l'armée américaine veulent montrer qu'il y a un besoin urgent pour un nouveau véhicule blindé de transport de troupes. La décision de la priorité ou de la non priorité du programme GCV sera décidée en septembre. L'analyse d'une solution de remplacement sera également considérée dans le même temps.
26 Février 2010
Avec l’approbation du Pentagone, l’armée américaine a libéré sa demande concernant sa requête pour le programme GCV (Ground Combat Vehicle), concernant la planification de la construction d’un nouveau véhicule blindé de transport de troupe de prochaine génération. "J'espère vraiment trois propositions concrètes pour entamer la phase technologique de développement", a indiqué le Général Peter Chiarelli, Chef d’Etat Major de l’armée américaine, lors de la convention et du symposium AUSA Winter 2010. Les sociétés intéressées auront jusqu'au 26 avril pour soumettre leurs propositions. Les officiels de l'armée américaine ont fait savoir leur plan d'attribuer trois contrats dans le courant du mois de septembre, concernant une phase de développement technologique d'une durée de 27 mois. Le général Chiarelli a rejeté l'idée que le programme du nouveau véhicule blindé de transport de troupes soit accéléré. Il a relu plusieurs fois les documents concernant les conditions du programme et il veut être certain que celui-ci prendra une nouvelle direction, en incorporant les leçons tirées en Afghanistan et en Irak. La demande de l'armée américaine a été retardée pendant deux semaines par le département de la défense, permettant de discuter des détails de la stratégie d'acquisition. L'armée souhaite publier sa demande avant de finir son analyse définitive, une procédure peu commune d'acquisition, mais qui a été approuvée. En approuvant cette manière de travailler, les responsables de l'armée américaine veulent montrer qu'il y a un besoin urgent pour un nouveau véhicule blindé de transport de troupes. La décision de la priorité ou de la non priorité du programme GCV sera décidée en septembre. L'analyse d'une solution de remplacement sera également considérée dans le même temps.
Le programme GCV Ground Combat Vehicle de l'armée américaine devrait remplacer 6.300 véhicules de la famille M113 pour le début de l'année 2017.

 

 

Etats Unis Retour Menu
L'industrie de défense pourrait livrer des véhicule blindés Stryker de la catégorie MRAP.

Si l'armée américaine approuve le maintien de la chaîne de production standard, l’industrie pourrait livrer 130 véhicules blindés du type Stryker, avec les caractéristiques de protection de niveau MRAP, pour le déploiement futur de la brigade Stryker. L'armée souhaite prendre une décision concernant l'utilisation d'une coque en V, qui assurerait une protection équivalente comparable à un véhicule de la catégorie MRAP. Ces changements ont déjà été prévus dans le cadre d'un programme de modernisation des véhicules Stryker, et sont programmés pour être arrêtés de la production entre 2015 et 2016. Après que plusieurs véhicules Stryker aient été endommagés en Afghanistan, le fabricant General Dynamics pense fortement à accélérer la modification. La société aurait déjà fait cette proposition en janvier 2010. L'utilisation d'une coque en V, permet de diffuser l'effet de souffle lors de l'explosion d'une mine terrestre, est écarté le plancher du véhicule du sol. Des plans de l'armée américaine ont ramené la production du véhicule blindé Stryker a 20 unités par mois, cette décision pourrait retarder la mise en place des modifications sur le véhicule. Cependant, si la production du véhicule continue à une cadence normale, la livraison des 130 véhicules modifiés en version transport de troupes, pourrait se faire en juillet 2011, en même temps que le nouveau déploiement de la brigade Stryker. Une brigade Stryker complète, se compose de 332 véhicules en 10 variantes, dont deux ne sont pas encore dans une phase de production rapide. La compagnie devrait encore produire sept nouvelles variantes pour fin décembre 2011. Pour ce faire, le rythme de production devrait rester à 35 véhicules par mois. Ceci est nécessaire non seulement pour la livraison, mais également pour les tests de validation. General Dynamics a déjà réalisé des essais contre les effets de souffle et effectué des analyses partielles, mais aucun véhicule prototype n'a pas encore été testé à ce jour. Une partie de la décision du gouvernement, concerne le nombre de tests qui doivent être effectués avant la mise en production. Un montant de $299.5 millions est dans le budget du Président, incluant l'achat de base de 83 véhicules du type Stryker. Il y a également un budget additionnel de $591.3 millions concernant les modifications du véhicule, et $136.3 millions pour la recherche et le développement des caractéristiques de survivabilité du Stryker.
25 Février 2010
Si l'armée américaine approuve le maintien de la chaîne de production standard, l’industrie pourrait livrer 130 véhicules blindés du type Stryker, avec les caractéristiques de protection de niveau MRAP, pour le déploiement futur de la brigade Stryker. L'armée souhaite prendre une décision concernant l'utilisation d'une coque en V, qui assurerait une protection équivalente comparable à un véhicule de la catégorie MRAP. Ces changements ont déjà été prévus dans le cadre d'un programme de modernisation des véhicules Stryker, et sont programmés pour être arrêtés de la production entre 2015 et 2016. Après que plusieurs véhicules Stryker aient été endommagés en Afghanistan, le fabricant General Dynamics pense fortement à accélérer la modification. La société aurait déjà fait cette proposition en janvier 2010. L'utilisation d'une coque en V, permet de diffuser l'effet de souffle lors de l'explosion d'une mine terrestre, est écarté le plancher du véhicule du sol. Des plans de l'armée américaine ont ramené la production du véhicule blindé Stryker a 20 unités par mois, cette décision pourrait retarder la mise en place des modifications sur le véhicule. Cependant, si la production du véhicule continue à une cadence normale, la livraison des 130 véhicules modifiés en version transport de troupes, pourrait se faire en juillet 2011, en même temps que le nouveau déploiement de la brigade Stryker. Une brigade Stryker complète, se compose de 332 véhicules en 10 variantes, dont deux ne sont pas encore dans une phase de production rapide. La compagnie devrait encore produire sept nouvelles variantes pour fin décembre 2011. Pour ce faire, le rythme de production devrait rester à 35 véhicules par mois. Ceci est nécessaire non seulement pour la livraison, mais également pour les tests de validation. General Dynamics a déjà réalisé des essais contre les effets de souffle et effectué des analyses partielles, mais aucun véhicule prototype n'a pas encore été testé à ce jour. Une partie de la décision du gouvernement, concerne le nombre de tests qui doivent être effectués avant la mise en production. Un montant de $299.5 millions est dans le budget du Président, incluant l'achat de base de 83 véhicules du type Stryker. Il y a également un budget additionnel de $591.3 millions concernant les modifications du véhicule, et $136.3 millions pour la recherche et le développement des caractéristiques de survivabilité du Stryker.
Etats Unis armée américaine Stryker M1126 ICV véhicule blindé à roues avec cage d'acier contre les tirs de roquette antichar du type RPG photo

 

 

Russie Retour Menu
Exercices anti-terroristes au Kazakhstan en Septembre par les pays membres de l'OCS (l'Organisation de coopération de Shanghai ).

Des exercices anti-terroristes des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) se dérouleront au Kazakhstan en septembre, a annoncé jeudi le chef de l'Armée de terre russe, le général Alexandre Postnikov. "Au cours de ces exercices les troupes s'entraîneront à réaliser des opérations interarmes impliquant toutes les unités", a indiqué le général. Selon lui, la spécificité de ces exercices consiste en ce qu'ils se dérouleront sur le territoire du Kazakhstan, et en ce que le nombre de militaires kazakhs sera largement supérieur à celui des autres participants. "Ainsi, les effectifs des unités chinoises et russes ne dépasseront pas 400 militaires pour chaque pays, alors que le Kazakhstan mobilisera environ 4.000 hommes", a précisé M.Postnikov.
25 Février 2010
Des exercices anti-terroristes des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) se dérouleront au Kazakhstan en septembre, a annoncé jeudi le chef de l'Armée de terre russe, le général Alexandre Postnikov. "Au cours de ces exercices les troupes s'entraîneront à réaliser des opérations interarmes impliquant toutes les unités", a indiqué le général. Selon lui, la spécificité de ces exercices consiste en ce qu'ils se dérouleront sur le territoire du Kazakhstan, et en ce que le nombre de militaires kazakhs sera largement supérieur à celui des autres participants. "Ainsi, les effectifs des unités chinoises et russes ne dépasseront pas 400 militaires pour chaque pays, alors que le Kazakhstan mobilisera environ 4.000 hommes", a précisé M.Postnikov.
Russie armée russe Colonel General Alexander POSTNIKOV Commandant en Chef des forces terrestres russes (à gauche) photo

 

 

Etats Unis (BAE Systems) Retour Menu
Une commande pour 250 véhicules RG31Mk5E a été attribuée à BAE Systems.

Une commande pour 250 véhicules blindés à roues du type RG31 Mk5E a été attribuée à BAE Systems Land Systems OMC, en collaboration avec son partenaire General Dynamics Land Systems Canada (GDLS-C). Le RG31 Mk5E rentre dans la catégorie du programme des véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) des forces armées américaines. Tous les véhicules seront fabriqués en Afrique du Sud, et la livraison devrait se faire dans le courant de l’année 2010.
24 Février 2010
Une commande pour 250 véhicules blindés à roues du type RG31 Mk5E a été attribuée à BAE Systems Land Systems OMC, en collaboration avec son partenaire General Dynamics Land Systems Canada (GDLS-C). Le RG31 Mk5E rentre dans la catégorie du programme des véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) des forces armées américaines. Tous les véhicules seront fabriqués en Afrique du Sud, et la livraison devrait se faire dans le courant de l’année 2010.
Etats Unis armée américaine BAE Systems
RG31 Mk5E véhicule blindé à protection contre les mines
photo

 

 

Etats Unis (BAE Systems) Back Menu
BAE Systems reçoit une commande de $90.6 Millions pour 58 véhicules RG33 USSOCOM.

BAE Systems reçoit une commande d’un montant de $90.6 million pour la livraison au corps des marines américains de 58 véhicules MRAP Special Operations Command (SOCOM). Le RG33 USSOCOM est une variante de la famille du véhicule blindé à roues RG33.
"Ces véhicules sont déjà en service au sein de nos forces déployées en Irak, ils ont la capacité d'offrir une protection efficace contre les IED (Engins explosifs improvisés), les tirs d'armes automatiques et les effets de souffle de mines terrestres", à fait savoir Mark Signorelli, vice-président et directeur général de New Vehicles and Amphibious Systems BAE Systems. " L'ensemble de l'équipe RG33 est fière de pouvoir fournir ce type de véhicule à haute capacité de survie utilisé par nos troupes".
Les travaux de production de cette commande seront réalisés dans les installations de BAE Systems York, Pennsylvanie et Aiken, Caroline du Sud, avec l'assistance du LEAD (Letterkenny Army Depot) et les usines de Spartan Motors Chassis' à Charlotte, Michigan
.
23 February 2010
BAE Systems reçoit une commande d’un montant de $90.6 million pour la livraison au corps des marines américains de 58 véhicules MRAP Special Operations Command (SOCOM). Le RG33 USSOCOM est une variante de la famille du véhicule blindé à roues RG33. BAE Systems reçoit une commande d’un montant de $90.6 million pour la livraison au corps des marines américains de 58 véhicules MRAP Special Operations Command (SOCOM). Le RG33 USSOCOM est une variante de la famille du véhicule blindé à roues RG33.
Etats Unis armée américaine RG33 4x4 MRAP véhicule blindé transport de troupe à protection contre les mines
Fiche technique
Photos
Etats Unis armée américaine RG33L 6x6 MRAP véhicule blindé transport de troupe à protection contre les mines
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (Force Protection) Retour Menu
Force Protection présente son nouveau véhicule JAMMA V-22 ITV au symposium et salon AUSA Winter 2010.

La société américaine Force Protection, leader dans la conception, le développement et la fabrication de solutions de combat, va présenter son nouveau produit, le JAMMA (Joint All-Terrain Modular Mobility Asset ) V-22 ITV lors du symposium et salon AUSA Winter 2010. Le JAMMA V22 ITV le seul véhicule léger à roues, capable de recevoir un kit de blindage avec de la place pour quatre soldats, qui peut être transporté à l'intérieur de l’hélicoptères de transport V-22 Osprey.
23 Février 2010
La société américaine Force Protection, leader dans la conception, le développement et la fabrication de solutions de combat, va présenter son nouveau produit, le JAMMA (Joint All-Terrain Modular Mobility Asset ) V-22 ITV lors du symposium et salon AUSA Winter 2010. Le JAMMA V22 ITV le seul véhicule léger à roues, capable de recevoir un kit de blindage avec de la place pour quatre soldats, qui peut être transporté à l'intérieur de l’hélicoptères de transport V-22 Osprey.
Etats Unis américain Force Protection Jamma
V-22 ITV Joint All-terrain Modular Mobility Asset véhicule à roues léger
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (BAE Systems) Retour Menu
BAE Systems introduit deux nouveaux véhicules lors du salon AUSA Winter 2010, le Caiman MTV et le RG Outrider.

BAE Systems a récemment réalisé deux démonstrations réussies de son nouveau véhicule blindé Caiman MTV (Multi-Theater Vehicle) à des dirigeants de l'armée américaine. Cette nouvelle version du véhicule éprouvé au combat Caiman, a été conçue pour utilisation sur différents théâtres d'opérations, et spécialement, dans le cadre de la transition des forces d'Irak vers l’Afghanistan. Le Caiman MTV sera présenté lors du symposium et du salon AUSA Winter 2010, à Fort Lauderdale, en Floride du 24 au 26 février 2010. Lors de cet événement, BAE Systems présentera également son nouveau véhicule blindé à roues légers RG Outrider qui a récemment subi une série de tests dans le désert du Nevada. Le RG Outrider est un véhicule blindé léger conçu pour répondre aux besoins des opérations spéciales des forces américaines et de la coalition actuellement en mission en Afghanistan. Le RG Outrider est basé sur la série du véhicule RG, conçu et développé en Afrique du Sud. Le nouveau véhicule RG Outrider offre une protection améliorée, une meilleure mobilité et une meilleure capacité de charge utile nécessaire en Afghanistan.
23 Février 2010
BAE Systems a récemment réalisé deux démonstrations réussies de son nouveau véhicule blindé Caiman MTV (Multi-Theater Vehicle) à des dirigeants de l'armée américaine. Cette nouvelle version du véhicule éprouvé au combat Caiman, a été conçue pour utilisation sur différents théâtres d'opérations, et spécialement, dans le cadre de la transition des forces d'Irak vers l’Afghanistan. Le Caiman MTV sera présenté lors du symposium et du salon AUSA Winter 2010, à Fort Lauderdale, en Floride du 24 au 26 février 2010. Lors de cet événement, BAE Systems présentera également son nouveau véhicule blindé à roues légers RG Outrider qui a récemment subi une série de tests dans le désert du Nevada. Le RG Outrider est un véhicule blindé léger conçu pour répondre aux besoins des opérations spéciales des forces américaines et de la coalition actuellement en mission en Afghanistan. Le RG Outrider est basé sur la série du véhicule RG, conçu et développé en Afrique du Sud. Le nouveau véhicule RG Outrider offre une protection améliorée, une meilleure mobilité et une meilleure capacité de charge utile nécessaire en Afghanistan. BAE Systems a récemment réalisé deux démonstrations réussies de son nouveau véhicule blindé Caiman MTV (Multi-Theater Vehicle) à des dirigeants de l'armée américaine. Cette nouvelle version du véhicule éprouvé au combat Caiman, a été conçue pour utilisation sur différents théâtres d'opérations, et spécialement, dans le cadre de la transition des forces d'Irak vers l’Afghanistan. Le Caiman MTV sera présenté lors du symposium et du salon AUSA Winter 2010, à Fort Lauderdale, en Floride du 24 au 26 février 2010. Lors de cet événement, BAE Systems présentera également son nouveau véhicule blindé à roues légers RG Outrider qui a récemment subi une série de tests dans le désert du Nevada. Le RG Outrider est un véhicule blindé léger conçu pour répondre aux besoins des opérations spéciales des forces américaines et de la coalition actuellement en mission en Afghanistan. Le RG Outrider est basé sur la série du véhicule RG, conçu et développé en Afrique du Sud. Le nouveau véhicule RG Outrider offre une protection améliorée, une meilleure mobilité et une meilleure capacité de charge utile nécessaire en Afghanistan.
Etats Unis américain BAE Systems Caiman MTV
Multi-Theater Vehicle
Fiche technique
Photos
Etats Unis américain BAE Systems RG Outrider véhicule léger de patrouille
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh Defense présente deux nouvelles variantes de son véhicule M-ATV au salon AUSA Winter 2010.

