a

English version

 
AMX Mk F3 Obusier automoteur chenillé
 
 

 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
a
Description
Dans l'immédiat d'après-guerre, l'obusier automoteur standard de l'armée française était le M-41 de 155 mm, qui se compose essentiellement d'un châssis de char léger Chaffee M24 doté d'une version modifiée de l'obusier M114. Cet engin a été remplacé dans les années  soixante par le canon automoteur Mk F3. il s'agit en fait d'un châssis raccourci de char léger AMX-13 équipé dans sa partie arrière d'une pièce de 155 mm. Ce canon est lui-même dérivé du modèle tracté de même calibre. Le Mk F3 a été exporté vers de nobreux pays : Argentine, Chili, Emirats arabes unis, Equateur, Koweït, Maroc, Qatar,, Soudan et Venezuela. En France, il est supplanté par le GCT de 155 mm. Sa production, comme celle de tous les engins de la famille AMX-13, fut d'abord confiée à l'Atelier National de construction Roanne. Mais cette usine s'étant convertie à la fabrication de chars de combat AMX-30 et des différents modèles d'AMX-10P, le Mk F3 est aujourd'hui assemblé à Chalon-sur-Saône dans les ateliers de Creusot-Loire. Sa cadence de production est cependant plus faible. La pièce de 155 est montée tout à fait à l'arrière du châssis. Elle pointe en site, de 0° à 67°, et, en azimut, sur 20° à droite et à gauche pour des hausses inférieures à 50°, et sur 16° à gauche et 30° à droite entre 50° et 67° d'élévation. En position de route , elle est arrimée à la coque et pointée à 8° à droite. Le tube , long de trente-trois calibre, est doté d'un freinde bouche à double déflecteur et d'une culasse à vis. Les munitions sont à charge séparée. Les projectiles suivants sont disponibles : HE brisants de portée maximale un peu supérieure à 20.000 m; éclairants et fumigènes ( portée 17.750 m); et à propulsion additionnelle ( portée un peu supérieur à 253.300 m). La cadence de tir initiale est de trois coups par minute, mais elle descend à un coup par minute en utilisation prolongée. Avant le début du feu, les deux bêches fixées à la partie arrière du châssis sont déverrouillées et abaissées manuellement. Le véhicule fait alors marche arrière pour ancrer dans le sol et assurer ainsi une meilleure stabilité de l'affût. Outre son manque total de blindage pour la protection de l'équipage, le Mk F3 souffre d'un défaut majeur : le seul le chef de bord et le pilote peuvent prendre place à bord. Le reste des hommes est amené à pied d'oeuvre dans un AMX VCA ( véhicule chenillé d'accompagnement) ou un camion 6 x 6 également porteur des munitions et de leurs charges. Le VCA peut aussi tracter une remorque F2 de 2 t transportant trente projectiles supplémentaires avec leur charge. Le Mk F3 peut guéer jusqu'à une profondeur de 1 m, mais il n'a pas de protection NBC. Il peut-être équipé de dispositifs de vision nocturbe actifs ou passifs. Il est par contre doté en série de dispositifs de visée directs ou indirects et d'un système de haut-parleurs câblé. Le modèle de base est à un moteur à essence. Il peut sur demande, être remplacé par un Detroit 53T Diesel de 6 cylindres en V de la General Motors développant 280 ch (209 kW).
Variantes :
Aucune.
 
Armement
Canon de 155 mm
Pays utilisateurs
Argentine, Chili, Emirtas Arabes, equateur, Koweït, Maroc,Quatar, Soudan, Venezuela.
Equipage
2 hommes
Equipements
Aucun équipements additionnels
Blindage
Pas de blindage
Poids
17.400 kg
a
Vitesse
60 km/h
Autonomie
300 km
 
 
Identification

Armement
Le canon de 155 m couvre tout le châssis du véhicule sur sa longeur. Il est équipé à l'avant d'un frein de bouche à double évents.
Tourelle
ne dispose pas de tourelle.
Coque
Le châssis du véhicule , est un châssis d'AMX-13, c'est une grosse caisse rectangulaire, avec des coffres de transport sur les côtés. L'arrière de la coque, dispose de 2 grandes bêches placées à gauche et à droite. L'avant du véhicule dispose d'un glâcis incliné, enfermé entre des gardes-boue. A l'avant on trouve une roue de rechange, comme pour l'AMX-13. L'ensemble du véhicule ressemble à un canon que l'on aurait déposer sur un châssis d'AMX-13.
Train de roulement
La suspension du véhicule est composée de 5 roues de route et 3 galets supports. Particularité de celle-ci, la dernière roue, sert de roue tendeuse et la chenille est plus basse vers l'arrière suite à la configuartion du trainde roulement.
Accessoires
Rien de particulier.
 
 
Détails à observer
  Retour Menu

 

1. Tube du canon placé sur toute la longueur de la coque.
2. Avant de la coque légèrement incliné.
3. Deux grande bêches d'ancrage à l'arrière de la coque.
4. Trois galets supports.
5. Roue de rechange sur la partie avant de la coque .
6. Frein de bouche au bout du canon à deux évents.
7. Arrière de la chenille incliné à 45°.
8. Pot d'échappement sur la partie avant du flanc droit de la coque.
9. Cinq roues de route.
10. Affût du canon placé à l'arrière de la coque.
a
 



 
 
Galerie photos
  Retour Menu

 

 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.