BRDM-1 wheeled armoured armored vehicle personnel carrier Russian Army Russia Description pictures

 
 
BRDM-1 Véhicule blindé léger de transport de troupe
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Dans l'immédiat après guerre, le blindé léger BA-64 était le véhicule de reconnaissance le plus répandu au sein de l'armée soviétique. A la fin des années cinquante, il fut rapidement remplacé par l'engin de reconnaissance amphibie BRDM-1 4 x 4 , également utilisé par les pays du pacte de Varsovie et exporté vers de nombreux pays d'Afrique et du Moyen-Orient. Toutefois, la Hongrie décida de ne pas le mettre en oeuvre; elle construisit un véhicule du même type qui, extérieurement, ressemble beaucoup au BRDM-1, bien que le moteur soit à l'avant au lieu d'être à l'arrière. Ce véhicule, le FVG, fut aussi mis en service en Tchécoslovaquie et en Pologne. Dans la plupart des unités soviétiques , le BRDM-1 a été remplacé par un modèle sensiblement amélioré : le BRDM-2. La configuration du BRDM-1 est celle d'une voiture classique. Le moteur et la boîte de vitesse sont à l'avant , le pilote et le chef de bord prennent place au centre. L'arrière ne laisse au personnel embarqué qu'un compartiment restreint, dont le seul accès est constitué par des trappes s'ouvrant dans la partie postérieur du toit. Le véhicule est équipé de roues intermédiaires qui peuvent être crabotées et abaissées par le pilote pour franchir un fossé ou un passage difficile. Cette particularité a été reprise dans le BRDM-2. Un système de réglage de la pression des pneus , monté à l'usine, permet au pilote de gonfler ou de dégonfler les pneus suivant les besoins. Sans sortir de son véhicule, il peut ainsi dégonfler partiellement ses pneus pour traverser une zone sablonneuse - la surface du pneu en contact avec le sol augmente, donc la pression au sol diminue - et les regonfler pour rouler sur route. Véhicule amphibie sans transformation , le BRDM-1 est propulsé dans l'eau par un hydrojet placé à l'arrière de la coque. Avant d'entrer dans l'eau, il est néanmoins nécessaire de relever la brise-lame placé à l'avant et de mettre en marche les pompes de cale. En configuration standard, le BRDM-1 est armé d'une seule mitrailleuse de 7,62 mm montée à l'arrière du toit. Le secteur de pointage en azimut est de 90° ( 45° à gauche et 45° à droite); le pointage en site est compris entre - 6° et + 23,5°. Le véhicule transporte 1.070 cartouches de 7,62 mm. Certains BRDM-1 disposent d'une mitrailleuse de 7,62 mm à l'arrière et d'une mitrailleuse de 12,7 mm à l'avant. Le véhicule de commandement BRDM-U possède un équipement radio plus complet; le véhicule de reconnaissance NBC, désigné BRDM-rkh, est utilisé pour baliser des cheminements dans des zones contaminées. Deux paniers montés à l'arrière de la caisse reçoivent des piquets et des panneaux. Ces paniers peuvent pivoter de 90° pour permettre la pose des balises. Trois types de BRDM-1 sont armés de missiles antichars filoguidés. Le premier est doté de 3 missiles AT1 "Snapper" portant à 2.500 m. Les rampes et leurs missiles restent sous le blindage pendant les déplacements. Elles ne sortent de la caisse qu'au moment du tir. Le deuxième type ressemble au premier, mais dispose de 4 missiles "Swatter" portant à 3.000 m. Ce modèle n'a pas été mis en oeuvre en dehors des pays du pacte de varsovie. Le troisième type, le plus récent, est équipé de 6 missiles "Sagger" portant à 3.000 m. Des engins supplémentaires sont transportés dans la caisse. Cette munition filoguidée a fait la preuve de son efficacité durant la guerre israélo-arabe en octobre 1973.

 

 

 

Variantes :
BRDM-1U : variante poste de commandement
BRDM-1RkH : véhicule de reconnaissance NBC, nucléaire , bactériologique et chimique.
BRDM-1 Sagger : véhicule avec missiles antichar Sagger
BRDM-1 Snapper : véhicule avec missiles antichar Snapper
BRDM-1 Swatter : véhicule avec missiles antichar Swatter

 
Armement
Une mitrailleuse de 7,62 mm ou de 12,7 mm, ou missiles antichar
Pays utilisateurs
Albanie, Algérie, Angola, Bénin, Bulgarie, Iles du Cape Vert, République Centre Africaine, Tchad, CIS, Congo, Cuba, Égypte, Guinée Équatoriale, Éthiopie, Guinée, Hongrie, Iraq, Israël, Jibuti, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mongolie, Maroc, Mozambique, Nicaragua, Pérou, Pologne, Romania, Sao-Tome Principe, Seychelles, Somalie, Soudan, Syrie, Tanzanie, Uganda, Vietnam, Yémen, Yougoslave, Zambie, Zimbabwe
Equipage
5 hommes
Accesoires
Système de vision infrarouge
Blindage
10 mm

Poids
5600 kg
a
a
a
a
a
a
a
a
Vitesse
80 km/h
Autonomie
500 km
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Pas d'armement principal, mais une mitrailleuse peut être montée au centre de l'avant de la coque.
Tourelle
Pas de tourelle.
Coque
L'ensemble de la coque ressemble à un châssis de voiture, avec un coffre allongé à l'avant, un habitacle rehaussé placé à l'arrière de la coque, disposant de 2 pare-brises protégés par une plaque de blindage. Sur le toit du compartiment équipage, on trouvent deux trappes d'accès s'ouvrant vers l'arrière. A l 'avant du véhicule sous la partie avant, on trouve une plaque brise vague. Au milieu des trappes d'accès du toit on trouve une mitrailleuse de 7,62 mm. Sur la partie avant du véhicule, on trouvent des stries placées à gauche et à droite. L'arrière de la coque dispose d'un grand hydrojet, une plaque ressemblant à une palme dirigé vers le bas le recouvre. Sur les les flancs de la caisse entre les roues principales on trouvent 2 lignes horizontales, avec un marche pied au-dessus de ces lignes.
Châssis
est composée de 8 roues de routes, dont quatre sont rétractables, en position basse pour le franchissement d'obstacle, ou en position haute pour le déplacement sur route.
Accessoires
Une deuxième mitrailleuse de 12,7 mm peut-être mise en batterie sur le toit du véhicule. On trouve des phares, comme pour une voiture à l'avant du capot.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. lame pare vague en dessous de l'avant du véhicule.
2. Groupe de deux phares à l'avant droit et gauche .
3. Deux fenêtres de forme rectangulaire à l'avant du compartiment équipage.
4. Support de mitrailleuse au centre, entre les deux fenêtres.
5. Compartiment équipage incliné vers l'arrière.
6. Un marche pied au centre et dans le bas du flanc de la coque.
7. Quatre roues supplémentaires, qui sont rétractables.
8. Les pneus sont placés dans une découpe circulaire sur 180°.
9. Deux portes à l'arrière du compartiment équipage.
10. Plaque en forme de palme pour la protection de l'hydrojet.
11. Deux ligne horizontales dessinées sur chaque flanc du centre de la coque.
12. Deux écoutilles de tir sur partie haute du centre du compartiment équipage.
13. Stries horizontales sur le capot.
a
a

 


 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.