La Société américaine Oshkosh Defense une division d’Oshkosh Corporation présente deux nouveaux véhicules à roues lors du symposium et de l'exhibition AUSA Winter 2010 à Fort Lauderdale en Floride, qui se déroule du 24 au 26 février 2010. Deux nouvelles variantes du véhicule M-ATV All-Terrain Vehicle vont être présentées lors de cet événement. " Le salon AUSA est une grande opportunité pour Oshkosh Defense de montrer le support que nous offrons à l'armée américaine et de présenter de nouveaux produits à tous les militaires américains", a fait savoir Andy Hove, Président de la société Oshkosh Defense. " Les informations que nous recevons lors de ces événements, nous permettent d'obtenir des renseignements vitaux, et ainsi améliorer la qualité de nos véhicules". Les nouvelles versions ambulance et utilitaire du M-ATV présentés au salon AUSA offrent de nouvelles capacités et profils de mission, tout en maintenant des caractéristiques de mobilité et de protection, comme le véhicule de base M-ATV. Le M-ATV Ambulance a été développé pour permettre de fournir, lors d'opérations militaires un service de soins et d'évacuation pour les militaires blessés, tout en ayant un confort en tout-terrain et en offrant un maximum de protection. Le M-ATV a déjà montré ses capacités supérieures en tout-terrain, spécialement dans des régions montagneuses et difficiles d'accès comme en Afghanistan. À ce jour, la société Oshkosh a déjà reçu des commandes pour plus de 4,74 milliards de dollars pour la fourniture de 8079 M-ATV, ainsi que des pièces détachées et du support sur les théâtres d'opérations.
23 Février 2010
La Société américaine Oshkosh Defense une division d’Oshkosh Corporation présente deux nouveaux véhicules à roues lors du symposium et de l'exhibition AUSA Winter 2010 à Fort Lauderdale en Floride, qui se déroule du 24 au 26 février 2010. Deux nouvelles variantes du véhicule M-ATV All-Terrain Vehicle vont être présentées lors de cet événement. " Le salon AUSA est une grande opportunité pour Oshkosh Defense de montrer le support que nous offrons à l'armée américaine et de présenter de nouveaux produits à tous les militaires américains", a fait savoir Andy Hove, Président de la société Oshkosh Defense. " Les informations que nous recevons lors de ces événements, nous permettent d'obtenir des renseignements vitaux, et ainsi améliorer la qualité de nos véhicules". Les nouvelles versions ambulance et utilitaire du M-ATV présentés au salon AUSA offrent de nouvelles capacités et profils de mission, tout en maintenant des caractéristiques de mobilité et de protection, comme le véhicule de base M-ATV. Le M-ATV Ambulance a été développé pour permettre de fournir, lors d'opérations militaires un service de soins et d'évacuation pour les militaires blessés, tout en ayant un confort en tout-terrain et en offrant un maximum de protection. Le M-ATV a déjà montré ses capacités supérieures en tout-terrain, spécialement dans des régions montagneuses et difficiles d'accès comme en Afghanistan. À ce jour, la société Oshkosh a déjà reçu des commandes pour plus de 4,74 milliards de dollars pour la fourniture de 8079 M-ATV, ainsi que des pièces détachées et du support sur les théâtres d'opérations. La Société américaine Oshkosh Defense une division d’Oshkosh Corporation présente deux nouveaux véhicules à roues lors du symposium et de l'exhibition AUSA Winter 2010 à Fort Lauderdale en Floride, qui se déroule du 24 au 26 février 2010. Deux nouvelles variantes du véhicule M-ATV All-Terrain Vehicle vont être présentées lors de cet événement. " Le salon AUSA est une grande opportunité pour Oshkosh Defense de montrer le support que nous offrons à l'armée américaine et de présenter de nouveaux produits à tous les militaires américains", a fait savoir Andy Hove, Président de la société Oshkosh Defense. " Les informations que nous recevons lors de ces événements, nous permettent d'obtenir des renseignements vitaux, et ainsi améliorer la qualité de nos véhicules". Les nouvelles versions ambulance et utilitaire du M-ATV présentés au salon AUSA offrent de nouvelles capacités et profils de mission, tout en maintenant des caractéristiques de mobilité et de protection, comme le véhicule de base M-ATV. Le M-ATV Ambulance a été développé pour permettre de fournir, lors d'opérations militaires un service de soins et d'évacuation pour les militaires blessés, tout en ayant un confort en tout-terrain et en offrant un maximum de protection. Le M-ATV a déjà montré ses capacités supérieures en tout-terrain, spécialement dans des régions montagneuses et difficiles d'accès comme en Afghanistan. À ce jour, la société Oshkosh a déjà reçu des commandes pour plus de 4,74 milliards de dollars pour la fourniture de 8079 M-ATV, ainsi que des pièces détachées et du support sur les théâtres d'opérations.
Etats Unis américain Oshkosh
M-ATV Utility Variant Cargo Carrier MRAP véhicule blindé à roues
Fiche techniquee
Photos
Etats Unis américain Oshkosh
M-ATV MRAP ambulance tactique véhicule blindé à roues
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (Navistar) Retour Menu
Navistar Defense présente une nouvelle version du MaxxPro avec la suspension DXM au AUSA Winter 2010.

La société américaine Navistar Defense présentera son véhicule blindé à protection contre les mines International® MaxxPro® Dash MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) équipé de la nouvelle suspension indépendante DXM™ lors du symposium et de l'exposition AUSA Winter 2010 qui se déroule du 24 au 26 février à Fort Lauderdale, en Floride. La version améliorée du MaxxPro Dash équipé de la nouvelle suspension offre une meilleure mobilité en tout-terrain, tout en gardant ses capacités de combat et de protection pour un véhicule MRAP de la Catégorie I. D'autres améliorations ont également été incorporées sur cette nouvelle version du MaxxPro, dont une meilleure isolation et des nouvelles portes, ainsi qu’un inclinomètre qui permet de contrôler l'inclinaison du véhicule durant ces mouvements dans des zones inclinées. La suspension indépendante DXM a été fournie par la société Truck Suspension Systems et AxleTech International. Navistar a sélectionné cette suspension après de nombreuses études et tests opérationnelles. La suspension DXM est également conçue pour minimiser les efforts d'intégration sur les véhicules MaxxPro et camions de la série 7000.
23 Février 2010
La société américaine Navistar Defense présentera son véhicule blindé à protection contre les mines International® MaxxPro® Dash MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) équipé de la nouvelle suspension indépendante DXM™ lors du symposium et de l'exposition AUSA Winter 2010 qui se déroule du 24 au 26 février à Fort Lauderdale, en Floride. La version améliorée du MaxxPro Dash équipé de la nouvelle suspension offre une meilleure mobilité en tout-terrain, tout en gardant ses capacités de combat et de protection pour un véhicule MRAP de la Catégorie I. D'autres améliorations ont également été incorporées sur cette nouvelle version du MaxxPro, dont une meilleure isolation et des nouvelles portes, ainsi qu’un inclinomètre qui permet de contrôler l'inclinaison du véhicule durant ces mouvements dans des zones inclinées. La suspension indépendante DXM a été fournie par la société Truck Suspension Systems et AxleTech International. Navistar a sélectionné cette suspension après de nombreuses études et tests opérationnelles. La suspension DXM est également conçue pour minimiser les efforts d'intégration sur les véhicules MaxxPro et camions de la série 7000.
Etats Unis armée américaine Navistar MaxxPro Dash MRAP véhicule blindé transport de troupe à protection contre les mines
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (Oshkosh ) Retour Menu
Oshkosh Corporation reçoit une nouvelle commande pour la livraison de 1.460 véhicules additionnels de type M-ATV.

La société américaine Oshkosh a annoncé ce 23 Février 2010, avoir reçu une commande additionnelle d’un montant de $640 millions de la part du TACOM (U.S. Army Tank-automotive and Armaments Command Life Cycle Management Command) pour livrer 1.460 véhicules du type M-ATV. A ce jour, Oshkosh Defense a déjà gagné des contrats plous plus de $ 4,7 milliards concernant la vente de 8.079 véhicules Oshkosh M-ATV, ainsi que des pièces détachées et du support sur le terrain. "Nos forces armées ont toute la garantie de Oshkosh que ce véhicule à haute mobilité et protection, continue d’’être une priorité car nous comprenons l’urgence de la situation.", a indiqué Robert G. Bohn, Directeur Général de Oshkosh Corporation. "Depuis le premier jour, Oshkos Defense et ses employés ont été impliqués pour répondre et dépasser les exigences de la livraison du véhicule M-ATV, ainsi que de garantir la qualité de la production de ce véhicule blindé à roues et respecter tous les engagements contractuels. "
23 Février 2010
Etats Unis Oshkosh M-ATV MRAP armée américaine véhicule blindé à roues tout-terrain
Fiche technique
Photos

 

 

Jordanie Retour Menu
Lockeed Martin gagne un contrat pour la livraison de lance-roquette multiple HIMARS à la Jordanie.

Un contrat de $26.800.000 a été attribué aux sociétés américaines Lockeed Martin et Fire Control pour la production de 12 Systèmes de lance roquette à haute mobilité HIMARS pour le compte de la Jordanie. Les travaux de réalisation se feront à Grand Prairie au Texas, avec une estimation de fin de livraison pour le 28 février 2012.
22 Février 2010
Etats Unis Lockeed Martin HIMARS américain système de lance-roquette à haute mobilité
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis Retour Menu
Nouvel uniforme de combat pour les soldats des troupes de l'armée américaine en Afghanistan.

Depuis cet été, les soldats américains envoyés en Afghanistan portent un nouvel uniforme de combat du type "MultiCam", au lieu du modèle au camouflage standard. Information donnée ce 19 Février 2010 par le secrétaire de l'armée John McHugh, après que ces services aient effectués une évaluation rigoureuse de quatre mois de différents modèles d’uniformes, et déterminer celui qui serait le mieux adapté pour la protection des soldats américains en Afghanistan. Ces nouveaux uniformes utilisent le même tissu et la même coupe que les uniformes actuellement utilisés par les troupes américaines. C’est le camouflage imprimé sur le tissu qui est différent. Ce changement permet à des commandants en Afghanistan d’avoir plus d’options de décision pour mieux équiper leurs soldats. Les nouveaux uniformes auront également la caractéristique d’être ignifugé. La décision par l’armée d’utiliser le nouvel uniforme "MultiCam" a été prise après évaluation de son efficacité au niveau de son camouflage en Irak. L’étude a été faite en partie sur base de l’utilisation par 750 soldats déployés en Afghanistan. Ces soldats ont participé à une étude « de simulation de photo » réalisée par l'armée. De plus, l’armée a tenu compte des remarques fournies par les soldats qui ont porté ces uniformes en Afghanistan pour prendre la décision finale. Environ 2.000 soldats ont été impliqués dans ces essais afin de voir quel modèle "MultiCam" était le plus efficace à fournir une dissimulation dans les terrains divers de l’Afghanistan.
22 Février 2010
Depuis cet été, les soldats américains envoyés en Afghanistan portent un nouvel uniforme de combat du type "MultiCam", au lieu du modèle au camouflage standard. Information donnée ce 19 Février 2010 par le secrétaire de l'armée John McHugh, après que ces services aient effectués une évaluation rigoureuse de quatre mois de différents modèles d’uniformes, et déterminer celui qui serait le mieux adapté pour la protection des soldats américains en Afghanistan. Ces nouveaux uniformes utilisent le même tissu et la même coupe que les uniformes actuellement utilisés par les troupes américaines. C’est le camouflage imprimé sur le tissu qui est différent. Ce changement permet à des commandants en Afghanistan d’avoir plus d’options de décision pour mieux équiper leurs soldats. Les nouveaux uniformes auront également la caractéristique d’être ignifugé. La décision par l’armée d’utiliser le nouvel uniforme "MultiCam" a été prise après évaluation de son efficacité au niveau de son camouflage en Irak. L’étude a été faite en partie sur base de l’utilisation par 750 soldats déployés en Afghanistan. Ces soldats ont participé à une étude « de simulation de photo » réalisée par l'armée. De plus, l’armée a tenu compte des remarques fournies par les soldats qui ont porté ces uniformes en Afghanistan pour prendre la décision finale. Environ 2.000 soldats ont été impliqués dans ces essais afin de voir quel modèle "MultiCam" était le plus efficace à fournir une dissimulation dans les terrains divers de l’Afghanistan. Depuis cet été, les soldats américains envoyés en Afghanistan portent un nouvel uniforme de combat du type "MultiCam", au lieu du modèle au camouflage standard. Information donnée ce 19 Février 2010 par le secrétaire de l'armée John McHugh, après que ces services aient effectués une évaluation rigoureuse de quatre mois de différents modèles d’uniformes, et déterminer celui qui serait le mieux adapté pour la protection des soldats américains en Afghanistan. Ces nouveaux uniformes utilisent le même tissu et la même coupe que les uniformes actuellement utilisés par les troupes américaines. C’est le camouflage imprimé sur le tissu qui est différent. Ce changement permet à des commandants en Afghanistan d’avoir plus d’options de décision pour mieux équiper leurs soldats. Les nouveaux uniformes auront également la caractéristique d’être ignifugé. La décision par l’armée d’utiliser le nouvel uniforme "MultiCam" a été prise après évaluation de son efficacité au niveau de son camouflage en Irak. L’étude a été faite en partie sur base de l’utilisation par 750 soldats déployés en Afghanistan. Ces soldats ont participé à une étude « de simulation de photo » réalisée par l'armée. De plus, l’armée a tenu compte des remarques fournies par les soldats qui ont porté ces uniformes en Afghanistan pour prendre la décision finale. Environ 2.000 soldats ont été impliqués dans ces essais afin de voir quel modèle "MultiCam" était le plus efficace à fournir une dissimulation dans les terrains divers de l’Afghanistan. Depuis cet été, les soldats américains envoyés en Afghanistan portent un nouvel uniforme de combat du type "MultiCam", au lieu du modèle au camouflage standard. Information donnée ce 19 Février 2010 par le secrétaire de l'armée John McHugh, après que ces services aient effectués une évaluation rigoureuse de quatre mois de différents modèles d’uniformes, et déterminer celui qui serait le mieux adapté pour la protection des soldats américains en Afghanistan. Ces nouveaux uniformes utilisent le même tissu et la même coupe que les uniformes actuellement utilisés par les troupes américaines. C’est le camouflage imprimé sur le tissu qui est différent. Ce changement permet à des commandants en Afghanistan d’avoir plus d’options de décision pour mieux équiper leurs soldats. Les nouveaux uniformes auront également la caractéristique d’être ignifugé. La décision par l’armée d’utiliser le nouvel uniforme "MultiCam" a été prise après évaluation de son efficacité au niveau de son camouflage en Irak. L’étude a été faite en partie sur base de l’utilisation par 750 soldats déployés en Afghanistan. Ces soldats ont participé à une étude « de simulation de photo » réalisée par l'armée. De plus, l’armée a tenu compte des remarques fournies par les soldats qui ont porté ces uniformes en Afghanistan pour prendre la décision finale. Environ 2.000 soldats ont été impliqués dans ces essais afin de voir quel modèle "MultiCam" était le plus efficace à fournir une dissimulation dans les terrains divers de l’Afghanistan.
Etats Unis soldat du 12° Régiment d'infanterie de l'armée américaine avec le nouvel uniforme de combat MultiCam en Afghanistan
Photo
Etats Unis soldat du 12° Régiment d'infanterie de l'armée américaine avec le nouvel uniforme de combat MultiCam en Afghanistan
Photo
Etats Unis soldat du 12° Régiment d'infanterie de l'armée américaine avec le nouvel uniforme de combat MultiCam en Afghanistan
Photo

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh Defense reçoit un contrat de 13$ millions pour la livraison de camions HEMTT A4 pour le compte des forces de réserve de l'armée américaine.

