2S23 Nona Description pictures self-propelled armoured armored vehicle with mortar 120 mm 2S23 Nona-

English version
 
2S23 Nona Blindé mortier automoteur d'artillerie
 
 

Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
La mise en oeuvre sur un véhicule blindé d’un canon-mortier présente beaucoup d’avantages par rapport à l’usage d’un mortier tracté : rapidité de mise en batterie et d’évacuation de la position de tir pour éviter la contrebatterie, protection de l’équipage contre la ferraille du champ de bataille, possibilité de servir l’arme en ambiance NBC, facilité pour la pièce de suivre les évolutions des blindés modernes puisque disposant d’une mobilité comparative, etc. Déjà amorcée avec la mise en service du 2S9 (apparu en 1985 mais entré en service en 1981), équipant les unités aéroportés, d’assaut par air et certaines unités d’infanterie navale) qui fut utilisé notamment lors des opérations en Afghanistan, l’adoption par l’armée russe d’un véhicule de ce type se trouve confirmée avec l’arrivée en unité opérationnelle des automoteurs 2S23. Ces derniers se présentent comme l’adaptation d’une tourelle du 2S9 modernisée au châssis du BTR-80 . Appartenant à la famille de mortiers Nona (Nona-S pour le 2S9, Nona-K pour le 2B16 et Nona-SVK pour le 2S23), l’arme principale est logée dans dans une tourelle ayant un débattement vertical allant de – 4° à + 80°, sa longueur est de 2,9 m. Cependant, ayant été conçue avec une arme rayée, elle ne peut utiliser les mêmes munitions que le mortier 2B11. Ce qui a obligé à concevoir séparément une nouvelle famille de munitions spécifiques, décision préjudiciable à la standardisation et, donc, posant des problèmes de logistique accrus. En sus des trois catégories de munitions tirées, le 2S23 pourrait utiliser un projectile à guidage laser analogue au Gran, munition prévue pour être employée avec les mortiers à chargement par la bouche. Cet obus, d’un calibre de 120 mm, est équipé d’une tête HE-FRAG (High Explosive-Fragment) de 11 kg emportant 5,1 kg d’explosif à une portée maximale de 7 500 m. Les capacités d’orientation de la tourelle en site sont d’après certaines source de 360° ou 35° de part et d’autre de l’axe du véhicule. A l’instar de la majorité des pièces d’artillerie russes principalement conçue pour le tir d’appui indirect (par exemple 122 Dp30 ou 130 M-46), l’arme principale du 2S23 a une capacité de tir direct (portée de 500 mètres pour une perforation de 600 mm de blindage homogène), notamment afin de pouvoir, lors de certaines situations tactiques, être utilisée comme moyen antichar. Deux viseurs matérialisent cette dualité d’emploi : celui correspondant au tir direct étant logé immédiatement à gauche de l’arme principale, tandis que celui utilisé pour le tir d’appui indirect, différent du viseur monté sur le 2S9, est reporté à l’avant gauche du toit de la tourelle. Celle-ci supporte également deux bancs triples de lance-charges à mise à feu électrique pouvant tir des pots fumigènes mais également des charges explosives pour l’autodéfense à courte distance. Il faut remarquer que ces dispositifs n’existaient pas sur le 2S9. une mitrailleuse de 7,62 mm montée en superstructure fournit un moyen antiaérien rudimentaire, également utilisable contre les cibles terrestres peu protégées. Différence notable avec la tourelle du 2S9 : la présence d’un tourelleau située à l’arrière gauche et servant l’arme automatique ; il supporte également un phare infrarouge. Enfin la tourelle du 2S23 est munie d’épiscopes de vision directe, la vision nocturne étant possible par l’intermédiaire de dispositifs peu connus. Le châssis du 2S23 est basé sur celui du BTR-80 très facilement reconnaissable aux pots d’échappement horizontaux. Il présente cependant quelques différences d’avec celui-ci, principalement l’absence de tapes permettant le tir avec les armes personnelles des fantassins embarqués, mais aussi les plus faibles dimensions des portes de débarquement latérales probablement réduites à un rôle de sortie en cas d’urgence. Bien entendu, le 2S23 conserve ses capacités de franchissement amphibies du BTR-80, la propulsion étant assurée dans ce cas par un hydrojet unique. Le pilote est logé à l’avant gauche avec le chef d’engin à sa droite. Le blindage, formé de plaques en acier soudé, est suffisamment épais pour résister de face à un impact direct de balle perforante de 12,7 mm tirée à 1 000 m, tandis que les côtés sont à l’épreuve des coups perforants de 7,62 mm. La tourelle et le panier de la tourelle, comprenant le logement pour les munitions principales, sont situés à l’aplomb du deuxième essieu tandis que le compartiment moteur, logé à l’arrière, est doté d’un dispositif automatique d’extinction d’incendie et d’un préchauffage destiné à faciliter le démarrage du groupe motopropulseur. Ainsi qu’il a été observé lors d’une exposition d’armement à Ninji-Novgorod, le véhicule peut être entièrement recouvert d’un modèle de bâche spécial réduisant la signature thermique. Le 2S23 est utilisable en ambiance NBC et possède en outre un système de réglage de la pression des pneus à partir de l’intérieur du véhicule. Par rapport au 2S9, cet automoteur à une meilleur mobilité stratégique due à son à son train de roulement à roues. Le 2S23 est destiné à remplacer les mortiers 120 M1943, 2B11 et 2S12 dans les unités de fusiliers motorisés. Selon des sources proches de l’armée Ruse, les premiers exemplaires du véhicule ont été livrés en 1990. Quelques exemplaires pourraient être en service dans les unités d’infanterie navale en remplacement du 2S9.
Variantes :
Aucune
 
