Dana self-propelled gun howitzer wheeled armoured vehicle Czech Army Republic technical data sheet F

 
 
Dana Obusier automoteur à roues
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Le Dana tchèque de 152 mm est le premier obusier automoteur à roues mis en service dans une armée moderne. Ses caractéristiques sont encore mal connues. L'emploi de roues lui confère des avantages certains sur les traditionnels engins chenillés; en effet, il est moins cher à fabriquer et à entretenir, il est aussi plus intéressant tactiquement, car plus rapide, donc plus mobile, avec un rayon d'action supérieur. L'Afrique du Sud a mis au point un modèle de ce genre le G6 de 155 mm 6 x 6. On est presque sûr que le Dana, vu pour la première fois en 1980 au cours d'un défilé militaire, est basé sur le camion Tatra 815 8 x 8, un engin qui offre sans doute les meilleures performances tout terrain du monde. Sur le Dana la cabine de l'équipage se trouve à l'avant, la tourelle est en position centrale et le compartiment moteur, blindé, se trouve à l'arrière; le blindage, en acier corroyé, protège les hommes contre les tirs d'armes légères et les éclats d'obus. On pense que l'équipage voyage normalement dans la cabine et qu'il ne pénètre dans la tourelle qu'en opérations. Le moteur est couplé à une boîte manuelle disposant de dix vitesses en marche avant et de deux vitesses en marche arrière. Elle est reliée à un bloc de transmission à deux multiplications, ce qui double le nombre de rapports disponibles. La direction assistée agit sur quatre roues avant. Un dispositif régulateur permet au pilote d'adapter la pression des pneus au type de terrain parcouru. Lorsque l'engin prend sa position de tir, trois vérins hydrauliques (un à l'arrière de la coque, sous le bloc-moteur, et un de chaque côté entre le deuxième et troisième essieu) sont abaissés pour améliorer la stabilité. Le Dana peut guéer jusqu'à 1,40 m environ, mais il n'est pas amphibie. La tourelle a une mobilité limitée et ne pointe en azimut que sur 30° ou 40° à droite comme à gauche. La bouche à feu est, selon toute vraisemblance, dérivée de celle qui équipe l'obusier automoteur soviétique M1973, quoique plus longue et démunie de frein de bouche. Les usines tchèques Skoda ont depuis longtemps fait la preuve de leur compétence en matière de construction de canons, et il est très possible que le Dana y ait été fabriquée de manière à pouvoir tirer des munitions soviétiques. La grue hydraulique montée sur le toit sert, semble-t-il, à hisser les projectiles dans la tourelle, à moins que ne s'intègre à un système d'approvisionnement automatique ou semi-automatique. Selon les renseignements dont on dispose, la pièce pourrait pointer en site de - 3° à + 60° et sa portée maximale serait de 15.000 à 20 000 m; sa cadence de tir serait de 4 ou 5 coups/m en utilisation soutenue; l'engin emporterait normalement 40 obus. Le chef de bord et le pilote disposent d'un système de vision à infrarouge. Aucune protection NBC ne paraît prévue.
Variantes :
Aucune
 
Armement
Canon de 152 mm, mitrailleuse de 12,7 mm
Pays utilisateurs
République Tchèque, Slovaquie, Pologne, Libye
Equipage
4 à 5 hommes
Accessoires
Système de conduite infrarouge.
Blindage
15 mm
Poids
23.000 kg
Vitesse
80 km/h
Autonomie
600 km
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Le canon du Dana est placé dans une tourelle coupée en deux, il dispose d'un frein de bouche à un évent et disposant de 2 petits ergots à gauche et à droite de celui-ci. A la base du canon on trouve un bras hydraulique pour l'élévation du canon.
Tourelle
est de forme très particulière , elle est coupée en deux par l'ensemble canon, elle présente un angle sur les flancs, sur le côté droit et à l'arrière on trouve la mitrailleuse de 12,7 mm. A droite et au milieu de celle-ci, on trouve une porte d'accès s'ouvrant en deux parties. Sur le flanc gauche, on trouve une autre porte d'accès, mais sur la partie supérieure du flanc de la tourelle et composée d'un seul élément.
Coque
est un châssis de camion Tatra avec une grosse cabine rectangulaire à l'avant et un autre bloc rectangulaire à l'arrière, le centre est une plateforme sur laquelle est fixée l'ensemble tourelle et canon. La cabine de l'équipage dispose de deux grandes fenêtres à l'avant protégées par des plaques de blindage rectangulaire. A l'arrière de la coque , on trouve un point d'ancrage de forme rond, pour stabiliser le véhicule lors du tir. Sur les flancs gauche et droit du châssis entre les deux groupes de roues, on retrouve également un point d'ancrage de forme rond.
Train de roulement
est composée de 8 pneus, qui sont groupés deux par deux.
Accessoires
Un jerrycan de carburant est placé à l'arrière gauche et droit de la coque.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Gros frein de bouche au bout du canon.
2. Gros phare avec barre de protection à l'avant, sur la partie gauche et droit de l'avant du châssis.
3. Deux fenêtres de forme rectangulaire avec plaque de blindage à l'avant du compartiment chauffeur.
4. Série de marche-pieds sur le côté gauche et droit du compartiment équipage.
5.Trappe d'accès sur le côté avant droit de la tourelle.
6. Petite tourelle sur le côté avant gauche du toit de la tourelle principale.
7. Tourelle principale coupée au centre.
8. Jerrycan de carburant à l'arrière gauche et droit de la coque.
9. Pot d'échappement, placé à l'arrière droit de la coque.
10. Petit coffre avec grille de ventilation, placé au centre de l'arrière de la coque.
11. Gros pare-choc à l'arrière de la coque.
12. Des jalons de pointage sont montés sur le flanc arrière gauche de la tourelle.
13. Grand pied de stabilisation monté sur le centre inférieure gauche et droit de la coque.
14. Bras hydraulique monté dans l'axe du canon et à sa base.
15.Les flancs de la tourelle forment un angle en forme de V.
a
a
 

 

 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.