Un contrat d’un montant de $13 millions a été attribué à Oshkosh Defense une division de la société américaine Oshkosh Corporation de la part du TACOM (Services des achats d’équipements militaires de l’armée américaine), pour la fourniture de 35 camions de la nouvelle génération HEMTT A4 (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks) aux forces de réserve de l’armée américaine. Les variantes de la commande incluent le M984A4 de dépannage, le M1120A4 de transport lourd. La production devrait commencée en Septembre 2010, pour se terminer en juin 20111. La commande a été établie sur base du contrat FHTV III (Family of Heavy Tactical Vehicles).
22 Février 2010
Un contrat d’un montant de $13 millions a été attribué à Oshkosh Defense une division de la société américaine Oshkosh Corporation de la part du TACOM (Services des achats d’équipements militaires de l’armée américaine), pour la fourniture de 35 camions de la nouvelle génération HEMTT A4 (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks) aux forces de réserve de l’armée américaine. Les variantes de la commande incluent le M984A4 de dépannage, le M1120A4 de transport lourd. La production devrait commencée en Septembre 2010, pour se terminer en juin 20111. La commande a été établie sur base du contrat FHTV III (Family of Heavy Tactical Vehicles).
Etats Unis Oshkosh Defense camion HEMTT A4 américain Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks
Fiche technique
Photos

 

 

Russie Retour Menu
Les deux premiers systèmes de missile S-400 de défense antiaérien sont opérationnels dans la région de Moscou.

Les deux premiers systèmes de missile S-400 de défense antiaérienne sont entrés en service dans un régiment opérationnel à Electrical,, dans la région de Moscou. Le S-400 Triumph (Nom de code OTAN : SA-21 Growler), est considéré par les Russes, comme le meilleur système de défense antiaérien adopté par les forces armées russes. Les militaires russes considèrent que le système S-400 disposent de caractéristiques techniques unique au monde. Il peut détruire toutes les cibles aériennes incluant, les avions, les systèmes aériens sans pilote, les missiles balistiques et de croisière jusqu’à une portée de 400 km et une altitude de 30 kilomètres. Le S-400 est trois fois plus efficace que les armes similaires étrangères. Il n’existe pas actuellement de projet pour l’exportation du système de missile S-400. Il sera produit exclusivement pour les forces armées russes. Deux systèmes additionnelles S-400 devraient être déployés pour la fin de 2010.
21 Février 2010
Les deux premiers systèmes de missile S-400 de défense antiaérienne sont entrés en service dans un régiment opérationnel à Electrical,, dans la région de Moscou. Le S-400 Triumph (Nom de code OTAN : SA-21 Growler), est considéré par les Russes, comme le meilleur système de défense antiaérien adopté par les forces armées russes. Les militaires russes considèrent que le système S-400 disposent de caractéristiques techniques unique au monde. Il peut détruire toutes les cibles aériennes incluant, les avions, les systèmes aériens sans pilote, les missiles balistiques et de croisière jusqu’à une portée de 400 km et une altitude de 30 kilomètres. Le S-400 est trois fois plus efficace que les armes similaires étrangères. Il n’existe pas actuellement de projet pour l’exportation du système de missile S-400. Il sera produit exclusivement pour les forces armées russes. Deux systèmes additionnelles S-400 devraient être déployés pour la fin de 2010.
Russie S-400 russe missile sol-air système de défense antiaérien
Fiche technique
Photos / Video

 

 

Royaume Uni (BAE Systems) Retour Menu
Le programme de livraison du véhicule de génie Terrier par BAE Systems à l'armée britannique, passe deux étapes importantes.

La fabrication de la première structure blindée du véhicule du génie Terrier a commencé ce 27 janvier 2010 à l’usine de Newcastle, Royaume Uni. Lors d’une cérémonie en présence des cadres supérieurs de BAE Systems et des représentants du ministère de la défense britannique, les participants ont pu effectuer une visite de la première partie de la chaine de montage. Les participants à la cérémonie ont pu constater les résultats de l’investissement de £2millions pour la modernisation du processus et des machines utilisées pour la production du véhicule de génie Terrier. Les installations de production de l’usine ont été entièrement révisées pour améliorer l’efficacité et maximaliser la qualité de construction, suite à l’expérience acquise lors de la production du véhicule de génie Trojan, du blindé pont Titan et du véhicule blindé à roues Panther. La première structure blindée du Terrier sera utilisée pour une phase de tests contre les effets de souffle des mines terrestres, afin d’améliorer la qualité de protection du véhicule suite à l’expérience acquise pour d’autres véhicules utilisé en Irak et en Afghanistan. La structure complète sera disponible pour la fin de cette année. L’assemblage, l’intégration et l’essai du premier véhicule de production est programmé pour débuter en 2011. Une autre étape importante du développement du Terrier, a été réalisée après que deux démonstrateurs aient subis une série de tests pour démontrer la fiabilité du véhicule. Cette évaluation de deux mois s’est composée d’une gamme de missions typiques du champ de bataille, incluant :
- un parcours tout-terrain de 3.300 km
- Creusage de 135 puits pour véhicule de combat d’infanterie
- Creusage de 39 puits pour l’obusier automoteur du type AS 90
- Déplacement de 15.500 tonnes de débris
- Utilisation du véhicule à partir d’un système télécommandé et de liaison radio
- Exécution d'une gamme d’opérations de dégagement et placement d’obstacles
19 Février 2010
La fabrication de la première structure blindée du véhicule du génie Terrier a commencé ce 27 janvier 2010 à l’usine de Newcastle, Royaume Uni. Lors d’une cérémonie en présence des cadres supérieurs de BAE Systems et des représentants du ministère de la défense britannique, les participants ont pu effectuer une visite de la première partie de la chaine de montage. Les participants à la cérémonie ont pu constater les résultats de l’investissement de £2millions pour la modernisation du processus et des machines utilisées pour la production du véhicule de génie Terrier. Les installations de production de l’usine ont été entièrement révisées pour améliorer l’efficacité et maximaliser la qualité de construction, suite à l’expérience acquise lors de la production du véhicule de génie Trojan, du blindé pont Titan et du véhicule blindé à roues Panther. La première structure blindée du Terrier sera utilisée pour une phase de tests contre les effets de souffle des mines terrestres, afin d’améliorer la qualité de protection du véhicule suite à l’expérience acquise pour d’autres véhicules utilisé en Irak et en Afghanistan. La structure complète sera disponible pour la fin de cette année. L’assemblage, l’intégration et l’essai du premier véhicule de production est programmé pour débuter en 2011. Une autre étape importante du développement du Terrier, a été réalisée après que deux démonstrateurs aient subis une série de tests pour démontrer la fiabilité du véhicule. Cette évaluation de deux mois s’est composée d’une gamme de missions typiques du champ de bataille, incluant :
Royaume Uni Terrier MSV BAE Systems britannique véhicule blindé du génie chenillé
Fiche technique
Photos

 

 

France Retour Menu
Le Ministère russe de l'intérieur intéressé par le véhicule blindé français Panhard VBL.

Le Ministère Russe de l'Intérieur est en négociation avec le français Panhard General Defence en vue d'acquérir des véhicules blindés légers VBL, écrit mardi le quotidien d'affaires Kommersant. Selon le journal, les négociations se poursuivent mais n'ont pas encore abordé le stade officiel. Le début d'une "véritable coopération" entre l'intérieur russe et Panhard pourrait être annoncé en juin, au salon Eurosatory 2010 à Paris. D'après des sources françaises, il pourrait s'agir d'"un petit lot" de véhicules. Les experts rappellent de leur côté que les forces policières russes sont déjà équipées d'engins Tigr et Medved (Ours), véhicules de type analogue mais de loin moins chers. D'autre part, disent-ils, les VBL ne protègent pas l'équipage contre les explosions de mines et les tirs de mitrailleuses de gros calibre, comme le montrent des opérations en Afrique et au Kosovo.
18 Février 2010
Le Ministère Russe de l'Intérieur est en négociation avec le français Panhard General Defence en vue d'acquérir des véhicules blindés légers VBL, écrit mardi le quotidien d'affaires Kommersant. Selon le journal, les négociations se poursuivent mais n'ont pas encore abordé le stade officiel. Le début d'une "véritable coopération" entre l'intérieur russe et Panhard pourrait être annoncé en juin, au salon Eurosatory 2010 à Paris. D'après des sources françaises, il pourrait s'agir d'"un petit lot" de véhicules. Les experts rappellent de leur côté que les forces policières russes sont déjà équipées d'engins Tigr et Medved (Ours), véhicules de type analogue mais de loin moins chers. D'autre part, disent-ils, les VBL ne protègent pas l'équipage contre les explosions de mines et les tirs de mitrailleuses de gros calibre, comme le montrent des opérations en Afrique et au Kosovo.
France VBL Panhard français véhicule blindé à roues léger
Fiche technique
Photos

 

 

Royaume Uni Retour Menu
Les troupes britanniques en Afghanistan utilisent pour la premiére fois lors d'opérations militaires en Afghanistan, le véhicule blindé du génie Trojan et le sytème de déminage Python.

Le véhicule blindé chenillé du génie Trojan et le système de déminage Python ont été utilisés pour la première fois lors d’opérations militaires en Afghanistan. Lors de l’opération Moshtarak, dans le Sud de la province du Helmand, les soldats britanniques ont tiré le système de nettoyage de champ de mines Python contre les insurgés Talibans. Le système Python est un long câble explosif tiré par une roquette qui crée un passage sur un terrain miné. Ce système a été utilisé pour nettoyer les secteurs piégés par des IED (Engins explosifs improvisés). L’armée britannique a également utilisé le véhicule blindé du génie Trojan, qui est équipé à l’avant d’une large lame bulldozer qui permet de créer un passage protégé et nettoyé de tous les types de pièges, comme les IED ou les mines terrestres.
18 Février 2010
Le véhicule blindé chenillé du génie Trojan et le système de déminage Python ont été utilisés pour la première fois lors d’opérations militaires en Afghanistan. Lors de l’opération Moshtarak, dans le Sud de la province du Helmand, les soldats britanniques ont tiré le système de nettoyage de champ de mines Python contre les insurgés Talibans. Le système Python est un long câble explosif tiré par une roquette qui crée un passage sur un terrain miné. Ce système a été utilisé pour nettoyer les secteurs piégés par des IED (Engins explosifs improvisés). L’armée britannique a également utilisé le véhicule blindé du génie Trojan, qui est équipé à l’avant d’une large lame bulldozer qui permet de créer un passage protégé et nettoyé de tous les types de pièges, comme les IED ou les mines terrestres. Le véhicule blindé chenillé du génie Trojan et le système de déminage Python ont été utilisés pour la première fois lors d’opérations militaires en Afghanistan. Lors de l’opération Moshtarak, dans le Sud de la province du Helmand, les soldats britanniques ont tiré le système de nettoyage de champ de mines Python contre les insurgés Talibans. Le système Python est un long câble explosif tiré par une roquette qui crée un passage sur un terrain miné. Ce système a été utilisé pour nettoyer les secteurs piégés par des IED (Engins explosifs improvisés). L’armée britannique a également utilisé le véhicule blindé du génie Trojan, qui est équipé à l’avant d’une large lame bulldozer qui permet de créer un passage protégé et nettoyé de tous les types de pièges, comme les IED ou les mines terrestres.
Royaume Uni Trojan armée britannique véhicule blindé chenillé du génie
Fiche technique
Photos
Royaume Uni Python armée britannique système de nettoyage de champ de mines
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis (Navistar) Retour Menu
Navistar Defense gagne un contrat de $752 Millions pour la livraison de véhicule MaxxPro Dash à l'armée américaine.

Un contrat de 752 milliions de $ a été attriibué à la société Navistar Defense pour la livraison de 1.050 véhicule MaxxPro DASH MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) pour le compte du Corps des Marine de l’armée américaine. Depuis mai 2007, Navistar a déjà reçu des commandes pour un total de 7,494 véhicules MRAP Maxxpro, permettant à l’armée américaine de disposer d’une aide dans la lutte contre les engins explosifs improvisés et les nouvelles menaces terroristes. Fin 2008, la société a modifié la conception de son véhicule de base pour améliorer la mobilité, et ainsi produire la version MaxxPro Dash. L’ajout d’une suspension indépendante a entre autre améliorer la mobilité du véhicule, et représente qu’une seule des nombreuses améliorations qui seront incorporées sur les 1.050 nouveaux véhicules Maxxpro Dash. Navistar a également livré plus de 8100 véhicules de la série International® 7000 à l’armée et la police national Afghane.
17 Février 2010
Un contrat de 752 milliions de $ a été attriibué à la société Navistar Defense pour la livraison de 1.050 véhicule MaxxPro DASH MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) pour le compte du Corps des Marine de l’armée américaine. Depuis mai 2007, Navistar a déjà reçu des commandes pour un total de 7,494 véhicules MRAP Maxxpro, permettant à l’armée américaine de disposer d’une aide dans la lutte contre les engins explosifs improvisés et les nouvelles menaces terroristes. Fin 2008, la société a modifié la conception de son véhicule de base pour améliorer la mobilité, et ainsi produire la version MaxxPro Dash. L’ajout d’une suspension indépendante a entre autre améliorer la mobilité du véhicule, et représente qu’une seule des nombreuses améliorations qui seront incorporées sur les 1.050 nouveaux véhicules Maxxpro Dash. Navistar a également livré plus de 8100 véhicules de la série International® 7000 à l’armée et la police national Afghane.
Etats Unis Navistar MaxxPro Dash MRAP véhicule blindé à protection contre les mines photo

 

 

Russie Retour Menu
La Russie pourrait déployer les missiles de défense antiaérien S-400 dans les pays de la CEI.

La Russie pourrait déployer ses missiles sol-air de dernière génération S-400 Triumph (code OTAN: SA-21 Growler) dans les pays membres de la CEI si une décision politique ad hoc est adoptée, a déclaré mercredi le chef d'état-major des Forces aériennes russes, le général Vadim Volkovitski. "Si la direction politique prend une décision appropriée, ces systèmes seront installés partout", a-t-il indiqué lors d'une visite du centre de protection spatiale d'Elektrostal (dans les environs de Moscou). Selon le général, les S-400 pourraient faire partie du dispositif de défense antiaérienne des pays membres de la CEI (Communauté des Etats indépendants). Il est persuadé que ces missiles surpassent de loin les systèmes étrangers analogues. "S'agissant des caractéristiques techniques et des perspectives de développement de cette arme, nous devons souligner qu'elle est encore dans son premier âge. Elle a besoin de grandir, d'arriver à maturité, mais nous pouvons constater dès maintenant qu'aucun pays du monde ne possède un système ayant de telles possibilités et performances", a souligné le chef d'état-major des Forces aériennes russes.
18 Février 2010
La Russie pourrait déployer ses missiles sol-air de dernière génération S-400 Triumph (code OTAN: SA-21 Growler) dans les pays membres de la CEI si une décision politique ad hoc est adoptée, a déclaré mercredi le chef d'état-major des Forces aériennes russes, le général Vadim Volkovitski. "Si la direction politique prend une décision appropriée, ces systèmes seront installés partout", a-t-il indiqué lors d'une visite du centre de protection spatiale d'Elektrostal (dans les environs de Moscou). Selon le général, les S-400 pourraient faire partie du dispositif de défense antiaérienne des pays membres de la CEI (Communauté des Etats indépendants). Il est persuadé que ces missiles surpassent de loin les systèmes étrangers analogues. "S'agissant des caractéristiques techniques et des perspectives de développement de cette arme, nous devons souligner qu'elle est encore dans son premier âge. Elle a besoin de grandir, d'arriver à maturité, mais nous pouvons constater dès maintenant qu'aucun pays du monde ne possède un système ayant de telles possibilités et performances", a souligné le chef d'état-major des Forces aériennes russes.
Russie S-400 russe missile sol-air système de défense antiaérien
Fiche technique
Photos

 

 

Russie Retour Menu
La Russie augmente ses exportations d'armes vers l'Amérique latine.