Armement
Un mortier de 120 mm, 1 mitrailleuse antiaérienne de 7,62 mm
Pays utilisateurs
Chine, Russie
Equipage
4 hommes
Equipements
Système de protection NBC, système de contrôle de tir, amphibie
Blindage
Protection contre les armes de petits calibres et les éclats d'obus.
Poids
14.500 kg
Vitesse
80 km/h
Autonomie
500 km
a
 
 
Identification


 Retour Menu
Armement
Le tube du mortier est lisse sur toute la longueur. La base est placée dans un demi cercle dépassant de la surface plane de la tourelle.
Tourelle
est placée à l'avant du véhicule. Elle est de forme de rectangulaire à l'avant , et circulaire sur tout l'arrière. Deux écoutilles sont placées sur le sommet , avec un support de mitrailleuse sur l'écoutille de gauche. Devant l'écoutille de gauche est placé un petit bloc rectangulaire. 
Châssis
La coque est de forme rectangulaire, c'est le même châssis que pour le BTR-70. L'avant du véhicule a une forme de bec, avec une plaque pare vague sur la partie supérieur. Deux fenêtres de forme rectangulaire sont placées sur la partie avant du véhicule, des plaques de blindage peuvent couvrir ces fenêtres. Ces plaques sont placées horizontalement au-dessus de la fenêtre en position ouverte. Des pots d'échappement sont placées horizontalement à l'arrière gauche et droit de la coque. Au milieu de la coque et de chaque côté dans la partie basse , on trouve une petite porte d'accès qui est placée entre les pneus.
Train de roulement
est composée de 8 pneus, ils sont groupés quatre par quatre. entre chaque essieu , on trouve un marche pied en forme de U.
Accessoires
Trois lance grenades fumigènes sont placés à l'avant gauche et droit de la tourelle. Une antenne de communication est placée à l'arrière sur le toit de la coque.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Trois lance grenades fumigènes à gauche et à droite de la tourelle.
2. Plaque pare vague sur la partie supérieure de l'avant de la coque.
3. Embase du canon dans un bloc en forme de demi lune.
4. Petite tourelle sur le toit de la tourelle, du côté gauche.
5. Gros pot fumigène à l'arrière gauche et droit de la coque, placé horizontalement.
6. Deux grosses plaque de forme rectangulaire sont placées à l'arrière de la coque.
7. Hydrojet à l'arrière de la coque, avec une plaque de protection en forme de palme.
8. Gros bloc optique placé juste devant la petite tourelle sur le toit de la tourelle principale.
9. Marche-pied en forme de U entre le groupe de pneu avant et arrière.
10. Porte d'accès en forme de V au centre du train de roulement .
11. Le train de roulement est composé de 8 pneus
a
a
a
 


 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.