English
 
Défilé militaire du 14 juillet 2009 fête nationale France française
 

 

Description
Informations générales
Le défilé militaire du 14 Juillet est une manifestation qui a lieu chaque année en de nombreux endroits de France à l'occasion de sa fête nationale. Le défilé principal est à Paris. Il descend l'avenue des Champs-Élysées, de la place de l’Étoile jusqu’à la Concorde. Il existe d'autres défilés de bien moindre envergure dans d'autres villes de France, réalisés pour la même occasion, par des régiments locaux.
Salon et date
Pays et ville
Défilé militaire du 14 juillet 2009
France Paris
 
Galerie de photos des unités qui défillent le 14 juillet 2009

École du service de santé des armées de Lyon-Bron

a

Héritière de l’Ecole impériale du service de santé militaire installée à Strasbourg de 1856 à 1870, l’Ecole du service de santé militaire de Lyon est crée en 1888. Devenue Ecole du service de santé des armées en 1972, elle est transférée en 1981 à Bron. Y ont été formés, en collaboration avec les écoles et facultés civiles, près de 13 000 médecins, pharmaciens, vétérinaires, officiers d’administration et chirurgiens dentistes au profit des armées.

Photos Ecole du service de santé au défilé du 14 juillet 2009
 

École de l'Air - École militaire de l'Air

a

L’École de l’Air est crée en 1935 dans les locaux de L’École militaire d’application de l’aéronautique, avant d’être accueillie à Salon-de-Provence dès 1937. Elle assure la formation initiale des officiers de l’air (pilotes et navigateurs), des officiers mécaniciens, des officiers des bases et des officiers commissaires.
a

Photos Ecole militaire de l'air au défilé du 14 juillet 2009
 

École navale et officier commissariat de la Marine

a

En novembre 1830, une ordonnance royale créé l’École navale et confirme son embarquement sur le vaisseau Orion en rade de Brest. Après vingt ans de vie en baraquements, les bâtiments de la nouvelle École navale Base de Lanvéoc à Poulmic sont inaugurés en 1965 par le général de Gaulle, président de la République.

Photos Ecole navale au défilé du 14 juillet 2009
 

École militaire interarmes (EMIA)

a

Après la défaite de Sedan en 1870, le nouveau gouvernement décide d’institutionnaliser le recrutement interne des officiers en créant des cours destinés à compléter l’instruction des sous-officiers susceptibles d’être nommés sous-lieutenants. En 1945, l’Ecole rejoint l’Ecole spéciale militaire (ESM) sur le site de Coëtquidan pour y former l’Ecole spéciale militaire interarmes (ESMIA). Finalement, le général de Gaulle redonne à chaque école son fonctionnement propre en 1961. A ce jour, l’EMIA a formé près de 34 000 officiers.

Photos EMIA au défilé du 14 juillet 2009
 

École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM)

a

Fondée par le Premier Consul le 28 janvier 1802 à Fontainebleau, l’Ecole a été transférée dans un premier temps en 1808 à Saint-Cyr dans les Yvelines, puis en 1945 à Coëtquidan dans le Morbihan. Depuis deux siècles, l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr forme les officiers de l’armée de Terre, en s’adaptant constamment au contexte et aux besoins de l’armée de Terre professionnelle.

Photos Ecole spéciale militaire au défilé du 14 juillet 2009
 

École des officiers de la gendarmerie nationale

a

L'École des officiers de la Gendarmerie nationale est crée en 1901 à la caserne Schomberg à Paris. Le 1er octobre 1945, elle s’installe au quartier Augereau à Melun. Les soixante-trois années suivantes sont marquées par la diversification des recrutements et des formations dispensées.Le 1er septembre 2008, le centre d'enseignement supérieur de la Gendarmerie nationale a été intégré à l'EOGN et le centre de recherche de la Gendarmerie nationale a été créé à Melun dans l'enceinte de l'École.

Photos Ecole officier gendarmerie au défilé du 14 juillet 2009
 

École polytechnique

a

L'École polytechnique naît le 11 mars 1794 au moment où la Révolution française s’efforce de poser les fondements d’une nouvelle société. En 1976, l’école quitte Paris pour s’installer à Palaiseau et bénéficier d’un large espace propice à l’extension des laboratoires de recherche et à l’implantation d’une infrastructure sportive et moderne. Entre temps, en 1972, les filles ont été admises à entrer à l’X.

Photos Ecole polytechnique au défilé du 14 juillet 2009
 

Détachement indien

a

Avant l’indépendance de l’Inde en 1947, alors que le pays est sous protectorat britannique, deux divisions d’infanterie indienne, débarquant à Marseille en septembre 1914, participent au coté des troupes françaises à la 1re Guerre mondiale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, plus de 2,5 millions d’indiens combattent sur les théâtres européens et sont récompensés de 4 000 Gallantry Awards (récompenses et décorations pour acte de courage) et 31 Victoria Cross.

Photos détachement Indien au défilé du 14 juillet 2009
 

1er groupement logistique du commissariat de l’armée de Terre (1er GLCAT)

a

Créé en 1980, le 1er groupement de l’intendance devient, en 1999, le 1er Groupe logistique du commissariat de l’armée de Terre. Héritier des traditions des compagnies des ouvriers de l’administration de la garde impériale créées en 1806, le 1er groupe logistique du commissariat de l’armée de Terre relève depuis 2006 de la 1re brigade logistique.

Photos 1er GLCAT au défilé du 14 juillet 2009
 

3e régiment médical (3e RMED)

a

Créé le 1er juillet 2001 à partir du groupe médical présent à la Valbonne depuis 1999, le 3e RMED, dépositaire des traditions des formations sanitaires ayant participé à la guerre d’Indochine, a reçu son drapeau en 2001. Restructuré en 2006, le régiment a perdu sa structure bataillonnaire. Il est désormais articulé autour de 3 compagnies.
a

Photos 3e RMED au défilé du 14 juillet 2009
 

Page 4 of 6

Cookies settings

×

Functional Cookies

This site uses cookies to ensure its proper functioning and cannot be deactivated from our systems. We don't use them not for advertising purposes. If these cookies are blocked, some parts of the site will not work.

Session

Please login to see yours activities!

Other cookies

This website uses a number of cookies to manage, for example: user sessions.