La Russie a considérablement augmenté ses fournitures d'armes aux pays d'Amérique latine, a annoncé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue des négociations avec son homologue mexicaine Patricia Espinosa. "Nous avons augmenté ces derniers temps le volume des contrats et des fournitures d'armements russes dans les différentes régions du monde, notamment en Amérique latine", a indiqué M.Lavrov. Ces exportations ne visent pas des buts politiques ni idéologiques. "C'est une question purement commerciale. Certes, les Etats-Unis nous dépassent, mais nous progressons", a souligné le ministre russe. Selon lui, la Russie exporte vers le Mexique des équipements militaires dont le gouvernement mexicain a besoin. "Ce sont des hélicoptères, des moyens techniques pour la garde côtière utilisés dans la lutte contre le trafic de drogue et la criminalité organisée", a ajouté M.Lavrov.
17 Février 2010
La Russie a considérablement augmenté ses fournitures d'armes aux pays d'Amérique latine, a annoncé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov à l'issue des négociations avec son homologue mexicaine Patricia Espinosa. "Nous avons augmenté ces derniers temps le volume des contrats et des fournitures d'armements russes dans les différentes régions du monde, notamment en Amérique latine", a indiqué M.Lavrov. Ces exportations ne visent pas des buts politiques ni idéologiques. "C'est une question purement commerciale. Certes, les Etats-Unis nous dépassent, mais nous progressons", a souligné le ministre russe. Selon lui, la Russie exporte vers le Mexique des équipements militaires dont le gouvernement mexicain a besoin. "Ce sont des hélicoptères, des moyens techniques pour la garde côtière utilisés dans la lutte contre le trafic de drogue et la criminalité organisée", a ajouté M.Lavrov.
Russie Mi-17 russe hélicoptère de transport photo

 

 

Etats Unis (Lockeed Martin) Retour Menu
Lockheed Martin termine la production de ces deux premiers véhicules JLTV dans les temps.

Lockheed Martin a terminé la production de ses deux premiers véhicules tactiques dans le cadre du programme JLTV de l’armée américaine, dont la nouvelle version de transport de troupe pour 6 fantassins. Les véhicules seront livrés à l'armée américaine et au corps des marines des États-Unis pour effectuer des essais durant une période d'un an, dans le cadre d’une phase de développement technique du programme JLTV. Cette première phase fait partie d'un contrat de 27 mois gagné par Lockheed Martin en Octobre 2008, qui prévoyait la livraison de véhicules de base et de variantes à l'armée américaine. Les premiers essais seront réalisés au centre de test d’Aberdeen et de Yuma. La production réussie de ces deux premiers véhicules prototypes est une partie importante de l'achèvement du programme. La production de ses deux premiers véhicules a pu être possible grâce à la réalisation de plusieurs prototypes de base qui ont subi de nombreux tests et parcourus des distances importantes. Lockheed Martin a déjà fabriqué cinq variantes du véhicule dont :
- le JLTV transport de troupe, catégorie B
- le véhicule cargo utilitaire, catégorie C
- le véhicule de transport logistique, catégorie A
- une seconde variante du véhicule utilitaire léger, catégorie C
- le véhicule de contrôle et de commandement, catégorie B.
Ce dernier véhicule devrait faire sa première présentation publique lors du symposium d'hiver de l'armée américaine en février 2010. Pour la réalisation de ce programme, Lockheed Martin s'est associé avec la société BAE Systems Global Tactical Systems and Security & Survivability Systems qui sera responsable de la production et de l'assemblage pour la partie blindage, tandis que Lockheed Martin se chargera de la partie développement, études, conception, intégration des composants et sera responsable du suivi du programme.

17 Février 2010
Lockheed Martin a terminé la production de ses deux premiers véhicules tactiques dans le cadre du programme JLTV de l’armée américaine, dont la nouvelle version de transport de troupe pour 6 fantassins. Les véhicules seront livrés à l'armée américaine et au corps des marines des États-Unis pour effectuer des essais durant une période d'un an, dans le cadre d’une phase de développement technique du programme JLTV. Cette première phase fait partie d'un contrat de 27 mois gagné par Lockheed Martin en Octobre 2008, qui prévoyait la livraison de véhicules de base et de variantes à l'armée américaine. Les premiers essais seront réalisés au centre de test d’Aberdeen et de Yuma. La production réussie de ces deux premiers véhicules prototypes est une partie importante de l'achèvement du programme. La production de ses deux premiers véhicules a pu être possible grâce à la réalisation de plusieurs prototypes de base qui ont subi de nombreux tests et parcourus des distances importantes. Lockheed Martin a déjà fabriqué cinq variantes du véhicule dont :
Etats Unis JLTV Lockeed Martin américain Joint Light Tactical Vehicle
Fiche technique
Photos

 

 

Russie Retour Menu
Les missiles de défense antiaérien S-400 ont besoin d'une modernisation continue d'après le concepteur.

Le développement des armes offensives amène les concepteurs du missile sol-air S-400 Triumph (code OTAN: SA-21 Growler) à moderniser sans cesse ce système afin de protéger la sécurité du pays, a déclaré mercredi le concepteur général du consortium Almaz-Antey, Vladimir Kaspariants. "Le système S-400 est modernisé en permanence afin de pouvoir faire face aux recherches et développements menés par notre ennemi potentiel", a-t-il affirmé lors d'une visite du centre de protection spatiale d'Elektrostal (dans les environs de Moscou). Le système sol-air S-400 est en mesure d'atteindre les missiles balistiques iraniens, a annoncé mercredi Vladimir Kaspariants, du groupe Almaz-Anteï, concepteur du système, lors d'une réunion au sein d'une brigade de Défense militaro-spatiale déployée à l'est de Moscou. "Il en est capable", a-t-il répondu, interrogé sur la capacité de cette batterie récente, qui équipe déjà l'armée russe, d'abattre les missiles balistiques de fabrication iranienne.
17 Février 2010
La Russie pourrait déployer ses missiles sol-air de dernière génération S-400 Triumph (code OTAN: SA-21 Growler) dans les pays membres de la CEI si une décision politique ad hoc est adoptée, a déclaré mercredi le chef d'état-major des Forces aériennes russes, le général Vadim Volkovitski. "Si la direction politique prend une décision appropriée, ces systèmes seront installés partout", a-t-il indiqué lors d'une visite du centre de protection spatiale d'Elektrostal (dans les environs de Moscou). Selon le général, les S-400 pourraient faire partie du dispositif de défense antiaérienne des pays membres de la CEI (Communauté des Etats indépendants). Il est persuadé que ces missiles surpassent de loin les systèmes étrangers analogues. "S'agissant des caractéristiques techniques et des perspectives de développement de cette arme, nous devons souligner qu'elle est encore dans son premier âge. Elle a besoin de grandir, d'arriver à maturité, mais nous pouvons constater dès maintenant qu'aucun pays du monde ne possède un système ayant de telles possibilités et performances", a souligné le chef d'état-major des Forces aériennes russes.
Russie S-400 russe missile sol-air système de défense antiaérien
Fiche technique
Photos

 

 

Etats Unis Retour Menu
Un contrat de livraison pour 250 véhicule blindés RG31A2 a été atrribué à General Dynamics.

Un contrat d’un montant de $227,380,750 a été attribué à la société General Dynamics Land Systems-Canada, ce 12 février 2010. Ce contrat comprend la livraison de 250 véhicules MRAP RG31A2 et la mises à niveau des véhicules, incluant un nouveau système de suspension. L’exécution du contrat devrait se réaliser en Afrique du Sud, avec une fin de production pour le 30 octobre 2010 au plus tard.
16 Février 2010
Un contrat d’un montant de $227,380,750 a été attribué à la société General Dynamics Land Systems-Canada, ce 12 février 2010. Ce contrat comprend la livraison de 250 véhicules MRAP RG31A2 et la mises à niveau des véhicules, incluant un nouveau système de suspension. L’exécution du contrat devrait se réaliser en Afrique du Sud, avec une fin de production pour le 30 octobre 2010 au plus tard.
Etats Unis RG31 américain véhicule blindé à roues MRAP photo

 

 

Pakistan Retour Menu
Les Etats Unis livrent 48 véhicules blindés obusier automoteur d'artillerie M109A5 au Pakistan.

Le général de brigade américain Michael Nagata du bureau de représentation de défense au Pakistan, a officiellement remis les obusiers automoteurs M109A5, lors d’une cérémonie à Karachi, au général de brigade Farrukh Saeed de l'armée pakistanaise, commandant de la 27e division d'artillerie mécanisée. L’événement s'est déroulé en présence de M. Steve Fakan, et de nombreux représentants militaires des États-Unis et du Pakistan. Cette livraison marque la fin d'un achat total de 115 pièces d'artillerie par le Pakistan, via le programme américain de ventes militaires étrangers. Ce programme a été initié par le Pakistan en 2006, et a permis au gouvernement pakistanais d'obtenir ces obusiers des États-Unis pour un bon prix. "Ses systèmes d'artillerie sont une partie importante de l'augmentation des capacités militaires de l'armée pakistanaise, et montre le courage et la ténacité a continué le combat contre le terrorisme qui cherche à détruire le peuple pakistanais", a fait savoir le Général Nagata. " C'est notre espoir, que ces armes puissent jouer un rôle déterminant pour mettre fin à la violence extrémiste et apporter la paix au Pakistan". Durant ces trois dernières années, l'assistance américaine militaire et civile au Pakistan s'est montée à plus de $4 milliards.
16 Février 2010
Le général de brigade américain Michael Nagata du bureau de représentation de défense au Pakistan, a officiellement remis les obusiers automoteurs M109A5, lors d’une cérémonie à Karachi, au général de brigade Farrukh Saeed de l'armée pakistanaise, commandant de la 27e division d'artillerie mécanisée. L’événement s'est déroulé en présence de M. Steve Fakan, et de nombreux représentants militaires des États-Unis et du Pakistan. Cette livraison marque la fin d'un achat total de 115 pièces d'artillerie par le Pakistan, via le programme américain de ventes militaires étrangers. Ce programme a été initié par le Pakistan en 2006, et a permis au gouvernement pakistanais d'obtenir ces obusiers des États-Unis pour un bon prix. "Ses systèmes d'artillerie sont une partie importante de l'augmentation des capacités militaires de l'armée pakistanaise, et montre le courage et la ténacité a continué le combat contre le terrorisme qui cherche à détruire le peuple pakistanais", a fait savoir le Général Nagata. " C'est notre espoir, que ces armes puissent jouer un rôle déterminant pour mettre fin à la violence extrémiste et apporter la paix au Pakistan". Durant ces trois dernières années, l'assistance américaine militaire et civile au Pakistan s'est montée à plus de $4 milliards.
Etats Unis M109A5 américain obusier automoteur chenillé 155mm photo

 

 

Inde Retour Menu
Le missile Brahmos missile devrait être testé en mer baltique.

Le missile de croisière Brahmos, d'une conception conjointe entre la Russie et l'Inde, devrait pour la première fois effectuée des tests en mer Baltique. Jusqu'ici, tous les essais ont été réalisés en Inde. Les essais devraient se dérouler dans le courant de cette année sur une frégate furtive. L’essai permettra d'équiper une frégate du type Talwar, que l'Inde à acheter à la Russie, et qui devrait être livrée en 2011. Le système de lancement et de contrôle de tir ont été embarqués pour les essais à Kalinigrad en Russie, information donnée lors du salon DefExpo par Monsieur A Sivathanu Pillai, Directeur Général de Brahmos. Une version aérienne du Brahmos est également en préparation, cette dernière pourra équiper les avions de combat Sukhoi 30 MKI de la force aérienne indienne.
15 Février 2010
Le missile de croisière Brahmos, d'une conception conjointe entre la Russie et l'Inde, devrait pour la première fois effectuée des tests en mer Baltique. Jusqu'ici, tous les essais ont été réalisés en Inde. Les essais devraient se dérouler dans le courant de cette année sur une frégate furtive. L’essai permettra d'équiper une frégate du type Talwar, que l'Inde à acheter à la Russie, et qui devrait être livrée en 2011. Le système de lancement et de contrôle de tir ont été embarqués pour les essais à Kalinigrad en Russie, information donnée lors du salon DefExpo par Monsieur A Sivathanu Pillai, Directeur Général de Brahmos. Une version aérienne du Brahmos est également en préparation, cette dernière pourra équiper les avions de combat Sukhoi 30 MKI de la force aérienne indienne.
Inde armée indienne Brahmos missile de croisière photo

 

 

France Back Menu
La France plannifie une commande en 2010 pour un système de missile antichar de moyenne portée.

La France planifie de commander en 2010 un système de missile antichar de moyenne portée, information de Laurent Collet-Billon, membre de la DGA (direction générale de l’armement). Une compétition devrait déterminer la compagnie qui sera désignée pour gagner le contrat. Les compétiteurs incluent la société Raytheon/Lockheed Martin avec le missile Javelin et la société israélienne Rafael avec le missile Spike.
15 Février 2010
La France planifie de commander en 2010 un système de missile antichar de moyenne portée, information de Laurent Collet-Billon, membre de la DGA (direction générale de l’armement). Une compétition devrait déterminer la compagnie qui sera désignée pour gagner le contrat. Les compétiteurs incluent la société Raytheon/Lockheed Martin avec le missile Javelin et la société israélienne Rafael avec le missile Spike. La France planifie de commander en 2010 un système de missile antichar de moyenne portée, information de Laurent Collet-Billon, membre de la DGA (direction générale de l’armement). Une compétition devrait déterminer la compagnie qui sera désignée pour gagner le contrat. Les compétiteurs incluent la société Raytheon/Lockheed Martin avec le missile Javelin et la société israélienne Rafael avec le missile Spike.
Etats Unis FGM-148 Javelin américain missile antichar guidé
Fiche technique
photo
Israël Spike israélien missile antichar guidé photo

 

 

France (Sagem) Retour Menu
Sagem a livré les premières lunettes thermiques hautes performances de nouvelle génération pour les postes de tir Eryx de MBDA.

