AMX-32 char de combat principal français france main battle tank french france

 AMX-32 Char de combat principal
 


 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
a
Description
Le bureau d'études de l'Atelier de construction d'Issy-les-Moulineaux a conçu le AMX-32 spécialement pour l'exportation vers les pays qui demandent un char d'une plus grande puissance de feu et d'un meilleur blindage que ceux du AMX-30 classique produit à l'Atelier de construction de Roanne, le seul fabricant français de blindés. Le premier prototype, présenté à l'exposition d'équipements militaires de Satory en 1979, est armé du même canon de 105 mm que le AMX-30, tandis que le second prototype , exposé en 1981, possède un canon de 120 mm ainsi qu'un blindage amélioré . L'aménagement intérieur du AMX-32 est identique à celui du AMX-30 : le poste du conducteur est à l'avant, trois hommes d'équipage prenant place dans la tourelle, tandis que le moteur et la transmission se trouvent à l'arrière. L'armement principal est un canon  à âme lisse de 120 mm à bloc de culasse glissant verticalement, développé par l'Établissement d'études et de fabrication d'armement de Bourges (EFAB). Le fût est monté avec un manchon thermique percé de trous sur la face intérieur, pour l'évacuation de la fumée après le feu. Deux types de munitions sont utilisés  : le projectile APFSDS, dont la vitesse initiale est de 1.630 m/s , et un obus polyvalent à une vitesse initiale de 1.050 m/s. Le canon de 120 mm pourra tirer également les munitions mises au point pour le Leopard 2, actuellement en service dans les armées allemandes et néerlandaise. Le AMX-32 transporte 38 obus de 120 mm, dont 17 sont stockés dans la tourelle, le reste dans la caisse. monté coaxialement à gauche de l'armement  de l'armement principal, le canon M693 de  20 mm peut-être pointé indépendamment de celui-ci jusqu'à 40°; le char emporte 480 obus pour ce dernier. Une mitrailleuse de 7,62 mm est montée sur la coupole du chef de char. Trois lance-pots fumigènes sont installés de chaque côté de la tourelle. Le AMX-32 se distingue nettement du AMX-30 par son système de contrôle de tir intégré COATAC, développé à partir d'un système fonctionnant sur le petit véhicule de reconnaissance amphibie AMX-10RC en service dans l'armée française depuis plusieurs années. il permet au AMX-32 d'engager des cibles fixes et mobiles , aussi bien de jour comme de nuit, avec, à gauche du canon de 20 mm, la caméra TV à faible intensité lumineuse qui fait apparaître la même image en même temps sur les écrans TV du chef de char et du canonnier. Le chef de char dispose d'une lunette parfaitement stabilisée, montée sur le toit, dont le grossissement est de 2 à 8 fois en vision diurne , et de 1 fois en vision nocturne. elle peut-être utilisée à la fois pour cerner une cible et pour la surveiller. La lunette du canonnier grossit 10 fois et possède également un télémètre laser incorporé. Le AMX-32 est doté du même moteur Hispano-Suiza HS 110 de 12 cylindres refroidi par eau de 700 ch que le AMX-30. Mais il est possible de l'équiper d'un modèle surcompressé qui développe 800 ch. Du fait de son poids plus important le AMX-32 a un rapport poids/puissance de 17,5 ch/t, nettement plus faible donc que que celui de l'AMX-30 sorti il y a plus de trente ans. La suspension est une version modifiée de celle de l'AMX-30, mais une jupe blindée latérale a été ajoutée pour le protéger contre les projectiles HEAT. Le AMX-32 est équipé d'un système NBC et d'un schnorchel qui lui permet de passer un gué de 4 m. L'équipement optionnel comporte une transmission différente, un système d'arrêt incendie, un système d'air conditionné, des chenilles différentes et un dispositif d'injection de mazout dans le tuyau d'échappement pour créer un nuage de fumée.
Variantes :
Aucune
 
Armement
Canon de 120 mm, canon de 20 mm et mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm
Pays utilisateurs
France uniquement prototype
Equipage
4 hommes
Equipements
Caméra d'acquisition de tir, système de vision nocturne, contrôle de tir, système de tir stabilisé, lance-pots fumigènes
Blindage
?
a
Poids
40.000 kg
Vitesse
65 km/h
Autonomie
530 km
a
a
 
 
Identification

 Retour Menu

Canon
Comme pour le AMX-30, le canon donne l'impression d'être composé de plusieurs parties.
Tourelle
de forme plus rectangulaire et plus massive que pour le AMX-30, à gauche du canon le canon de 20 mm, et à droite un bloc rectangulaire c'est le système de télévision. Sur le tourelleau de la tourelle à sa gauche on trouve un épiscope qui est plus haut et de forme rectangulaire. Sur les flancs gauche et droit de la tourelle , on trouvent des grilles porte-filet. A l'arrière de la tourelle dispose d'un coffre rectangulaire de transport et d'une grille de transport. Le véhicule dispose du même tourelleau que pour le AMX-30.
Coque
de forme rectangulaire, avec l'avant légèrement incliné, le chauffeur se trouvant à gauche. L'arrière gauche et droit de la coque contiennent les pots d'échappement. L'arrière de la coque comprend des outils et des réservoirs de carburant supplémentaires ( type jerrycan) .
Train de roulement
composé de 5 roues de route et protégées par des plaques de blindage, composée de plusieurs plaques rectangulaire.
Accessoires
3 lance-pots fumigènes sont placés à l'avant gauche et droit de la tourelle devant les grilles porte-filet. On retrouve , des antennes de communication comme pour le AMX-30.
 
 
Détails à observer
 

  Retour Menu

1. Épiscope de forme rectangulaire et placé plus haut  sur la gauche de l'écoutille de droite de la tourelle.
2. Système de vision nocturne et de contrôle de tir sur la gauche de l'armement.
3. Trois lance-grenades  à l'avant gauche et droit de la tourelle, devant les grilles porte-filet.
4. Plaques de blindage protégeant le haut du train de roulement.
5. Grille porte-filet sur le flanc gauche et droit de la tourelle.
6. Coffre de transport et  grille porte-filet sur l'arrière de la tourelle
7. Pots d'échappement à l'arrière gauche et droit de la coque.
8. Outils et jerrycans  supplémentaires à l'arrière de la coque.
a
 

 
 
 
Galerie photos
 

  Retour Menu

 
  
 
     
 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.