Le 29 Janvier 2010, Sagem (groupe Safran) a livré à MBDA le premier lot de lunettes thermiques de nouvelle génération destinées à équiper les postes de tir des missiles anti-chars Eryx. Ce lot a été livré dans le cadre d’une première commande de MBDA de 2008, portant sur environ 400 lunettes thermiques de nouvelle génération. Ces lunettes entreront en service au cours de l’année 2010. Faisant appel aux développements effectués par Sagem pour le programme FELIN*, cette lunette thermique utilise la dernière technologie de détecteurs infrarouge non refroidis. Par rapport aux lunettes de tir de génération précédente, elle offre aux utilisateurs du système d’arme de nombreux avantages technico-opérationnels : compacité, légèreté, silence de fonctionnement, simplicité d’emploi, meilleure fiabilité et autonomie accrue. Les performances de portée de détection, de reconnaissance et d’identification offertes par la nouvelle lunette sont significativement améliorées, au-delà de la portée de tir du missile Eryx. Une récente campagne de tirs, menée avec 100% de succès par MBDA dans le Golfe, a démontré les nouveaux avantages opérationnels qu’apporte cette lunette, notamment pour le combat de nuit Elle est maintenant proposée en première dotation, ou dans le cadre d’une modernisation de systèmes d’armes existants. Depuis 1993, plus de 3 500 postes de tir Eryx ont été commandés par les forces armées de huit pays.
15 Février 2010
Le 29 Janvier 2010, Sagem (groupe Safran) a livré à MBDA le premier lot de lunettes thermiques de nouvelle génération destinées à équiper les postes de tir des missiles anti-chars Eryx. Ce lot a été livré dans le cadre d’une première commande de MBDA de 2008, portant sur environ 400 lunettes thermiques de nouvelle génération. Ces lunettes entreront en service au cours de l’année 2010. Faisant appel aux développements effectués par Sagem pour le programme FELIN*, cette lunette thermique utilise la dernière technologie de détecteurs infrarouge non refroidis. Par rapport aux lunettes de tir de génération précédente, elle offre aux utilisateurs du système d’arme de nombreux avantages technico-opérationnels : compacité, légèreté, silence de fonctionnement, simplicité d’emploi, meilleure fiabilité et autonomie accrue. Les performances de portée de détection, de reconnaissance et d’identification offertes par la nouvelle lunette sont significativement améliorées, au-delà de la portée de tir du missile Eryx. Une récente campagne de tirs, menée avec 100% de succès par MBDA dans le Golfe, a démontré les nouveaux avantages opérationnels qu’apporte cette lunette, notamment pour le combat de nuit Elle est maintenant proposée en première dotation, ou dans le cadre d’une modernisation de systèmes d’armes existants. Depuis 1993, plus de 3 500 postes de tir Eryx ont été commandés par les forces armées de huit pays.
France Eryx MBDA français missile antichar de moyenne portée photo

 

 

Royaume Uni Retour Menu
Compétition pour fournir à l'armée britannique 400 véhicules LPPV ( Light Protected Patrol Vehicle)

La compétition pour fournir 400 véhicules de patrouille protégé à l'armée britannique devrait arriver à une décision dans le milieu de cette année, suite à des essais avec les véhicules proposés sur le terrain d’essais de Millbrook. Jusqu'à présent le ministère de la défense Britannique et les compétiteurs de l'industrie de défense pour le programme LLPV, ont refusé de fournir des informations officielles sur ces épreuves, ou même de confirmer quels seraient les véhicules testés. Le programme LLPV est devenu une contrainte opérationnel pressante pour remplacer la flotte de véhicules légers Land Rover Snatch et Snatch Vixen, qui ont prouvé leur vulnérabilité contre les engins explosifs improvisés qui sont utilisés dans des zones opérationnelles comme en Irak et en Afghanistan. Le véhicule Ricardo Snatch Vixen dispose d'un nombre important d'améliorations, incluant un blindage additionnel, mais il ne pourra jamais disposer d'un potentiel équivalent aux véhicules proposés dans le cadre du programme LPPV. Lors du lancement du programme, il était prévu la participation de quatre sociétés qui devaient fournir chacune deux véhicules pour des phases d'évaluation et de tests sur le terrain d'essais de Millbrook, pour le milieu du mois de janvier 2010. D’après l’agence de presse Jane’s, seulement deux sociétés ont fournit des véhicules dans les temps requis, c’est le SPV 400 de Supacat et l’Ocelot de Force protection.
15 Février 2010
La compétition pour fournir 400 véhicules de patrouille protégé à l'armée britannique devrait arriver à une décision dans le milieu de cette année, suite à des essais avec les véhicules proposés sur le terrain d’essais de Millbrook. Jusqu'à présent le ministère de la défense Britannique et les compétiteurs de l'industrie de défense pour le programme LLPV, ont refusé de fournir des informations officielles sur ces épreuves, ou même de confirmer quels seraient les véhicules testés. Le programme LLPV est devenu une contrainte opérationnel pressante pour remplacer la flotte de véhicules légers Land Rover Snatch et Snatch Vixen, qui ont prouvé leur vulnérabilité contre les engins explosifs improvisés qui sont utilisés dans des zones opérationnelles comme en Irak et en Afghanistan. Le véhicule Ricardo Snatch Vixen dispose d'un nombre important d'améliorations, incluant un blindage additionnel, mais il ne pourra jamais disposer d'un potentiel équivalent aux véhicules proposés dans le cadre du programme LPPV. Lors du lancement du programme, il était prévu la participation de quatre sociétés qui devaient fournir chacune deux véhicules pour des phases d'évaluation et de tests sur le terrain d'essais de Millbrook, pour le milieu du mois de janvier 2010. D’après l’agence de presse Jane’s, seulement deux sociétés ont fournit des véhicules dans les temps requis, c’est le SPV 400 de Supacat et l’Ocelot de Force protection. La compétition pour fournir 400 véhicules de patrouille protégé à l'armée britannique devrait arriver à une décision dans le milieu de cette année, suite à des essais avec les véhicules proposés sur le terrain d’essais de Millbrook. Jusqu'à présent le ministère de la défense Britannique et les compétiteurs de l'industrie de défense pour le programme LLPV, ont refusé de fournir des informations officielles sur ces épreuves, ou même de confirmer quels seraient les véhicules testés. Le programme LLPV est devenu une contrainte opérationnel pressante pour remplacer la flotte de véhicules légers Land Rover Snatch et Snatch Vixen, qui ont prouvé leur vulnérabilité contre les engins explosifs improvisés qui sont utilisés dans des zones opérationnelles comme en Irak et en Afghanistan. Le véhicule Ricardo Snatch Vixen dispose d'un nombre important d'améliorations, incluant un blindage additionnel, mais il ne pourra jamais disposer d'un potentiel équivalent aux véhicules proposés dans le cadre du programme LPPV. Lors du lancement du programme, il était prévu la participation de quatre sociétés qui devaient fournir chacune deux véhicules pour des phases d'évaluation et de tests sur le terrain d'essais de Millbrook, pour le milieu du mois de janvier 2010. D’après l’agence de presse Jane’s, seulement deux sociétés ont fournit des véhicules dans les temps requis, c’est le SPV 400 de Supacat et l’Ocelot de Force protection.
Etats Unis Force Protection Ocelot américain véhicule à roues léger protégé de patrouille
Fiche technique
Photos
Royaume Uni SPV-400 Supacat britannique véhicule à roues léger protégé de patrouille
Fiche technique
Photos

 

 

Afghanistan Retour Menu
Grande offensive des troupes de l'OTAN en Afghanistan, opération "'Moshtarak".

Depuis ce vendredi 12 février 2010, les forces de l’OTAN on lancé une grande offensive dans le Sud Afghanistan, sous le nom de code "Moshtarak". C'est la plus grande opération offensive réalisée par les troupes de l’OTAN depuis 2001, date du renversement du régime Taliban. Cette opération a vu l’engagement de 15.000 soldats afghans et étrangers, dont l’objectif est de restaurer l’autorité du gouvernement dans la province du Helmand, l’un des principaux fiefs des insurgés, et également une source d’opium, qui permet de fournir des revenus importants aux talibans. Aux deuxième jour de l’offensive, les responsables militaires des troupes de la coalition sont très satisfait du déroulement des opérations. Selon les forces militaires afghanes, au moins 20 talibans auraient été tués dans l’offensive. Cinq soldats de l’Otan ont également été tués, dont trois soldats américains et un britanniques. Durant les premières heures de l’assaut, les troupes ont subis des tirs de tireur d’élite, et les américains ont utilisé leur nouveau véhicule de déminage ABV (Assault Breacher Vehicle) pour faire exploser de nombreux engins explosifs.
14 Février 2010
Depuis ce vendredi 12 février 2010, les forces de l’OTAN on lancé une grande offensive dans le Sud Afghanistan, sous le nom de code "Moshtarak". C'est la plus grande opération offensive réalisée par les troupes de l’OTAN depuis 2001, date du renversement du régime Taliban. Cette opération a vu l’engagement de 15.000 soldats afghans et étrangers, dont l’objectif est de restaurer l’autorité du gouvernement dans la province du Helmand, l’un des principaux fiefs des insurgés, et également une source d’opium, qui permet de fournir des revenus importants aux talibans. Aux deuxième jour de l’offensive, les responsables militaires des troupes de la coalition sont très satisfait du déroulement des opérations. Selon les forces militaires afghanes, au moins 20 talibans auraient été tués dans l’offensive. Cinq soldats de l’Otan ont également été tués, dont trois soldats américains et un britanniques. Durant les premières heures de l’assaut, les troupes ont subis des tirs de tireur d’élite, et les américains ont utilisé leur nouveau véhicule de déminage ABV (Assault Breacher Vehicle) pour faire exploser de nombreux engins explosifs. Depuis ce vendredi 12 février 2010, les forces de l’OTAN on lancé une grande offensive dans le Sud Afghanistan, sous le nom de code "Moshtarak". C'est la plus grande opération offensive réalisée par les troupes de l’OTAN depuis 2001, date du renversement du régime Taliban. Cette opération a vu l’engagement de 15.000 soldats afghans et étrangers, dont l’objectif est de restaurer l’autorité du gouvernement dans la province du Helmand, l’un des principaux fiefs des insurgés, et également une source d’opium, qui permet de fournir des revenus importants aux talibans. Aux deuxième jour de l’offensive, les responsables militaires des troupes de la coalition sont très satisfait du déroulement des opérations. Selon les forces militaires afghanes, au moins 20 talibans auraient été tués dans l’offensive. Cinq soldats de l’Otan ont également été tués, dont trois soldats américains et un britanniques. Durant les premières heures de l’assaut, les troupes ont subis des tirs de tireur d’élite, et les américains ont utilisé leur nouveau véhicule de déminage ABV (Assault Breacher Vehicle) pour faire exploser de nombreux engins explosifs. Depuis ce vendredi 12 février 2010, les forces de l’OTAN on lancé une grande offensive dans le Sud Afghanistan, sous le nom de code "Moshtarak". C'est la plus grande opération offensive réalisée par les troupes de l’OTAN depuis 2001, date du renversement du régime Taliban. Cette opération a vu l’engagement de 15.000 soldats afghans et étrangers, dont l’objectif est de restaurer l’autorité du gouvernement dans la province du Helmand, l’un des principaux fiefs des insurgés, et également une source d’opium, qui permet de fournir des revenus importants aux talibans. Aux deuxième jour de l’offensive, les responsables militaires des troupes de la coalition sont très satisfait du déroulement des opérations. Selon les forces militaires afghanes, au moins 20 talibans auraient été tués dans l’offensive. Cinq soldats de l’Otan ont également été tués, dont trois soldats américains et un britanniques. Durant les premières heures de l’assaut, les troupes ont subis des tirs de tireur d’élite, et les américains ont utilisé leur nouveau véhicule de déminage ABV (Assault Breacher Vehicle) pour faire exploser de nombreux engins explosifs.
Soldats américains et britannique en opération dans la région de Helmand, Sud de l'Afghanistan photo Soldats américains des forces spéciale dans la région de Helmand, Sud de l'Afghanistan photo Etats Unis armée américaine ABV Assault Breacher Vehicle
Fiche technique
photos

 

 

France Retour Menu
Le nouveau Véhicule blindé de combat d'infanterie VBCI pourrait être déployé en Afghanistan en avril de cette année.

La livraison du véhicule blindé à roues de combat d'infanterie VBCI conçu et fabriqué par la société française Nexter Systems continue, le 35° Régiment d’infanterie de Belfort (35e RI) a été le premier régiment français à percevoir le véhicule VBCI, c'est maintenant le 92° Régiment d’infanterie de Clermont Ferrand qui va être équipé avec le véhicule blindé de combat d'infanterie VBCI. Le Régiment d’infanterie de Belfort a été la première unité de l'armée française à être équipé de ce véhicule, et il a été en charge de réaliser des exercices tactiques au niveau d'une section, jusqu'à un niveau de groupes de combats entre octobre 2008 et juillet 2009. À la fin de ces exercices, le régiment a été déclaré opérationnel avec les nouveaux véhicules VBCI. Le VBCI serait susceptible d'être déployé en Afghanistan en avril de cette année.
11 Février 2010
La livraison des véhicules blindés de combat d'infanterie VBCI conçu et fabriqué par la société française Nexter Systems continue, le 35° Régiment d’infanterie de Belfort (35e RI) a été le premier régiment français à percevoir le véhicule VBCI, c'est maintenant le 92° Régiment d’infanterie de Clermont Ferrand qui va être équipé avec le véhicule blindé de combat d'infanterie VBCI. Le Régiment d’infanterie de Belfort a été la première unité de l'armée française à être équipé de ce véhicule, et il a été en charge de réaliser des exercices tactiques au niveau d'une section, jusqu'à un niveau de groupes de combats entre octobre 2008 et juillet 2009. À la fin de ces exercices, le régiment a été déclaré opérationnel avec les nouveaux véhicules VBCI. Le VBCI serait susceptible d'être déployé en Afghanistan en avril de cette année.
France armée française VBCI Nexter Systems véhicule blindé à roues de combat d'infanterie
Fiche technique
Photo

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh Defense reçoit un contrat pour la production de 15 camions dernière génération HEMTT A4.

Un contrat d’une valeur de 5 millions de dollars a été attribué à la société américaine Oshkosh Defense, une filiale d’Oshkosh Corporation de la part du TACOM LCMC américain (U.S. Army Tank-automotive and Armaments Command Life Cycle Management Command), pour produire plus de 15 camions de la nouvelle génération de la famille HEMTT (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks). La commande a été réalisée dans le cadre du contrat FHTV III (Army's Family of Heavy Tactical Vehicles). Les variantes incluent dans la commande sont, le M985A4 transporteur de missiles guidés, le M977A4 camion avec générateur de puissance, et le modèle LRPT (Large Repair Parts Transporters), transporteur de pièces détachées. La production est prévue de débuter en juillet 2010, et de se terminer en Septembre 2010. La version GMT est conçue pour livre et charger quatre missiles guidés sur le véhicule lanceur grâce à une grue montée sur le camion. La version EPP dispose d’un groupe de puissance électrique montée à l’arrière sur le châssis, et la version LRPT est un camion e transport adapté pour stocker et transporter des pièces détachées lourdes.
11 Février 2010
Un contrat d’une valeur de 5 millions de dollars a été attribué à la société américaine Oshkosh Defense, une filiale d’Oshkosh Corporation de la part du TACOM LCMC américain (U.S. Army Tank-automotive and Armaments Command Life Cycle Management Command), pour produire plus de 15 camions de la nouvelle génération de la famille HEMTT (Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks). La commande a été réalisée dans le cadre du contrat FHTV III (Army's Family of Heavy Tactical Vehicles). Les variantes incluent dans la commande sont, le M985A4 transporteur de missiles guidés, le M977A4 camion avec générateur de puissance, et le modèle LRPT (Large Repair Parts Transporters), transporteur de pièces détachées. La production est prévue de débuter en juillet 2010, et de se terminer en Septembre 2010. La version GMT est conçue pour livre et charger quatre missiles guidés sur le véhicule lanceur grâce à une grue montée sur le camion. La version EPP dispose d’un groupe de puissance électrique montée à l’arrière sur le châssis, et la version LRPT est un camion e transport adapté pour stocker et transporter des pièces détachées lourdes.
Etats Unis Oshkosh Defense HEMTT A4 américain Heavy Expanded Mobility Tactical Trucks photo

 

 

Vietnam Retour Menu
Le Vietnam pourrait arriver en deuxième position après l'Inde pour le volume des achats d'armement russe.

Le Vietnam pourrait prochainement arriver en deuxième position après l'Inde pour le volume des achats d'armements russes, a confié mercredi à RIA Novosti le vice-directeur du Centre d'analyse des stratégies et technologies (CAST) Konstantin Makienko. L'Inde, l'Algérie et la Chine sont actuellement les plus grands acheteurs d'armements russes. "Le contrat de 4 milliards de dollars conclu en 2009 sur l'achat de six sous-marins et la construction d'infrastructures pour leur exploitation dans l'ancienne base navale russe de Cam Ranh, ainsi que le contrat d'un milliard de dollars signé la semaine dernière pour l'achat de 12 chasseurs Su-30MK2 permettent d'affirmer que le Vietnam est en passe devenir le deuxième acheteur d'armements russe après l'Inde", a indiqué M.Makienko. "Selon les analystes, dès 2011-2012, le Vietnam achètera à la Russie des armes et du matériel de guerre pour un montant de 1 milliard de dollars par an", a-t-il précisé. L'expert a fait savoir qu'en 2009, Hanoï avait acquis des armements russes pour un montant plus élevé que tout autre pays du monde. Outre les six sous-marins diesels-électriques et les infrastructures navales de Cam Ranh, il a également commandé huit chasseurs Su-30MK2 pour environ 400 millions de dollars. Le Su-30MK2 est un chasseur biplace polyvalent destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et maritimes, à effectuer des missions de reconnaissance et à former des pilotes.
10 Février 2010
Le Vietnam pourrait prochainement arriver en deuxième position après l'Inde pour le volume des achats d'armements russes, a confié mercredi à RIA Novosti le vice-directeur du Centre d'analyse des stratégies et technologies (CAST) Konstantin Makienko. L'Inde, l'Algérie et la Chine sont actuellement les plus grands acheteurs d'armements russes. "Le contrat de 4 milliards de dollars conclu en 2009 sur l'achat de six sous-marins et la construction d'infrastructures pour leur exploitation dans l'ancienne base navale russe de Cam Ranh, ainsi que le contrat d'un milliard de dollars signé la semaine dernière pour l'achat de 12 chasseurs Su-30MK2 permettent d'affirmer que le Vietnam est en passe devenir le deuxième acheteur d'armements russe après l'Inde", a indiqué M.Makienko. "Selon les analystes, dès 2011-2012, le Vietnam achètera à la Russie des armes et du matériel de guerre pour un montant de 1 milliard de dollars par an", a-t-il précisé. L'expert a fait savoir qu'en 2009, Hanoï avait acquis des armements russes pour un montant plus élevé que tout autre pays du monde. Outre les six sous-marins diesels-électriques et les infrastructures navales de Cam Ranh, il a également commandé huit chasseurs Su-30MK2 pour environ 400 millions de dollars. Le Su-30MK2 est un chasseur biplace polyvalent destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et maritimes, à effectuer des missions de reconnaissance et à former des pilotes.
Vietnam soldats vietnamiens lors d'une parade militaire photo

 

 

Inde Retour Menu
Le nouveau missile balistique à longue portée Agni-3 pourrait prochainement équiper l'armée indienne.

Suite à l'achèvement de son programme de tests, le missile indien Agni-3 pourrait prochainement équiper l'armée nationale indienne, a annoncé mercredi aux journalistes le directeur du programme Agni, Avinash Chander. "Suite aux trois tests réussis, le missile est prêt à équiper l'armée", a indiqué le responsable. Selon des experts, cet engin possède la plus longue portée d'Asie du sud et doit surpasser les performances des missiles pakistanais. Seule la Chine dispose de missiles plus puissants. Agni-3 a subi son dernier test le 7 février, ouvrant le processus de son adoption par l'armée, a annoncé de son côté le directeur de l'Organisation indienne d'études et de développements en matière de défense, Vijay Kumar Saraswat. D'une portée de 3.500 km, Agni-3 est en mesure de transporter une charge de 1,5 tonne au maximum. Mesurant 17 mètres de longueur et 2 mètre de diamètre, l'engin pèse 48 tonnes. "C'est un très puissant facteur de dissuasion", a expliqué M.Saraswat. Ce missile de conception entièrement indienne est capable de frapper des cibles avec une précision de plusieurs centaines de mètres, a-t-il ajouté. Selon le responsable, l'Inde pourrait bientôt aborder les tests d'un nouveau missile, Agni-5, dont la portée sera de plus de 5.000 km.
10 Février 2010
Suite à l'achèvement de son programme de tests, le missile indien Agni-3 pourrait prochainement équiper l'armée nationale indienne, a annoncé mercredi aux journalistes le directeur du programme Agni, Avinash Chander. "Suite aux trois tests réussis, le missile est prêt à équiper l'armée", a indiqué le responsable. Selon des experts, cet engin possède la plus longue portée d'Asie du sud et doit surpasser les performances des missiles pakistanais. Seule la Chine dispose de missiles plus puissants. Agni-3 a subi son dernier test le 7 février, ouvrant le processus de son adoption par l'armée, a annoncé de son côté le directeur de l'Organisation indienne d'études et de développements en matière de défense, Vijay Kumar Saraswat. D'une portée de 3.500 km, Agni-3 est en mesure de transporter une charge de 1,5 tonne au maximum. Mesurant 17 mètres de longueur et 2 mètre de diamètre, l'engin pèse 48 tonnes. "C'est un très puissant facteur de dissuasion", a expliqué M.Saraswat. Ce missile de conception entièrement indienne est capable de frapper des cibles avec une précision de plusieurs centaines de mètres, a-t-il ajouté. Selon le responsable, l'Inde pourrait bientôt aborder les tests d'un nouveau missile, Agni-5, dont la portée sera de plus de 5.000 km.
Inde armée indienne missile balistique à longue portée Agni III 3 photo

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour Menu
Oshkosh défense reçoit une commande de 400 camions LVSR pour le compte du Corp des Marines américain.

La société américaine Oshkosh Corporation a annoncé ce 10 Février 2010, que sa division de défense a reçu une commande d’un montant $158 millions sur un contrat existant pour le compte du Corps des marines américain, concernant la livraison de 400 camions du type LVSR (Logistics Vehicle System Replacements). Cette commande porte le nombre total de camions du type Oshkosh LVSR livrés dans le cadre de ce contrat à 1300. Avec cette commande, la production et la livraison de camion LVSR sera étendue jusqu’en juillet 2011. Plus de 385 camions cargo du type MKR18 ont été produits dans le cadre de ce contrat. Les variantes qui restent à livrer sont du type, tracteur MKR16.
10 Février 2010
La société américaine Oshkosh Corporation a annoncé ce 10 Février 2010, que sa division de défense a reçu une commande d’un montant $158 millions sur un contrat existant pour le compte du Corps des marines américain, concernant la livraison de 400 camions du type LVSR (Logistics Vehicle System Replacements). Cette commande porte le nombre total de camions du type Oshkosh LVSR livrés dans le cadre de ce contrat à 1300. Avec cette commande, la production et la livraison de camion LVSR sera étendue jusqu’en juillet 2011. Plus de 385 camions cargo du type MKR18 ont été produits dans le cadre de ce contrat. Les variantes qui restent à livrer sont du type, tracteur MKR16.
Etats Unis LVSR Oshkosh américain Logistics Vehicle System Replacements
photo

 

 

Iran Retour Menu
L'Iran développe un système de défense antiaérien comparable au système de missile russe S-300.

L’Iran a développé son propre système de défense antiaérien, comparable au système russe S-300, mais avec plus de capacités opérationnelles, a indiqué l'agence de presse IRNA, d'après une information d'un fonctionnaire militaire iranien. La Russie a signé un contrat avec l'Iran en décembre 2005 pour la livraison d'au moins cinq systèmes de missiles de défense antiaérien S-300. Aujourd'hui, aucun rapport officiel n’indique la date de livraison de ces systèmes d'armes. Le contrat de livraison aurait été retardé pour des raisons techniques. " Dans un avenir proche, un nouveau système de défense antiaérien de fabrication locale sera dévoilé par les experts et les scientifiques du pays, qui serait aussi performant que le système de missile russe S-300, et peut-être disposant de meilleures capacités techniques", a indiqué Heshmatollah Kassiri à l’agence de presse iranienne. L'Iran considère que le retard dans l'exécution du contrat pour la livraison des systèmes de missiles S-300 est inacceptable, et que le pays ferait tout pour protéger ses centrales nucléaires sensibles. Pour beaucoup d'experts, le refus de Moscou d'honorer le contrat provient de la pression politique exercée par Washington et Tel-Aviv. Les États-Unis et Israël n’ont pas éliminé la possibilité d'une action militaire, si la diplomatie ne résout pas les conflits concernant le programme nucléaire iranien.
08 Février 2010
L’Iran a développé son propre système de défense antiaérien, comparable au système russe S-300, mais avec plus de capacités opérationnelles, a indiqué l'agence de presse IRNA, d'après une information d'un fonctionnaire militaire iranien. La Russie a signé un contrat avec l'Iran en décembre 2005 pour la livraison d'au moins cinq systèmes de missiles de défense antiaérien S-300. Aujourd'hui, aucun rapport officiel n’indique la date de livraison de ces systèmes d'armes. Le contrat de livraison aurait été retardé pour des raisons techniques. " Dans un avenir proche, un nouveau système de défense antiaérien de fabrication locale sera dévoilé par les experts et les scientifiques du pays, qui serait aussi performant que le système de missile russe S-300, et peut-être disposant de meilleures capacités techniques", a indiqué Heshmatollah Kassiri à l’agence de presse iranienne. L'Iran considère que le retard dans l'exécution du contrat pour la livraison des systèmes de missiles S-300 est inacceptable, et que le pays ferait tout pour protéger ses centrales nucléaires sensibles. Pour beaucoup d'experts, le refus de Moscou d'honorer le contrat provient de la pression politique exercée par Washington et Tel-Aviv. Les États-Unis et Israël n’ont pas éliminé la possibilité d'une action militaire, si la diplomatie ne résout pas les conflits concernant le programme nucléaire iranien.
Russie S-300 russe système de missile pour la défense antiaérienne
Fiche technique
Photos

 

 

Russie Retour Menu
Russie et Mongolie perspective de coopération bilatérale dans les domaines militaires techniques.

Les ministres russe et mongol de la Défense Anatoli Serdioukov et Luvsanvandangiin Bold ont évoqué ce 08 février 2010 à Moscou, les perspectives de la coopération bilatérale dans les domaines militaires et techniques, a annonce la porte-parole du ministère russe Irina Kovaltchouk. "Les perspectives de la coopération russo-mongole dans les domaines militaire et technique, ainsi que les problèmes de sécurité en Asie centrale et dans la région Asie-Pacifique ont été au menu des négociations des deux ministres", a indiqué la porte-parole. "La Russie a confirmé son intention de poursuivre la formation des soldats mongols dans les écoles russes auprès du ministère russe de la Défense", a-t-il ajouté. Les ministres des deux pays ont également salué les manœuvres russo-mongoles Darkhan-2 qui se sont tenues en août-septembre 2009.
08 Février 2010
Les ministres russe et mongol de la Défense Anatoli Serdioukov et Luvsanvandangiin Bold ont évoqué ce 08 février 2010 à Moscou, les perspectives de la coopération bilatérale dans les domaines militaires et techniques, a annonce la porte-parole du ministère russe Irina Kovaltchouk. "Les perspectives de la coopération russo-mongole dans les domaines militaire et technique, ainsi que les problèmes de sécurité en Asie centrale et dans la région Asie-Pacifique ont été au menu des négociations des deux ministres", a indiqué la porte-parole. "La Russie a confirmé son intention de poursuivre la formation des soldats mongols dans les écoles russes auprès du ministère russe de la Défense", a-t-il ajouté. Les ministres des deux pays ont également salué les manœuvres russo-mongoles Darkhan-2 qui se sont tenues en août-septembre 2009.
Monngolie armée mongole soldats photos

 

 

Iran Retour Menu
L'Iran construit ses propres drones de combat.

L’Iran a commencé la production de deux systèmes aériens sans pilote de fabrication locale, ce 08 février 2010. Ces nouveaux drones sont capables d’effectuer des missions de reconnaissance et de bombardement avec une haute précision, a indiqué l’agence de presse FARS. L’Iran a dévoilé les drones Ra'd (Thunder) et Nazir (Harbinger), dans une usine située au Nord de la province de Mazandaran. "Nous planifions de fabriquer ces UAV sur ce site", a indiqué Hamed Saeedi, le directeur de la société Farnas Aerospace Company à l’agence de presse FARS. Monsieur Hamed Saeedi a également fat savoir, "Nos UAV sont des drones de courte portée, volant à basse altitude équipés de systèmes réduisant la détection radar". Selon des analystes, l’Iran a récemment accompli des progrès significatifs dans le développement de divers types d’avions de combat, et a acquit le savoir-faire technique pour produire des drones et des avions avec des possibilités de détection réduite.
08 Février 2010
L’Iran a commencé la production de deux systèmes aériens sans pilote de fabrication locale, ce 08 février 2010. Ces nouveaux drones sont capables d’effectuer des missions de reconnaissance et de bombardement avec une haute précision, a indiqué l’agence de presse FARS. L’Iran a dévoilé les drones Ra'd (Thunder) et Nazir (Harbinger), dans une usine située au Nord de la province de Mazandaran. "Nous planifions de fabriquer ces UAV sur ce site", a indiqué Hamed Saeedi, le directeur de la société Farnas Aerospace Company à l’agence de presse FARS. Monsieur Hamed Saeedi a également fat savoir, "Nos UAV sont des drones de courte portée, volant à basse altitude équipés de systèmes réduisant la détection radar". Selon des analystes, l’Iran a récemment accompli des progrès significatifs dans le développement de divers types d’avions de combat, et a acquit le savoir-faire technique pour produire des drones et des avions avec des possibilités de détection réduite.
L'Iran construit ses propres drones de combat.

 

 

Iran Retour Menu
L'Iran présente deux nouvelles armes, le missile antichar Toufan-5 et le missile sol-air Qaem.

L’Iran a commencé la production de deux missiles de fabrication locale, avec une haute capacité de pénétration de blindage, d’après une source iranienne. La télévision d’état iranienne a présenté le 06 février 2010, le missile antichar Toufan-5 et le missile sol-air Qaem, durant des tests de tir, lors de l’inauguration des deux lignes de production de ces armes. " Une fois que la production en série de ces armes sera lancée, les forces armées d’Iran disposeront d’une puissance accrue dans les combat aériens et terrestres", a indiqué Ahmad Vahidi , le ministre iranien de la défense à l’agence de presse iranienne Fars news. D’après des informations communiquées par Vahidi, lors de la cérémonie d’inauguration, le missile Toufan 5 dispose de deux têtes explosives capables de détruire tous les types de chars, véhicules blindés ou transport de troupe modernes, grâce à ses hautes capacités de pénétration. Le système de missile sol-air à décollage vertical Qaem est capable de détruire toutes les cibles aériennes volant à basse altitude et vitesse réduite, spécialement les hélicoptères de combat. Les officiels militaires iraniens avait déjà auparavant, annoncés la mise en production d’un missile spécialement conçu et fabriqué pour détruire les hélicoptère d’attaques américains du type AH-64 Apache. L’Iran a lancé un vaste programme de développement d’armement locale, après l’embargo sur les armes imposés par les américains durant les années 1980-88. Depuis 1992, la République Islamique a produit ses propres avions de combat Saeqeh et Azarakhsh, le sous-marin Ghadir, des navires de combat, des missiles, des chars et des véhicules blindés. L’Iran réalise fréquemment des exercices militaires, afin de montrer la puissance de leurs armements, et démontrer ses capacités à réagir contre une attaque sur son territoire.
07 Février 2010
L’Iran a commencé la production de deux missiles de fabrication locale, avec une haute capacité de pénétration de blindage, d’après une source iranienne. La télévision d’état iranienne a présenté le 06 février 2010, le missile antichar Toufan-5 et le missile sol-air Qaem, durant des tests de tir, lors de l’inauguration des deux lignes de production de ces armes. " Une fois que la production en série de ces armes sera lancée, les forces armées d’Iran disposeront d’une puissance accrue dans les combat aériens et terrestres", a indiqué Ahmad Vahidi , le ministre iranien de la défense à l’agence de presse iranienne Fars news. D’après des informations communiquées par Vahidi, lors de la cérémonie d’inauguration, le missile Toufan 5 dispose de deux têtes explosives capables de détruire tous les types de chars, véhicules blindés ou transport de troupe modernes, grâce à ses hautes capacités de pénétration. Le système de missile sol-air à décollage vertical Qaem est capable de détruire toutes les cibles aériennes volant à basse altitude et vitesse réduite, spécialement les hélicoptères de combat. Les officiels militaires iraniens avait déjà auparavant, annoncés la mise en production d’un missile spécialement conçu et fabriqué pour détruire les hélicoptère d’attaques américains du type AH-64 Apache. L’Iran a lancé un vaste programme de développement d’armement locale, après l’embargo sur les armes imposés par les américains durant les années 1980-88. Depuis 1992, la République Islamique a produit ses propres avions de combat Saeqeh et Azarakhsh, le sous-marin Ghadir, des navires de combat, des missiles, des chars et des véhicules blindés. L’Iran réalise fréquemment des exercices militaires, afin de montrer la puissance de leurs armements, et démontrer ses capacités à réagir contre une attaque sur son territoire.
L'Iran présente deux nouvelles armes, le missile antichar Toufan-5 et le missile sol-air Qaem.

 

 

Russie Retour Menu
Le contrat pour la livraison de systèmes de missile S-300 est momentanément suspendu suite à des problèmes techniques.

Un contrat portant sur la livraison du système de défense antiaérien S-300 vers l’Iran est suspendu momentanément pour des raisons techniques, d’après l’ambassadeur Iranien en Russie. La Russie a signé un contrat avec l’Iran pour la livraison de 5 systèmes de missile S-300, en décembre 2005. Cependant, aucun rapport officiel n’indique le début de l’exécution du contrat. "L’Iran est prêt à recevoir ces systèmes S-300, et la Russie s’est engagée à respecter les conditions du contrat", a fait savoir Seyyed Mahmoud-Reza Sajjadi, lors d’une conférence de presse avec l’agence RIA Novosti à Moscou. "Plusieurs problèmes techniques sont apparus dans l’exécution du contrat, mais ils seront bientôt résolus", a fait savoir le diplomate, mais sans préciser les problèmes. Beaucoup d’experts pensent que la Russie a refusé d’honorer son contrat, suite aux pressions de Washington et de Tel Aviv. Les Etats Unis et Israël n’ont pas éliminé la possibilité d’une action militaire, si la diplomatie ne résout pas le conflit concernant le programme nucléaire de l’Iran, et ils ont également exprimé leurs inquiétudes sur la livraison du système de missile antiaérien S-300, qui renforcerait de manière significative les moyens de défense antiaérien de l’Iran. L’industrie de défense russe a déclaré à plusieurs reprises, qu’elle était prête à honorer ce contrat, qui vaut des centaines de millions de dollars, tout en informant, que la réalisation du contrat dépendait de la situation actuelle au niveau international et de la position des dirigeants russes.
07 Février 2010
Un contrat portant sur la livraison du système de défense antiaérien S-300 vers l’Iran est suspendu momentanément pour des raisons techniques, d’après l’ambassadeur Iranien en Russie. La Russie a signé un contrat avec l’Iran pour la livraison de 5 systèmes de missile S-300, en décembre 2005. Cependant, aucun rapport officiel n’indique le début de l’exécution du contrat. "L’Iran est prêt à recevoir ces systèmes S-300, et la Russie s’est engagée à respecter les conditions du contrat", a fait savoir Seyyed Mahmoud-Reza Sajjadi, lors d’une conférence de presse avec l’agence RIA Novosti à Moscou. "Plusieurs problèmes techniques sont apparus dans l’exécution du contrat, mais ils seront bientôt résolus", a fait savoir le diplomate, mais sans préciser les problèmes. Beaucoup d’experts pensent que la Russie a refusé d’honorer son contrat, suite aux pressions de Washington et de Tel Aviv. Les Etats Unis et Israël n’ont pas éliminé la possibilité d’une action militaire, si la diplomatie ne résout pas le conflit concernant le programme nucléaire de l’Iran, et ils ont également exprimé leurs inquiétudes sur la livraison du système de missile antiaérien S-300, qui renforcerait de manière significative les moyens de défense antiaérien de l’Iran. L’industrie de défense russe a déclaré à plusieurs reprises, qu’elle était prête à honorer ce contrat, qui vaut des centaines de millions de dollars, tout en informant, que la réalisation du contrat dépendait de la situation actuelle au niveau international et de la position des dirigeants russes.
Russie S-300 russe système de missile sol-air défense antiaérienne
Fiche technique
Photos

 

 

Russie Retour Menu
Le président russe Dmitri Medvedev a approuvé la nouvelle doctrine militaire du pays.

Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé ce 05 Février 2010, lors d'une réunion avec les membres permanents du Conseil de sécurité de Russie qu'il avait approuvé la nouvelle doctrine militaire du pays, a annoncé la porte-parole du chef de l'Etat russe Natalia Timakova. "Au cours de la réunion, le président Medvedev a déclaré qu'il avait approuvé deux documents, notamment la nouvelle doctrine militaire et la politique d'Etat en matière de la dissuasion nucléaire à l'horizon 2020", a-t-elle déclaré. Le premier ministre russe Vladimir Poutine, le chef de l'administration présidentielle Serguei Narichkine et le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev assistaient notamment à cette réunion. Elaborée sur demande du président et chef suprême des armées russe Dmitri Medvedev, la nouvelle doctrine militaire stipule notamment que la Russie est en droit de effectuer des frappes nucléaires préventives et tient compte de nouveaux risques, dont la lutte pour les ressources énergétiques, l'élargissement de l'OTAN, la prolifération des armes de destruction massive, dont nucléaires, et le terrorisme international.
05 Février 2010
Le président russe Dmitri Medvedev a annoncé ce 05 Février 2010, lors d'une réunion avec les membres permanents du Conseil de sécurité de Russie qu'il avait approuvé la nouvelle doctrine militaire du pays, a annoncé la porte-parole du chef de l'Etat russe Natalia Timakova. "Au cours de la réunion, le président Medvedev a déclaré qu'il avait approuvé deux documents, notamment la nouvelle doctrine militaire et la politique d'Etat en matière de la dissuasion nucléaire à l'horizon 2020", a-t-elle déclaré. Le premier ministre russe Vladimir Poutine, le chef de l'administration présidentielle Serguei Narichkine et le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev assistaient notamment à cette réunion. Elaborée sur demande du président et chef suprême des armées russe Dmitri Medvedev, la nouvelle doctrine militaire stipule notamment que la Russie est en droit de effectuer des frappes nucléaires préventives et tient compte de nouveaux risques, dont la lutte pour les ressources énergétiques, l'élargissement de l'OTAN, la prolifération des armes de destruction massive, dont nucléaires, et le terrorisme international.
Russie Président russe Dmitry Anatolyevich Medvedev photo

 

 

Sri Lanka Retour Menu
Moscou accordera un crédit de 300 milions de dollars au Sri Lanka pour l'achat d'armement.

La Russie accordera un crédit de 300 millions de dollars au Sri Lanka pour l'achat d’armement et de technologies militaires et civiles russes, a annoncé vendredi Vladimir Mikhaïlov, ambassadeur de Russie à Colombo. L'accord sera signé lors de la visite de travail du président sri-lankais Mahinda Rajapakse à Moscou les 6-8 février. "Un tel accord est effectivement en préparation", a confirmé le vice-ministre russe des Finances Dmitri Pankine.
05 Février 2010
La Russie accordera un crédit de 300 millions de dollars au Sri Lanka pour l'achat d’armement et de technologies militaires et civiles russes, a annoncé vendredi Vladimir Mikhaïlov, ambassadeur de Russie à Colombo. L'accord sera signé lors de la visite de travail du président sri-lankais Mahinda Rajapakse à Moscou les 6-8 février. "Un tel accord est effectivement en préparation", a confirmé le vice-ministre russe des Finances Dmitri Pankine.
Sri Lanka forces armées terrestres équipements et véhicules militaires

 

 

France Retour Menu
Livraison des premiers véhicules blindé à roues Aravis Nexter Systems à l'armée de terre française.

Le 19 janvier 2010, la Direction générale de l’armement (DGA) a livré à l’armée de Terre ses quatre premiers véhicules blindés hautement protégés ARAVIS. Au total 15 ARAVIS ont été commandés par la DGA en avril 2009 à la société NEXTER Systems pour près de 20M€, dont 15 M€ au titre du plan de relance de l’économie. Le volet défense du plan de relance de l’économie a représenté 2,4 milliards d’euros en 2009 et permis notamment d’augmenter de 10% les crédits consacrés aux équipements. Cette acquisition va permettre de doter l’armée de Terre d’un véhicule fortement protégé pour la reconnaissance d’itinéraires susceptibles d’être piégés. Les ARAVIS équiperont les unités du génie qui accompagnent en Afghanistan les véhicules BUFFALO et SOUVIM, spécialisés dans la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI). Les onze derniers ARAVIS sont prévus d’être livrés par NEXTER Systems à la DGA avant la fin d’avril 2010. Les utilisateurs ainsi que les personnes chargées de la maintenance des ARAVIS débuteront en février leur formation sur les premiers véhicules.
05 Février 2010
Le 19 janvier 2010, la Direction générale de l’armement (DGA) a livré à l’armée de Terre ses quatre premiers véhicules blindés hautement protégés ARAVIS. Au total 15 ARAVIS ont été commandés par la DGA en avril 2009 à la société NEXTER Systems pour près de 20M€, dont 15 M€ au titre du plan de relance de l’économie. Le volet défense du plan de relance de l’économie a représenté 2,4 milliards d’euros en 2009 et permis notamment d’augmenter de 10% les crédits consacrés aux équipements. Cette acquisition va permettre de doter l’armée de Terre d’un véhicule fortement protégé pour la reconnaissance d’itinéraires susceptibles d’être piégés. Les ARAVIS équiperont les unités du génie qui accompagnent en Afghanistan les véhicules BUFFALO et SOUVIM, spécialisés dans la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI). Les onze derniers ARAVIS sont prévus d’être livrés par NEXTER Systems à la DGA avant la fin d’avril 2010. Les utilisateurs ainsi que les personnes chargées de la maintenance des ARAVIS débuteront en février leur formation sur les premiers véhicules.
France Aravis Nexter Systems français véhicule blindé à roues haute protection
Fiche technique
Photos

 

 

Kazakhstan Retour Menu
Le Parlement du Kazakhstan a ratifié un accord pour une force d'action rapide Post-Soviétique.

Le parlement du Kazakhstan a ratifié un accord ce 04 Février 2010, pour établir une force de réaction rapide avec la Russie. La création d’un contingent militaire puissant dans l’ancienne Asie Centrale Soviétique par les membres du CSTO (Collective Security Treaty Organization) est vu par Moscou comme un équilibre par rapport à l’OTAN. Sa formation a provoqué quelques problèmes, suite à des rivalités régionales de quelques membres. Lors d’une session plénière, le Ministre de la Défense des états d’Asie Centrale, a indiqué, "La force d’action rapide a été conçu pour améliorer la sécurité des membres CSTO dans le cadre du contexte actuel des menaces existantes et potentielles. Comprenant le terrorisme, l’extrémisme, les catastrophes naturelles, les stupéfiants, tout en assurant un rôle de sécurité nationale". Le CSTO comprend l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kyrgyzstan, la Russie, l'Uzbekistan et le Tajikistan. Un statut d’observateur est également attribué à l’Iran, L’Inde, le Pakistan, et la Mongolie. Cinq des sept membres ont signé l'accord en février 2009. La Biélorussie qui au départ ne souhaitait pas ratifié l’accord, en raison d’un désaccord avec la Russie, va rejoindre l’organisation dans le courant de cette année. L’Ouzbékistan avait jusqu’ici refusé de rejoindre l’organisation, en indiquant son opposition de renforcer la position Russe en Asie Centrale. L’Ouzbékistan est également en désaccord avec le Kyrgyzstan voisin, qui accueille une base aérienne russe. La Force de réaction rapide a tenu des exercices militaires durant deux semaines dans le Kazakhstan méridional en Octobre 2009, avec la participation de plus de 7.000 militaires provenant d'Arménie, du Kazakhstan, du Kyrgyzstan, de Russie et du Tadjikistan. La stratégie russe de sécurité jusqu’en 2020, récemment approuvée par le Président Russe, Dmitry Medvedev, envisage le CSTO comme mécanisme principal aux menaces et défis militaires dans la région.
04 Février 2010
Le parlement du Kazakhstan a ratifié un accord ce 04 Février 2010, pour établir une force de réaction rapide avec la Russie. La création d’un contingent militaire puissant dans l’ancienne Asie Centrale Soviétique par les membres du CSTO (Collective Security Treaty Organization) est vu par Moscou comme un équilibre par rapport à l’OTAN. Sa formation a provoqué quelques problèmes, suite à des rivalités régionales de quelques membres. Lors d’une session plénière, le Ministre de la Défense des états d’Asie Centrale, a indiqué, "La force d’action rapide a été conçu pour améliorer la sécurité des membres CSTO dans le cadre du contexte actuel des menaces existantes et potentielles. Comprenant le terrorisme, l’extrémisme, les catastrophes naturelles, les stupéfiants, tout en assurant un rôle de sécurité nationale". Le CSTO comprend l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kyrgyzstan, la Russie, l'Uzbekistan et le Tajikistan. Un statut d’observateur est également attribué à l’Iran, L’Inde, le Pakistan, et la Mongolie. Cinq des sept membres ont signé l'accord en février 2009. La Biélorussie qui au départ ne souhaitait pas ratifié l’accord, en raison d’un désaccord avec la Russie, va rejoindre l’organisation dans le courant de cette année. L’Ouzbékistan avait jusqu’ici refusé de rejoindre l’organisation, en indiquant son opposition de renforcer la position Russe en Asie Centrale. L’Ouzbékistan est également en désaccord avec le Kyrgyzstan voisin, qui accueille une base aérienne russe. La Force de réaction rapide a tenu des exercices militaires durant deux semaines dans le Kazakhstan méridional en Octobre 2009, avec la participation de plus de 7.000 militaires provenant d'Arménie, du Kazakhstan, du Kyrgyzstan, de Russie et du Tadjikistan. La stratégie russe de sécurité jusqu’en 2020, récemment approuvée par le Président Russe, Dmitry Medvedev, envisage le CSTO comme mécanisme principal aux menaces et défis militaires dans la région.
CSTO Collective Security Treaty Organization membres

 

 

Etats Unis (Raytheon) Retour Menu
La société américaine Raytheon a gagné un contrat de $58.2 millions pour la mise à niveau de systèmes de missile Patriot.

Un contrat d'un montant $58.2 millions a été attribué à la société américaine Raytheon dans le cadre de la mise à niveau du système de missiles Patriot. L'aviation américaine et l’AAMCOM (Missile Command) ont publié le contrat pour la mise à niveau de 124 systèmes Patriot en configuration Capability-2. Ce contrat fait partie d'un programme d'évolution technologique commandée par le AAMCOM en 2000. "Le missile Patriot est un système de combat éprouvé, est déjà utilisé par 12 pays au monde, qui a déjà montré ses capacités opérationnelles de défense antiaérienne", a indiqué Sanjay Kapoor, vice-président pour les programmes de systèmes de défense Patriot chez Integrated Raytheon (IDS). Ces mises à niveau vont augmenter les performances du missile contre les missiles balistiques tactiques et de croisière. De plus, des composants seront remplacés pour prolonger la durée de vie et de fiabilité des missiles. La réalisation du contrat se fera dans les installations de Raytheon, à Andover, Massachusetts.
04 Février 2010
Un contrat d'un montant $58.2 millions a été attribué à la société américaine Raytheon dans le cadre de la mise à niveau du système de missiles Patriot. L'aviation américaine et l’AAMCOM (Missile Command) ont publié le contrat pour la mise à niveau de 124 systèmes Patriot en configuration Capability-2. Ce contrat fait partie d'un programme d'évolution technologique commandée par le AAMCOM en 2000. "Le missile Patriot est un système de combat éprouvé, est déjà utilisé par 12 pays au monde, qui a déjà montré ses capacités opérationnelles de défense antiaérienne", a indiqué Sanjay Kapoor, vice-président pour les programmes de systèmes de défense Patriot chez Integrated Raytheon (IDS). Ces mises à niveau vont augmenter les performances du missile contre les missiles balistiques tactiques et de croisière. De plus, des composants seront remplacés pour prolonger la durée de vie et de fiabilité des missiles. La réalisation du contrat se fera dans les installations de Raytheon, à Andover, Massachusetts.
Etats Unis aemée américaine Patriot système de missile défense antiaérienne
Fiche technique
Photos

 

 

Iran Retour Menu
L'Iran a dévelopé une nouvelle arme pour combattre les hélicoptère d'attaque américain AH-64 Apache.

L’Iran a développé une nouvelle arme pour combattre les hélicoptères d'attaque américain AH-64 Apache, d'après l'agence de presse iranienne FARS. "Nos ennemis ne devraient pas imaginer que leurs hélicoptères d'attaque AH-64 Apache, qui ont montré leur puissance dans des pays comme l'Irak et l'Afghanistan, pourrait avoir la même efficacité et capacité en cas d'agression contre l'Iran. Grâce à ces nouvelles armes, sommes capables de mettre un terme à la puissance des hélicoptères d'attaque AH-64 Apache ", a indiqué le Colonel Nasser Arab-Beigi, membre de la garde de la révolution islamique. Ce militaire n'a pas spécifié le type d'armes que l'Iran aurait fabriqué pour abattre les hélicoptères d'attaque AH-64 Apache. Suite à l'amplification des tensions, Iran a répondu au plan des États-Unis d’intensification de la présence militaire américaine dans le Golfe. Le parlementaire iranien, Ali Larijani, a fait savoir lors d'un discours, que ce mouvement de déploiement de navires militaires avec des capacités de missiles le long des côtes iraniennes et dans le Golfe, dans les pays du Bahreïn, Koweït, Qatar, et les Emirats Arabes Unis, montre une fois de plus la politique américaine a préparé le terrain dans le cadre d'autres actions éventuelles.
03 Février 2010
L’Iran a développé une nouvelle arme pour combattre les hélicoptères d'attaque américain AH-64 Apache, d'après l'agence de presse iranienne FARS. "Nos ennemis ne devraient pas imaginer que leurs hélicoptères d'attaque AH-64 Apache, qui ont montré leur puissance dans des pays comme l'Irak et l'Afghanistan, pourrait avoir la même efficacité et capacité en cas d'agression contre l'Iran. Grâce à ces nouvelles armes, sommes capables de mettre un terme à la puissance des hélicoptères d'attaque AH-64 Apache ", a indiqué le Colonel Nasser Arab-Beigi, membre de la garde de la révolution islamique. Ce militaire n'a pas spécifié le type d'armes que l'Iran aurait fabriqué pour abattre les hélicoptères d'attaque AH-64 Apache. Suite à l'amplification des tensions, Iran a répondu au plan des États-Unis d’intensification de la présence militaire américaine dans le Golfe. Le parlementaire iranien, Ali Larijani, a fait savoir lors d'un discours, que ce mouvement de déploiement de navires militaires avec des capacités de missiles le long des côtes iraniennes et dans le Golfe, dans les pays du Bahreïn, Koweït, Qatar, et les Emirats Arabes Unis, montre une fois de plus la politique américaine a préparé le terrain dans le cadre d'autres actions éventuelles.
Iran armée iranienne système de missile photo

 

 

Etats Unis (Oshksoh) Retour Menu
Nouveau contrat pour Oshkosh Defense concernant la livraison de 388 systèmes de véhicule logistique et 15 camions tracteurs.

Une commande d’un montant $158.382.797 a été attribuée à la société américaine Oshkosh Defense dans le cadre du contrat (M67854-06-D-5028) gagné auparavant. Cette commande inclut la livraison de 388 systèmes de véhicule logistique et 15 camions tracteurs. La réalisation du contrat se fera dans les installations d’Oshkosh, avec une livraison de la commande, qui devrait être terminée pour le 31 Juillet 2011.
03 Février 2010
Une commande d’un montant $158.382.797 a été attribuée à la société américaine Oshkosh Defense dans le cadre du contrat (M67854-06-D-5028) gagné auparavant. Cette commande inclut la livraison de 388 systèmes de véhicule logistique et 15 camions tracteurs. La réalisation du contrat se fera dans les installations d’Oshkosh, avec une livraison de la commande, qui devrait être terminée pour le 31 Juillet 2011.
Etats Unis armée américaine Oshkosh Logistic Vehicle System camion photo

 

 

Suède (Saab) Back Menu
Saab a gagné une commande pour la livraison de systèmes d'entraînements aux forces armées norvégiennes.

La société suédoise Saab gagne un contrat pour la livraison de systèmes d'entraînement pour l'armée norvégienne. Cette commande fait partie d'un projet de soutien pour la formation des unités et des soldats d'active pour plusieurs années. L'armée norvégienne travaille actuellement pour créer un système d'entraînement réaliste qui offre des images précises de la réalité à laquelle les soldats seront confrontés lors des missions actuelles, qui sont très différentes à celles rencontrées dans les pays nordiques. Cette commande inclut des simulateurs pour les chars et les armes de petit calibre, en augmentant les capacités de communication du système, plus un système d'optimisation qui peut être employée avec plus de 40 véhicules. "La Norvège est un de nos clients les plus importants en ce qui concerne les systèmes d'entraînement. Cette commande est une confirmation que nos systèmes fournissent un haut niveau de formation pour nos clients. Cette commande prolonge les capacités d'entraînement de l'armée norvégienne, et ajoute de nouvelles possibilités et capacités", a indiqué Claes-Peter Cederlöf, directeur commercial de la branche entraînement et simulation.
03 Février 2010
La société suédoise Saab gagne un contrat pour la livraison de systèmes d'entraînement pour l'armée norvégienne. Cette commande fait partie d'un projet de soutien pour la formation des unités et des soldats d'active pour plusieurs années. L'armée norvégienne travaille actuellement pour créer un système d'entraînement réaliste qui offre des images précises de la réalité à laquelle les soldats seront confrontés lors des missions actuelles, qui sont très différentes à celles rencontrées dans les pays nordiques. Cette commande inclut des simulateurs pour les chars et les armes de petit calibre, en augmentant les capacités de communication du système, plus un système d'optimisation qui peut être employée avec plus de 40 véhicules. "La Norvège est un de nos clients les plus importants en ce qui concerne les systèmes d'entraînement. Cette commande est une confirmation que nos systèmes fournissent un haut niveau de formation pour nos clients. Cette commande prolonge les capacités d'entraînement de l'armée norvégienne, et ajoute de nouvelles possibilités et capacités", a indiqué Claes-Peter Cederlöf, directeur commercial de la branche entraînement et simulation.
Saab présent sur le marché international dans le secteur civil et militaire

 

 

Bulgaria Back Menu
Plasan annonce la livraison de 25 véhicules à roues SandCat pour le compte de l'armée bulgare.

La société Plasan, un leader mondial dans la conception et protection des véhicules à haut niveau de protection, a annoncé la livraison de 25 véhicules blindés à roues SandCat en collaboration avec la société américaine Oshkosh Defense, pour le compte du ministère de la défense bulgare. Le contrat a été gagné en décembre 2008.
02 Février 2010
La société Plasan, un leader mondial dans la conception et protection des véhicules à haut niveau de protection, a annoncé la livraison de 25 véhicules blindés à roues SandCat en collaboration avec la société américaine Oshkosh Defense, pour le compte du ministère de la défense bulgare. Le contrat a été gagné en décembre 2008.
Oshkosh SandCat véhicule blindé à roues protégé multifonction
Fiche technique
Photo

 

 

Inde Retour Menu
L'Inde va fournir six escadrons supplémentaires de missile Akash.

Le bureau des acquisitions de défense a décidé de fournir six escadrons supplémentaires de missile Akash, a fait savoir le Ministre de la défense A K Antony, à Bangalore. Cette commande va compléter les deux escadrons déjà existants. Chaque escadron comprend 125 missiles. D’après le Ministre de la défense, il avait été décidé d’abandonner le projet Akash au sein des forces armées indiennes qui n’était pas satisfait du produit, mais ce qui n’est plus vrai aujourd’hui.
02 Février 2010
Le bureau des acquisitions de défense a décidé de fournir six escadons supplémentaires de missile Akash, a fait savoir le Ministre de la défense A K Antony, à Bangalore. Cette commande va compléter les deux escadrons déjà existants. Chaque escadron comprend 125 missiles. D’après le Ministre de la défense, il avait été décidé d’abandonner le projet Akash au sein des forces armées indiennes qui n’était pas satisfait du produit, mais ce qui n’est plus vrai aujourd’hui.
Inde armée indiene Akash système de missile sol-air moyenne portée photo

 

 

Libye Retour Menu
Contrat de vente d'armes d'un montant de 1,8 milliard de dollars entre la Libye et la russie.

Le Premier Ministre Russe, Vladimir Putin a autorisé la vente d'armements à la Libye pour un montant de 1,8 milliards de dollars. Cet accord a été annoncé par le premier ministre russe, lors d'une conférence avec l’une des plus importantes sociétés de défense russes, Izhmash. Ce contrat concerne de l'armement léger et des systèmes d’armes plus complexes. D'après une source diplomatique, la Libye serait prête à acheter 20 avions de combat, ainsi que des systèmes de défense antiaérien et des chars de combat. Le ministre de la défense Libyen, le Général Major Younis Jaber, ainsi que des officiels étaient à Moscou il y a quelques semaines. Ce contrat avec la Libye représenterait un total de 10 % des ventes d'armes en 2009, d'après un rapport de l'agence d'exportation d'armes russes.
02 Février 2010
Le Premier Ministre Russe, Vladimir Putin a autorisé la vente d'armements à la Libye pour un montant de 1,8 milliards de dollars. Cet accord a été annoncé par le premier ministre russe, lors d'une conférence avec l’une des plus importantes sociétés de défense russes, Izhmash. Ce contrat concerne de l'armement léger et des systèmes d’armes plus complexes. D'après une source diplomatique, la Libye serait prête à acheter 20 avions de combat, ainsi que des systèmes de défense antiaérien et des chars de combat. Le ministre de la défense Libyen, le Général Major Younis Jaber, ainsi que des officiels étaient à Moscou il y a quelques semaines. Ce contrat avec la Libye représenterait un total de 10 % des ventes d'armes en 2009, d'après un rapport de l'agence d'exportation d'armes russes.
Libya Libyan army soldiers picture

 

 

Allemagne (EADS) Retour Menu
EADS Defence & Security and Mowag libre des Eagle IV en version ambulance à l'armée allemande.

EADS Defence & Security (DS) et Mowag, une filiale de General Dynamics, vont livrer des véhicules blindés à roues Eagle IV en version ambulance à l'armée allemande, qui permettront de transporter rapidement les blessés sur le champ de bataille et les zones dangereuses avec un maximum de sécurité. Les deux compagnies ont conçu et développé un système de véhicules blindés ambulance pour les troupes allemandes déployées en Afghanistan. Cette commande a été placée par le bureau fédéral de fourniture des technologies de défense de l'armée allemande. Indépendamment de l'équipement médical embarqué dans le véhicule, le service médical de l'armée allemande a imposé de disposer d'un véhicule ayant un espace intérieur capable de transporter des blessés couchés, ainsi que du personnel médical. La version ambulance de l’Eagle IV est conçue pour jouer un rôle d'unité mobile médicale au sein de l'armée allemande. Sa mission est de transporter sans risque une équipe médicale, ainsi que les blessés, depuis un emplacement sur le champ de bataille jusqu'à un hôpital de campagne tout en fournissant les soins médicaux d'urgence. Bernd Wenzler, Président de Defence Electronics a indiqué, “Basé sur notre expérience acquise depuis de nombreuses années dans le domaine du transport de blessés et des systèmes militaires médicaux, est grâce à notre expertise d'intégration, nous pouvons nous conformer entièrement aux exigences de l'armée allemande. La commande réalisée par l'armée allemande permet de disposer d'un véhicule ambulance blindé capable de répondre besoin des troupes allemandes déployées dans la nouvelle zone de combat. “
02 Février 2010
EADS Defence & Security (DS) et Mowag, une filiale de General Dynamics, vont livrer des véhicules blindés à roues Eagle IV en version ambulance à l'armée allemande, qui permettront de transporter rapidement les blessés sur le champ de bataille et les zones dangereuses avec un maximum de sécurité. Les deux compagnies ont conçu et développé un système de véhicules blindés ambulance pour les troupes allemandes déployées en Afghanistan. Cette commande a été placée par le bureau fédéral de fourniture des technologies de défense de l'armée allemande. Indépendamment de l'équipement médical embarqué dans le véhicule, le service médical de l'armée allemande a imposé de disposer d'un véhicule ayant un espace intérieur capable de transporter des blessés couchés, ainsi que du personnel médical. La version ambulance de l’Eagle IV est conçue pour jouer un rôle d'unité mobile médicale au sein de l'armée allemande. Sa mission est de transporter sans risque une équipe médicale, ainsi que les blessés, depuis un emplacement sur le champ de bataille jusqu'à un hôpital de campagne tout en fournissant les soins médicaux d'urgence. Bernd Wenzler, Président de Defence Electronics a indiqué, “Basé sur notre expérience acquise depuis de nombreuses années dans le domaine du transport de blessés et des systèmes militaires médicaux, est grâce à notre expertise d'intégration, nous pouvons nous conformer entièrement aux exigences de l'armée allemande. La commande réalisée par l'armée allemande permet de disposer d'un véhicule ambulance blindé capable de répondre besoin des troupes allemandes déployées dans la nouvelle zone de combat. “
Allemagne armée allemande Eagle IV Mowag General Dynamics véhicule blindé à roues transport de troupe photo

 

 

Etats Unis Retour Menu
Un système d'avion sans pilote Shadow livré au Corp des Marines de l'armée américaine.

Un contrat $13.046.030 a été attribué à la société AAI Corp, situé à Hunt Valley, Etats Unis pour l’achat d’un système d’avion sans pilote SHADOW pour le compte du Corp des Marines de l’armée américaine. L’UAV Shadow est un système qui permet de réaliser des missions de reconnaissance en temps réel, dans des rôles de reconnaissance et d’acquisition d’objectifs. Les missions du Shadow permettront de fournir des informations sur la gestion du champ de bataille et de l’aide dans la prise de décision pour les mouvements de troupe. La réalisation du contrat se fera à Hunt Valley, pour se terminer le 30 juin 2011.
01 Février 2010
Un contrat $13.046.030 a été attribué à la société AAI Corp, situé à Hunt Valley, Etats Unis pour l’achat d’un système d’avion sans pilote SHADOW pour le compte du Corp des Marines de l’armée américaine. L’UAV Shadow est un système qui permet de réaliser des missions de reconnaissance en temps réel, dans des rôles de reconnaissance et d’acquisition d’objectifs. Les missions du Shadow permettront de fournir des informations sur la gestion du champ de bataille et de l’aide dans la prise de décision pour les mouvements de troupe. La réalisation du contrat se fera à Hunt Valley, pour se terminer le 30 juin 2011.
Etats Unis armée américaine Shadow UAS système aérien sans pilote photo

 

 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.